Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 07:36

Comment faire de son homme un meilleur Amant

Votre homme, vous l’aimez, mais... il n’est pas l’amant de vos rêves. Vous aimeriez qu’il progresse, qu’il soit plus inventif, plus doux, plus attentif... Voici comment le coacher pour en obtenir le meilleur

1. Savoir l’encourager

Même s’il n’est pas parfait, par moments, c’est plutôt un bon amant. Alors, sachez pointer, remarquez qu’il donne parfois le meilleur de lui-même. Et dites-le lui carrément, sans hésiter. Faire un compliment, c’est toujours bon pour un couple et cela encourage votre amant à faire des efforts. Autrement dit, les compliments sont nettement plus efficaces que les critiques. Notez que nous ne sommes pas toujours habituées à faire des compliments. C’est parfois difficile ? Alors, forcez-vous!

Le plus: Il se sentira plus aimé car un compliment, c’est aussi un cadeau.

2. Etre précise

Quand vous lui faites un compliment, ne soyez pas trop floue dans vos affirmations. "J’adore tes caresses", c’est bien, ça lui fait plaisir, mais cela ne lui donne guère d’indications précises. Quelles caresses ? Où ? Quand ? Comment ? Dites plutôt : "J’adore quand tu me caresses le haut des fesses en appuyant très fort, c’est très érotique parce que moi, ça me donne des frissons partout..."

Le plus : Plus vous êtes précise, et plus vous pouvez lui faire des compliments. "J’aime tes caresses", c’est très vague. Mais si vous précisez, vous pouvez lui faire des milliers de compliments. Et plus on reçoit de compliments, plus on est motivé pour faire plaisir...

3. Critiquer avec subtilité

Jamais de critiques directes. Lui dire: "Je n’aime pas quand tu fais ceci", risque de le décourager. Il peut alors se fermer et prendre de la distance (une critique, ça fait souffrir), ce qui pour un couple qui fait l’amour peut s’avérer franchement toxique.

Alors plutôt que de critiquer, soyez subtile. Si ces caresses sont trop appuyées et vous font presque mal, dites plutôt : "J’aime quand tu me caresses les seins, tu le fais très bien, et le top, c’est quand tu le fais un peu plus doucement."

Le plus : Il le prendra comme une indication et non comme une critique.

4. Apprendre à demander

Trop souvent, une femme est trop timide au lit. Sachez qu’il souhaite vous faire plaisir et qu’il sera ravi de répondre à vos demandes. Il se sentira plus à l’aise de savoir ce que vous désirez plutôt que de devoir tout deviner en ne sachant pas s’il est à côté de la plaque. N’hésitez pas à dire : "J’aimerais que l’on teste telle ou telle position." Vous trouvez cela difficile ? Et bien dites-lui que vous n’osez pas ! "J’ai parfois envie de faire l’amour dans la journée, mais je ne parviens pas à te le dire..." Rien que ça, ça lui fera plaisir, alors pourquoi le priver?

Le plus: Il sera rassuré. C’est angoissant une femme qui ne demande jamais rien, dont ne sait pas ce qu’elle pense!

5. Et si on n’ose pas?

Cela vous semble difficile de dire des phrases telles que: "Quand tu caresses mon clitoris ainsi, c’est délicieux" ou "J’adore ces mouvements profonds dans mon vagin"... Apprenez à changer de formulation. "Mon clitoris a beaucoup apprécié tes caresses." C’est une dissociation, vous parlez comme si votre clitoris était une personne séparée de vous. Il est parfois beaucoup plus facile de parler de cette manière, car c’est moins impliquant. Si cela vous permet de dire des choses que vous n’auriez pas osé dire, c’est gagné.
Le plus : Si lui aussi est un peu inhibé, vous pouvez utiliser cela pour lui : "Ton sexe a l’air d’aimer que je l’embrasse..." Cela peut parfois décoincer un peu.

6. Lui dire qu’il vous rend heureuse

La plupart des hommes affirment que leur but, c’est que leur femme soit heureuse. Est-ce un souvenir du petit garçon qui voulait faire plaisir à sa maman ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, si à chaque fois qu’il vous rend heureuse, vous le lui dites, il sera le plus heureux des hommes. Il se sentira comme un chevalier pour sa belle. Et c’est très important pour un homme de se sentir à cette place où il se sent fort et puissant, conquérant.
Le plus : Dites-lui qu’il vous rend heureuse dans tous les domaines où c’est le cas, pas seulement dans celui de la sexualité. Car tout le reste de votre vie retentit sur votre sexualité

7. Lui parler de son corps de rêve

Vous avez des complexes ? Un bourrelet par-ci, des seins trop petits ou trop gros ? Et bien lui aussi ! Sachez le rassurer, lui donner confiance en lui. S’il se sent beau avec vous, il sera mille fois plus à l’aise avec son corps pour vous faire profiter des délices de la sexualité. Alors, faites-lui des compliments sur son physique. Exprimez ce que vous aimez chez lui. Ses épaules? Sa peau douce? Un grain de beauté? Son regard?

Le plus : Embrassez-le dans les endroits que vous aimez, même s’ils sont très peu sexuels. Les hommes ont besoin de s’éveiller à la sensualité.

8. Parler après l’amour

Quand l’acte amoureux est fini, osez dire ce que vous avez apprécié. C’est un moment où il est réceptif (avant de s’endormir !). "C’était vraiment bon quand tu es venu sur moi et que tu bougeais tout doucement..." Si après l’amour, vous parlez souvent ainsi, vos relations seront de plus en plus agréables puisqu’il saura un peu mieux à chaque fois ce que vous aimez.

Le plus: Attention ne lui faites pas un bilan en 30 minutes à chaque fois. Une seule remarque suffit, il vaut mieux distiller progressivement pour que cela reste agréable.

9. Faire durer les préliminaires

Un grand nombre de femmes juge les préliminaires trop brefs. Au lieu de lui demander plus de caresses, prodiguez-les-lui. Faites durer son plaisir, caressez-le (pas seulement sur les zones sexuelles), embrassez-le partout, massez-le, câlinez-le. Aidez-le à élargir son répertoire sensuel. Et plus vous lui donnerez, plus il aura envie de vous donner du temps, des caresses et plus il trouvera cela naturel et évident. Vous obtiendrez alors, enfin, les préliminaires dont vous rêvez.

Le plus: Sachez que le terme "maîtresse" vient du fait que les hommes ont tous besoin qu’une femme leur explique comment faire l’amour avec beaucoup de plaisir...

10. Le faire lire

Un livre extraordinaire à lire pour les femmes et les hommes, Le nouveau rapport Hite sur les femmes de Shere Hite, contient des témoignages de milliers de femmes sur leur sexualité. Lisez-lui un passage où vous vous reconnaissez, montrez-le lui, et dîtes-lui : "Tu vois, moi aussi je fonctionne un peu comme ça." C’est souvent plus facile que d’expliquer soi-même à partir de vos pensées les plus intimes. Et en plus, cela lui montre que vous n’êtes pas seule dans votre cas, quel qu’il soit.

Le plus: Vous pouvez bien sûr utiliser cette méthode avec n’importe quel livre ou n’importe quel article sur la sexualité. Soulignez le passage qui vous intéresse, les hommes n’aiment souvent pas trop lire!

11. Lui demander ce qu’il aime

Posez-lui une question simple: "Qu’est-ce que tu préfères quand nous faisons l’amour ?" Et intéressez-vous à sa réponse, bien sûr. Vous serez peut-être étonnée. Mais le plus grand intérêt de ce questionnement, c’est de l’amener à vous poser cette question à son tour. Dites-lui : "Et toi, qu’est-ce que tu préfères quand nous faisons l’amour ?" Ainsi, vous lui suggérez indirectement de vous la poser et il en apprendra malgré lui sur vous.
Le plus : Avant de poser cette question, réfléchissez à ce que vous aurez envie de lui répondre. L’échange sera ainsi plus riche et utile.

12. Exprimer son désir de l’autre

Quand une femme sait exprimer son désir, son homme se sent très heureux et il a encore plus envie de lui faire plaisir. Vos "J’ai envie de toi" sont aussi importants pour lui que ses "Je t’aime" pour vous. Alors, quand vous avez envie, dites-le lui. Si vous avez des difficultés à l’exprimer, vous pouvez en parler après l’amour. "Aujourd’hui, j’avais très envie de toi." Si vous n’osez toujours pas, vous pouvez affirmer : "Parfois, je ressens beaucoup de désir pour toi, mais je n’ose pas te le dire."

Le plus: Le meilleur aphrodisiaque, c’est le désir de l’autre. En impulsant l’énergie de votre désir dans votre sexualité, elle sera plus belle.

13. Etre imaginative

La plupart des femmes se plaignent du manque d’inventivité de leur partenaire. Mais quand on leur demande : "Et vous, êtes-vous inventive?", c’est : "Heu..." Ne cherchez pas des choses compliquées. Bander vos yeux entraîne à percevoir plus la sensualité des contacts. Faire l’amour sans éjaculer permet de recommencer quelques heures plus tard, laissant le plaisir en suspension dans l’air. Tester une position qui vous intrigue peut vous amuser ensemble, même quand le résultat n’est pas si érotique. Lui demander de rester totalement passif pour une fois vous entraîne à être 100 % active...

Le plus: Le simple fait d’imaginer des changements apporte de l’énergie à votre sexualité et la rend plus pétillante.

14. Le soutenir s’il a des problèmes érectiles

Quand un homme a des difficultés d’érection, ce n’est pas parce qu’il ne vous désire pas. C’est plutôt qu’il est trop sensible ou qu’il a un problème artériel. Ne vous vexez pas, aidez-le plutôt. Exprimez-lui par exemple qu’il est agréable pour vous de sentir son érection augmenter quand il est à l’intérieur de vous. C’est une sensation très différente de celle d’une pénétration à pleine érection. Et elle est intéressante. Faites votre possible pour qu’il se sente détendu et à l’aise avec vous et n’aie pas le sentiment de passer un examen. Sinon, ce sera pire.

Le plus: Si vous sentez que ce problème persiste, incitez-le à consulter pour un bilan. Si ses artères ont un souci, il a peut-être besoin d’un traitement.

15. L’aider à surmonter son éjaculation trop rapide

Un problème sexuel peut lui ôter sa confiance en lui. Faites votre possible pour l’aider. Dites: "On va résoudre NOTRE problème", et pas "Fais quelque chose pour TON problème." Insistez pour faire l’amour souvent, car c’est un élément essentiel pour qu’il apprenne le contrôle de son éjaculation. Ne soyez pas accusatrice, cherchez des solutions. Et quand c’est un tout petit peu mieux, dites-lui.

Le plus : Demandez-lui de faire une pause immédiatement après la toute première pénétration. "Ne bouge pas, c’est très bon comme ça..." Et restez emboîtés une bonne minute avant de bouger. Sa tension érotique se maintiendra sans monter trop haut.

Source Medisite.fr

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires