Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 06:01

Les Français et le grand amourdrague-ete.jpg 

A la question "Avez-vous le sentiment d'avoir déjà connu ce qu'on appelle un grand amour ?", 81% des Français ont répondu par l'affirmative. Sur ce point hommes et femmes sont sur un pied d'égalité. Chacun ayant répondu "oui", respectivement à 83% et 82%, selon l'étude "Les Français et l'amour" réalisée par TNS Sofres pour Femmes.
La vie affective des Français semble être beau fixe. 67% d'entre eux assurent être en ce moment amoureux. C'est le cas pour 71% des hommes et 64% des femmes. 34% estiment même qu'ils sont éperdument amoureux.
A quoi les Français sont-ils prêts à renoncer par amour ? A pas grand chose en fait. Seuls 39% d'entre eux sont prêts à quitter leur pays, 37% à renoncer à leur carrière professionnelle, 22% à se brouiller avec leur famille ou leurs amis, 21% à quitter leur conjoint, 6% à se convertir à une autre religion et 3% à quitter leurs enfants.
Autre concession que les Français ne sont pas prêts à assumer. 59% pensent que l'on ne peut pas vivre un grand amour sans une sexualité épanouie.
Cette étude a été menée les 11 et 12 mai 2009 sur un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de TNS Sofres.
Source Relaxnews
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> Mais si ! mais si ! votre réponse sera si intéressante ! instructive !<br /> <br /> <br /> passionnante ! vous excellez dans ce domaine !<br />
Répondre
L
<br /> Bonjour Raphaëlle Je dois vous avouer que je n’ai pas encore croisé le grand amour Peut être le rencontrerai-je avant de mourir Que sera sera Mieux vaut tard que jamais Amicalement, Le Pèlerin<br /> <br /> <br />
M
<br /> intéressant !<br />
Répondre
L
<br /> Bonjour Femme russe Je ne peux pas répondre à votre question car que je réponde oui ou non dans les deux cas « je me fais flinguer » Mais j’ai une petite idée même une grande sur la question<br /> Cordialement, Le Pèlerin<br /> <br /> <br />
S
<br /> NON ! LE GRAND AMOUR N'EXISTE PAS ! <br />
Répondre
L
<br /> Bonjour Stéphanie On aimerait tant qu’il existe Je n’ai pas envie d’évoquer ce sujet qui mérite le respect de chacun ainsi que son intimité Je vous souhaite bien du bonheur Cordialement, Le Pèlerin<br /> <br /> <br />
B
<br /> Le bonheur ! c'est tres compliqué !!!<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour bonheur<br /> <br /> <br /> Je ne dis pas que c’est facile mais vous pourriez essayer ceci :<br /> <br /> <br /> Sachez-vous faire aimer…..Je suis sur que vus en avez les possibilités<br /> <br /> <br /> Savoir se faire aimer et apprécier est un des paramètres essentiels du bonheur. En effet,<br /> sans amitié, sans amour ou tendresse, la vie ne vaudrait plus la peine d'être vécue. Vous connaissez certainement l'une de ces personnes que tout le monde aime. Et si, au lieu de penser qu'il<br /> s'agit d'un hasard ou d'une caractéristique génétique, si vous agissiez pour évoluer vers ce fonctionnement ? Voici quelques pistes pour vous aider à vous faire aimer...<br /> <br /> <br /> 7<br /> pistes pour vous faire aimer<br /> <br /> <br /> 1° - Sachez consacrer du temps aux<br /> autres. Si vous êtes toujours pressé, si vous n'avez jamais de temps pour<br /> échanger, vous ne pourrez même pas entrer en relation. Vous resterez transparent ou inexistant, tout simplement ! Le temps consacré aux autres est un investissement amical !<br /> <br /> <br /> 2 ° - Faites des compliments.<br /> Attention, il ne s'agit en aucun cas de flatteries ! Simplement, quand vous pensez quelque<br /> chose de positif de quelqu'un, dites-lui. C'est simple ? Pas si sûr, nous avons tous tendance à garder ça pour nous. Alors que ça fait tellement de bien.<br /> <br /> <br /> 3° - Soyez positif avec<br /> vous-même : à partir du moment où vous pensez avoir une certaine valeur, où<br /> vous vous appréciez vous-même, vous transmettez cette idée à votre entourage. L'exact contraire de « je suis nul, restez à distance » !<br /> <br /> <br /> 4° - Cultivez le sens de<br /> l'humour : cela n'est pas forcément spontané. L'essentiel n'est pas d'avoir<br /> le mot qui fait mouche, mais d'être capable de se moquer de soi et de relativiser. Quand on sait rire de soi, on est tout de suite plus humain !<br /> <br /> <br /> 5° - Apprenez à demander<br /> : il est souvent plus facile de donner que de demander. Pourtant, en allant chercher de<br /> l'aide, vous permettez à l'autre d'être généreux. Et ça, c'est un beau cadeau : grâce à vous, il se fait une meilleure opinion de lui ! Rien de plus positif !<br /> <br /> <br /> 6 ° - Prenez plaisir à<br /> écouter : s'intéresser à celui qui est là. L'écouter vraiment avec<br /> gentillesse, empathie, intérêt. Cela paraît une évidence, mais peu de personnes en sont véritablement capables. Et celles qui le font sont toujours très aimées.<br /> <br /> <br /> 7° - Ne jugez jamais<br /> : juger, c'est très facile, mais très réducteur. Cela met une étiquette qui emprisonne. Et<br /> comme vous ne connaissez qu'une petite partie de l'autre, vous avez toujours tort ! Lui laisser la liberté d'être aussi tout autre que vous pouvez imaginer, c'est extrêmement précieux parce que<br /> plutôt rare !<br /> <br /> <br /> Et continuez sur la lancée en y ajoutant votre grain de sel. En effet, chacun peut<br /> découvrir sa manière personnelle de se faire aimer : partagez vos passions, proposez des projets, soyez confiant et positif envers les autres, osez montrer vos limites et vos faiblesses, faites<br /> passer vos relations affectives en priorité, souriez, regardez la vie avec gourmandise, faites des cadeaux personnels, cultivez votre propre bonheur pour qu'il rayonne autour de<br /> vous… Finalement, il y a mille manières de se faire aimer<br /> !<br /> <br /> <br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> <br /> <br /> .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> BRAVO ! BRAVO ! ON RETROUVE LE POETE ! QUELLE VERVE ! QUEL TALENT !!!<br /> <br /> <br /> VIVE LA JOIE ! LE BONHEUR DE VIVRE !!!!<br /> <br /> <br /> BELLE JOURNEE ENSOLEILLEE !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Re bonjour Reine Claude,<br /> <br /> <br /> Le pire c'est que le texte en question a été lu par quelqu'un d'autre....Misère<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br /> PS Grand bleu ici aussi<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> <br /> CETTE BLAGUE EST FAITE POUR RIRE ! SURTOUT A NE PAS PRENDRE AU SERIEUX !<br /> <br /> <br /> ELLE EST MARRANTE !...............UN PEU D' HUMOUR ! C'EST UN PEU DE SOLEIL<br /> <br /> <br /> DANS UNE VIE SI TERNE ! POUR CERTAINS D'ENTRE NOUS !<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> PAS LA CHANCE<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Reine Claude<br /> <br /> <br /> Je préfère aborder la vie sous l’angle du rire<br /> <br /> <br /> Je vous présente un extrait d’un petit discours que je composais il y a deux jours à l’occasion de l’anniversaire d’un<br /> excellent ami…. Il vous montrera je n’en doute pas ma perception de la vie et de l’indissociable allié qu’est le rire<br /> <br /> <br /> Jean, tu es un homme entier, aimant la vie…un amoureux de tes montagnes, de ses<br /> traditions ….Tu adores la fête<br /> <br /> <br /> Jean ce que j’adore avant tout chez toi ce sont tes rires mais surtout tes sourires,<br /> ces sourires malicieux pleins de sous entendus, qui si on les traduisait nous ferait bidonner, nous donnerait des larmes aux yeux et nous ferait mal au ventre, ce mal au ventre qui vous fait mal<br /> tant l’on se tort de rire, çà aussi c’est l’amitié<br /> <br /> <br /> L’amitié, c’est encore rire voire se marrer avec l’autre.<br /> <br /> <br /> On peut partager bien des choses, mais il faut avant tout partager le rire et la joie<br /> de vivre<br /> <br /> <br /> Le rire est le secret de la réussite et rares sont les gens au caractère «<br /> Tristounet» qui réussissent<br /> <br /> <br /> Certes me direz-vous l’on passe parfois des moments difficiles qu’il faut pouvoir<br /> assumer…Forçons allons le cours des choses pour avoir un sourire même lorsque les larmes sont prêtes à couler.<br /> <br /> <br /> Ces sourires sont les garants des succès de demain<br /> <br /> <br /> «La faculté de rire aux éclats est preuve d’une âme excellente. Je me méfie de ceux<br /> qui évitent le rire et refusent de s’y adonner.<br /> <br /> <br /> Raymond Devos notre maître des mots trop tôt disparu disait<br /> <br /> <br /> «Le rire est une chose sérieuse avec<br /> laquelle il ne faut pas plaisanter. »<br /> <br /> <br /> Cela étant, pour être en accord avec les modes de vie de je vous propose de faire la<br /> fête….et que les rires fusent sans retenue<br /> <br /> <br /> Le Pèlerin<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> UNhomme rentre de voyage d'affaire, un jour plus tôt. Il est tard et il prend un taxi.<br /> ><br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> > > Près de la maison,<br /> il demande au chauffeur s'il veut être témoin parce qu'il pense que sa femme le trompe et qu'elle est en ce moment  avec son amant . Ce dernier accepte, contre 150¤.          <br /> > > > >   <br /> > > > Ils entrent sans bruit, ouvrent doucement<br /> la porte de la chambre, le mari allume la lumière et enlève la couverture du lit. Il découvre sa femme avec l'amant. Hors de lui,  il sort le pistolet et le braque contre la tête de<br /> l'amant. <br /> > > > > Sa femme hurle<br /> : <br /> > > > "- Ne tire pas, ne tire pas<br /> ! Je t'ai menti ! Je n'ai pas hérité l'argent de ma tante... <br /> > > > C'est LUI qui a acheté la Ferrari<br /> que je t'ai offerte, notre yacht aussi, la maison au bord du lac et tous les billets<br /> des grands matchs auxquels tu assistes !  Il paye même<br /> nos impots !"... <br /> > > ><br /> > > > Le mari, désemparé, baisse le pistolet et se tourne vers le chauffeur de<br /> taxi : <br /> > > > - Tu ferais quoi à ma<br /> place? <br /> > > >   <br /> > > >  - Moi ?  Je remettrai la couverture pour qu'il ne prenne pas froid !<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br /> > > ><br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> > ><br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Bonjour Cerise, Que ne ferait-on pas pour de l'argent... Des "maquereaux" et des "Puts" La morale...Au panier Mieux vaut prendre les choses avec stoïcisme et philosophie Et vous qu'auriez vous fait<br /> à sa place Mon petit doigt me dit que vous auriez appuyé sur la gachette faisant ainsi fi de votre place au paradis Saint Pierre peut-il comprendre que la chair est faible et que l'on peut vite<br /> basculer dans le péché Cordialement, Le Pèlerin<br /> <br /> <br />