Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 06:34

Algérie - Nouvelle revalorisation des pensions

1.200.000 retraités concernés

Cette décision sera signée en août prochain, avec effet rétroactif à partir de mai 2009.

Le gouvernement s’est fixé le mois d’août prochain pour prendre les mesures de revalorisation annuelle des pensions des retraités, qui s’imposent avec acuité. Cette catégorie fragile n’a pas cessé d’exprimer son mécontentement face à sa situation préoccupante à plus d’un titre.

La décision portant revalorisation des pensions de retraite sera «signée en août prochain, avec effet rétroactif à partir de mai 2009», a annoncé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, dimanche dernier lors d’une visite de travail effectuée à Mila.

Pour ces retraités laminés par la flambée des prix des produits de première nécessité et un pouvoir d’achat érodé, cette décision tombera à point nommé si elle est appliquée le mois de Ramadhan. Plus d’un million d’Algériens percevant une pension en dessous du Snmg (12.000 DA) seront concernés par cette décision longtemps attendue.

Néanmoins, cette revalorisation sera d’autant perceptible qu’elle sera versée avec effet rétroactif.

Cette nouvelle va certainement réjouir les retraités qui continuent à piaffer dans une situation faite de précarité doublée du sentiment de laissés-pour-compte et, le tout, accentué par la déconfiture physique et le farniente imposé. Toutefois, il convient de rappeler que d’autres mesures ont été prises en faveur des retraités, telles la création de la Caisse nationale d’épargne pour les retraités qui sera financée par la fiscalité pétrolière à hauteur de 2%, ainsi que la décision prise, en janvier 2009, au profit de plus d’un million de retraités titulaires de pensions modestes, c’est-à-dire inférieure à 11.000 DA. Une augmentation de 5% a été décidée en faveur de ces derniers, en plus, de l’exonération d’impôts aux retraités percevant une pension inférieure à 20.000 DA/mois. Notons qu’une revalorisation des pensions est déjà appliquée depuis septembre 2006 et a touché 900.000 retraités parmi les 1.200.000 existants. Ces augmentations sont intervenues à la suite de mesures prises en leur faveur par le premier magistrat du pays.
Cependant la Fédération nationale des retraités (FNR) a soulevé le problème des 300.000 retraités au régime proportionnel sans condition d’âge, non concernés par cette augmentation. Sur un autre plan, le ministre a indiqué que la date de la réunion de la tripartite «n’a pas été arrêtée à ce jour; ce rendez-vous devant faire l’objet de consultations entre les parties concernées». Dans le cadre de la concrétisation du programme de création de 3 millions d’emplois durant le quinquennat 2010- 2014, M.Louh a annoncé la mise sur pied «incessamment» d’une commission nationale de coordination impliquant tous les intervenants dans le domaine de l’emploi. La stratégie nationale de l’emploi prévoit notamment «d’encourager la production nationale et de mettre fin au recours systématique à l’importation», soulignera également M.Louh.
Pour mettre fin aux longues chaînes devant les guichets des agences de la Cnas, la généralisation de la carte Chifa sera effective «à l’horizon 2011», tandis qu’en 2013, le système du tiers payant sera lui aussi effectif pour l’ensemble des assurés sociaux.
La sécurité sociale pour sa part a bénéficié de la mesure de séparation entre le service des prestations et celui des recouvrements.

«Une caisse nationale des recouvrements des cotisations sociales, distincte de la caisse actuelle, sera prochainement créée» selon le ministre. Il a encore souligné que l’application du prix de référence des médicaments a entraîné la réduction des dépenses de la sécurité sociale et par conséquent, favorisé son équilibre financier.
Source L’Expression Mohamed Boufatah
Le Pèlerin

Partager cet article

Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires

kiki 20/02/2010


machi hak 3lihom tam3ouna ha le mois fevrier.au qu in augmentation.mais oui
nous somme les reeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee