Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 05:46

J'ai appris

J'ai appris
Que je ne peux forcer une personne à m'aimer
Tout ce que je peux faire
C'est d'être une personne aimable
Le reste lui appartient.
J'ai appris
Que peut importe comment je peux aimer
Je n'aurai pas toujours le retour souhaité
J'ai appris
Que ça prend des années à bâtir la confiance
Mais que quelques secondes suffisent pour la détruire
J'ai appris
Que je ne devrais pas me comparer
À ce que les autres peuvent faire
Mais de faire du mieux que je peux
J'ai appris
Que ce n'est pas ce qui m'arrive dans la vie
Qui est important mais plutôt ce que je fais avec
J'ai appris
Que je peux regretter toute une vie
Une faute que j'ai commise
J'ai appris
Que peu importe la minceur
Que je trancherai une situation
Il y aura toujours deux côtés
J'ai appris
Que ça prend des années
Pour devenir ce que je veux être
et me bâtir une personnalité
J'ai appris
Qu'il est plus facile de réagir
Que de réfléchir.
J
'ai appris
Que je ne devrais jamais
Laisser partir une personne chère
Sans lui dire un mot tendre
Car je la vois peut-être pour la dernière fois
J
'ai appris
Que lorsque je me sens épuisé
Devant une situation
J'ai toujours les forces
Pour continuer encore longtemps.
J'ai appris
Que je suis responsable de mes actes
Peu importe comment je me sens
Que je dois contrôler mon attitude
Sinon c'est elle qui me contrôlera
J'ai appris
Que peu importe comment une relation peut être
Elle finit par s'affaiblir
Et je me dois de trouver un moyen
De la renouveler
J'ai appris
Que les héros sont ceux qui font
Ce qui doit être fait
Quand il le faut
Peu importe les conséquences
J'ai appris
Qu'apprendre à pardonner
Demande de la pratique
et de la patience vis-à-vis de soi
Qui savent aimer à la folie
Mais ne savent pas toujours
Comment le démontrer
J'ai appris qu'il y a des gens
J'ai appris
Que l'argent est un piètre moyen
Pour se faire valoir.
J'ai appris
Que lorsque je tombe
Ceux qui peuvent m'aider à me relever
Sont parfois ...
Ceux dont je m'y attends le moins
J'ai appris
Que lorsque je suis fâché
J'ai le droit de l'être
Mais que ça ne me donne pas le droit
D'être cruel
J'ai appris
Que la vraie amitié continue de grandir
Peu importe la distance
Il en est de même pour le vrai amour
J'ai appris
Que même si une personne ne m'aime pas
Comme moi j'aimerais être aimé
Il est possible qu'elle me donne déjà
Tout l'amour qu'elle est capable de donner
J'ai appris
Que la maturité s'acquiert
Avec les expériences de la vie
Ce que j'en ai retiré et non avec l'âge
J
'ai appris
Qu'on ne doit jamais dire à un enfant
Que son rêve est irréalisable
Quelle tragédie ce serait
S'il y croyait vraiment !J'ai appris
Que ma famille
Ne peut pas être toujours là pour moi
Cela semble invraisemblable
Mais il y a aussi des inconnus
Qui peuvent me choyer
Et m'apprendre
À faire confiance à nouveau
J
'ai appris
Qu'une famille
N'est pas toujours biologique
J
'ai appris
Que peu importe la grandeur de l'amitié
Celle-ci peut parfois me blesser
Et que je dois apprendre à pardonner
J
'ai appris
Que je dois me pardonner à moi-même
C
ar le pardon des autres
N'est pas toujours suffisant
J'ai appris
Que peu importe la grandeur de mon chagrin
Le monde ne s'arrêtera pas
De vivre pour autant
J'ai appris
Que lorsque deux personnes
Ne sont pas d'accord
Cela ne veut pas dire qu'elles ne s'aiment pas
Et lorsqu'elles sont toujours d'accord
Cela ne veut pas dire qu'elles s'aiment
J'ai appris
Que je dois plutôt regarder une personne
Pour ce qu'elle est
Et non pour ce qu'elle a fait
J
'ai appris
Qu'on ne doit jamais forcer
Pour savoir un secret à tout prix
Car cela peut changer une vie à jamais
J'
ai appris
Que deux personnes peuvent regarder
Exactement la même chose
E
t la voir de façon totalement différente
J'ai appris
Qu'il y a différentes façons d'aimer
Et plusieurs moyens pour le démontrer
J
'ai appris
Que peu importe ce que nous faisons
Pour protéger nos enfants
ils ne sont pas à l'abris des intempéries.Lorsqu'ils se blessent
Cela nous fait mal à nous aussi
J'ai appris
Que peu importe les conséquences
Ceux qui sont honnêtes envers eux-mêmes
Vont beaucoup plus loin dans la vie.
J'ai appris
Que peu importe le nombre d'amis que j'ai
Je peux me sentir seul(e) et perdu(e)
Dans les moments
Où j'ai le plus besoins d'eux
J'ai appris
Que ma vie peut changer
En l'espace de quelques heures
Par des gens que je ne connais pas
J'ai appris
Que lorsque je pense
Ne plus avoir rien à donner  à un ami
Qui me demande de l'aide
Je trouve toujours la force pour l'aider
J'ai appris
Que lire et écrire peut alléger bien des peines.
J'ai appris
Que tous les diplômes
Affichés sur un mur
Ne font pas en sorte
Qu'une personne soit meilleure
J'ai appris
Que les personnes que nous chérissons le plus
Nous sont toujours enlevées trop tôt
J
'ai appris
Que le mot « amour »
Peut avoir différentes significations
Mais peut perdre de la valeur
Lorsqu'il est mal utilisé
J
'ai appris
Que j'étais entouré(e) de personnes extraordinaires
J'ai aussi appris
Que je ne finirai jamais d'apprendre ..........
Source Anonyme
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires