Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 16:09

Société - L'histoire du café

Déjà au VIIIe siècle, le poète libertin de Damas, Abou Nouas, disait dans l'une de ses œuvres à l'adresse de la propriétaire d'un lieu de rendez-vous :

Et la nuit tombante, nous étions ses visiteurs. L’arôme du café qui vers elle nous attirait, diffusait à ton nez ses secrets !

Ceci suppose bien que le café était connu dans le monde musulman depuis et peut-être même avant l’avènement de l’Islam. Les débits de cette boisson, appelés communément : « Les cafés » ne désemplissaient pas selon la dynamique que révèlent poétiquement les lignes de notre auteur d’au-dessus !

Comme le sucre « el soukkar », le café « el kahwa » a été introduit en Europe par les arabes avant que cette boisson n'envahisse le monde. Ceci a fait dire à certains historiens que les conquêtes dites « arabes » réussissaient où elles passaient avec l’apport de ces trois facteurs cités dans l’ordre : la paix (islam veut dire paix), le café et l’épée.

Ainsi donc, le café remplaça le vin dans les pays où règne l’Islam; l’accompagna surtout en fin de repas et entre les repas. Et bien qu’elle soit de substance différente, la caféine que contient le café passait alors à la place de l'alcool et l'illicite remplaça le licite dans les pays arabes….pour en faire des croyants respectant les préceptes de leur religion. Longtemps dans le sud de la France, le café était appelé « la bière arabe ».

En Europe, le café n’est devenu une boisson publique, qu’une dizaine de siècles plus tard.

C’est, indubitablement, dans la ville de Venise prospère de son commerce avec l'Orient, que la consommation du café fût le plus répandue. Il en est de même dans la Cour du Roi Soleil où « l'eau noire », don de l'ambassadeur ottoman Soliman Aga, fît son entrée officielle en 1669.

Longtemps considéré comme « boisson satanique » par l’église, son succès dans le monde chrétien est dû grâce à certains religieux italiens qui ont demandé son excommunication, pensant qu'il ne pouvait être que le fleuve du diable. Le pape Clément VIII (1592-1605) a même proposé de le faire baptiser afin d'en faire un vrai breuvage chrétien !

Nous sommes loin de la découverte qu’aurait fait ce bédouin dans la corne d’Afrique, englobant l’Éthiopie et le Yémen.

Selon un conte des « milles et une nuits » le berger Kaldi est certainement le personnage central dans l’histoire du café. Alors qu'il faisait paître ses chèvres dans les montagnes d'Arabie, le hasardeux berger découvre des arbustes couverts de petits fruits rouges. Ayant remarqué l'excitation qui s'emparait de ses bêtes après avoir brouté sur les collines, le berger choisit d'en parler aux « moines » présents dans la région. Ces derniers décidèrent d'aller cueillir ces fruits, les firent sécher et préparèrent une infusion qu’ils burent avec délice. Bientôt, ils furent gagnés par une agitation fébrile qu'ils assimilèrent à une révélation divine.

Enfin, si une mouche tombait dans votre café, songez à la faire plonger en entier avant de la dégager de votre boisson. Le prophète (asws) dît dans un hadith que ceci annulait le risque d'affection par des microbes qu'aurait déposés l'insecte... Et bien plus tard, la science confirma que les ailes des mouches contiennent séparément, sur une aile, des microbes et sur l'autre l'antidote, ou autrement, le remède contre le microbe de l'autre aile !

N'a-t-on jamais vu une mouche se croiser les ailes ? Soubhanaka allah !

Ceci, c'est pour la science. Mais revenons au café. Rien ne vaut, subséquemment et alors, l'arôme d'une tasse de café arabica surmontée d'écume, après une journée de jeûne bien observée et une chorba savamment épicée, sciemment persillée et servie avec une rondelle de citron !

Sahha ftourkoum

Source http://www.toutlemaghreb.com Joumana

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Le café ! est une boisson magique ! le préparer est déjà un bonheur!.........son odeur embaume la maison ! quoi de plus chaleureux! qu'une tasse de ce merveilleux breuvage ....quand le moral est au plus bas ! savourer une tasse de "café " apporte un si grand réconfort .......Un ami nous rend visite ! on offre " le café " Une bonne ambiance se crée !  la conversation s'anime   !  .les soucis s'atténuent! c'est un bon moment a savourer !
Répondre
L
<br /> bonjour Solange Il est vrai que le café est magique...!!! J'en bois un à l'instant.....à votre santé Mais j'ai longtemps déprimé, par le passé, et je ne pouvais en boire l'après midi, il me tapait<br /> sur les nerfs Maintenant je me suis stabilisé de ce côté là et je bois ma demie douzaine de cafés par jour et cela ne m'empêche plus de dormir Cordialement, Le Pèlerin<br /> <br /> <br />