Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 23:45

Ariège Pyrénées - Le Concorde fait escale à Lavelanet

Concorde est le premier supersonique civil capable de franchir deux fois le mur du son.

Bien des études auront été nécessaires pour trouver l’optimum quant à sa définition.

De nombreuses contraintes techniques devront être résolues

-Choix des matériaux offrant des résistances aux contraintes thermiques élevées à cette vitesse dont le seul but était de gagner du temps, voire de faire un Aller Retour sur New York dans la journée.-Les problèmes de la performance des réacteurs et de leurs nuisances…surtout à New York….
Cet avion mythique construit par l’association de Sud-Aviation (devenu ensuite l’Aérospatiale) et de British Aircraft (devenu par la suite British Aerospace) avait une vitesse de croisière de Mach 2,02 (soit 2 179km/h) à une altitude de 16 000 mètres.

Son record de vitesse est établi le 26 mars 1974 à Mach 2,23 (soit 2 405km/h) et en 1995 il fait tomber le record du monde de vitesse autour du monde dans le sens Ouest-Est (New-York/New-York) en 31h, 27 minutes et 49 secondes.

Avion de légende, symbole de l’aéronautique moderne, il était le seul engin de cette envergure à être doté d’une aile delta modifiée (dite «gothique») et d'un fuselage effilé avec un "nez" inclinable que le pilote pouvait faire pivoter vers le haut ou vers le bas en fonction de la configuration du vol.
Mais si le projet de construire cet avion remonte à la fin des années 1950, il faudra attendre avril 1966 pour voir l’assemblage final du prototype Concorde 001 et son premier vol simultanément, au-dessus de Toulouse et Bristol, aura lieu le 2 mars 1969, avec André Turcat aux commandes, secondé par Jacques Guignard, Henri Perrier et Michel Retif, en ce qi concerne l’avion décollant de Toulouse Blagnac.
A l’occasion du 40e anniversaire du 1er vol du Concorde et en mémoire de cette épopée, l’association Science Animation associée à la Communauté de Communes du pays d’Olmes, présente à l’hôtel d’entreprise de la Coume, à partir du 9 septembre, l’exposition «Concorde, l’audace»
Construite autour de quatre modules, l’exposition replace d’abord le Concorde dans son époque, celle de 1969, avec des objets de la vie quotidienne mais elle permet également de faire le point sur les avancées scientifiques et techniques dans le domaine de l’aéronautique.

Cette manifestation s’attache ensuite à évoquer la complexité des éléments techniques et du poste de pilotage mais aussi à l’aide de reproduction du cockpit ou d’éléments de cabine, de découvrir le service exceptionnel à bord.

Il est vrai qu’un aller-retour Paris New-York dans un tel bijou avait un prix, puisqu’il avoisinait les 7 000 euros.
Cet avion de légende a pris sa retraite en 2003, mais une vente aux enchères des pièces de l’avion, organisée à Toulouse en septembre 2007, a permis de mesurer l’engouement que suscite encore le supersonique.
Hautement interactive, cette exposition sera accompagnée d’ateliers pédagogiques pour les scolaires permettant d’expliquer des notions telles que l’aérodynamique, la mécanique de vol, la mesure et l’impact sonore… et bien d’autres encore.

Finalement, Concorde ne sera pas un succès commercial….surtout à l’époque du premier choc pétrolier…Il aura toutefois eu un grand mérite, celui d’apprendre aux Européens à travailler ensemble…
Souvenez-vous il y a 45 ans lorsque le monde «dit de l’Ouest» fabriquait cent avions civils de plus de 100 places, 95 l’étaient par les USA...

Aujourd’hui les Européens en fabrique environ 55%

Exposition du 9 au 27 septembre «Concorde, l’audace, une aventure, un mythe, une perspective»
-du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h, gratuite et sur réservation pour les groupes scolaires

de 13h30 à 18h pour les particuliers

-Renseignements et réservations: 05 61 01 22 20 à l’agence Intercommunale du Tourisme

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires