Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 12:31

Toulouse - La ligne E est sur les rails

Transport Encore une année à patienter et le tram fera partie de notre quotidien. Beaucoup de visiteurs hier à Andromède

Ci-dessus, en attendant l'ouverture de la ligne E, fin 2010, les futurs usagers de Toulouse, Blagnac et Beauzelle étaient nombreux à visiter la première rame de tram sur sa voie «verte».

Les lignes A et B sont entrées dans les habitudes des Toulousains. La grande nouveauté, c'est la ligne E, celle du tramway, dont le trajet se dessine petit à petit, matérialisé par un étonnant parterre de gazon, presque aussi dru et vert que celui d'un « green » de golf. Dans Toulouse, pour voir à quoi ressemblera la voie du tram, il suffit d'aller avenue de Lombez. Recouverts de pelouse, les rails traversent la route pour rejoindre la gare de métro Arènes. C'est ici le départ de la ligne E. A l'autre bout, à une vingtaine de kilomètres des Arènes, se trouve le terminus « Garossos-Aéroconstellation ». Un nouveau quartier, Andromède, y est en plein développement dans la campagne entre Blagnac et Beauzelle. Il y aura des immeubles, des boutiques, mais pour l'instant c'est le chantier. C'est ici à quelques centaines de mètres à vol d'oiseau des hangars de l'A 380 que les futurs usagers de la ligne E ont pu découvrir samedi et dimanche la première rame du tramway, arrivée par la route depuis les usines Alstom à La Rochelle.

Cet engin rutilant, symbole d'une nouvelle ère de transports urbains a fait l'attraction tout au La long du week-end.

bleu tisséo

On pouvait découvrir sa silhouette aérodynamique d'un gris-bleu métallisé, ses très grandes baies vitrées à hauteur de siège, les barres de maintien couleur pervenche et la cabine du chauffeur, véritable poste de pilotage avec ses manettes, écrans, compteurs, un gros bouton rouge de frein d'urgence appelé « le coup-de-poing », la manette d'accélération et son bouton de sécurité, « l'homme mort », autre mot hérité de la terminologie ferroviaire. Les visiteurs pouvaient aussi s'asseoir sur les sièges laqués blancs recouverts d'un tissu bleu vif griffé Tisséo. Et surtout poser toutes sortes de questions auxquelles Xavier Bonneau, le directeur général de la SMAT (Société du Métro de l'Agglomération Toulousain) répondait en personne. Sur le quai, chaque station était détaillée avec des images de synthèse, aidant chacun à imaginer l'allure de son quartier quand, dans quelques mois, le tram fera enfin partie du paysage, après de longs mois de travaux.

Toulouse. Les questions que vous vous posez sur le tram

Date de mise en service

La mise en service du tramway électrique (ligne E) pour le public est programmée pour décembre 2010. La voie sera entièrement posée en mai. Des essais (alimentation électrique, gestion technique centralisée, signalisation, sécurité, et formation du personnel Tisséo…) auront lieu à partir de juin pendant deux mois, sans voyageurs.

Tracé du trajet

La ligne E représente 11 kilomètres de voie ferrée. Les deux terminus sont la station Arènes, à Saint-Cyprien, et Garossos-Aéroconstellation, dans le nouveau quartier Andromède (Blagnac/Beauzelle).

Nombre de stations

Le tramway desservira 18 stations : Arènes, Zénith, Cartoucherie, Casselardit, Purpan, Arènes Romaines, Ancely, Servanty-Airbus, Guyenne-Berry, Odyssud-Ritouret, Pasteur-Mairie de Blagnac, Place du Relais, Blagnac, Patinoire-Barradels, Grand-Noble, Place Brassens, Andromède-Lycée, Beauzelle, Garossos-Constellation. L'arrêt sera systématique à toutes les stations.

Vitesse de croisière

Le tram roulera à 50 km/heure maximum, mais la vitesse moyenne sur le trajet sera de 20 km/h.

Temps de transport

Des Arènes à Garrossos-Constellation la durée de trajet est estimé à 25 minutes.

Horaires et fréquence

Le tramway fonctionnera de 5 h 30 à 0 h 30. Dans la journée, il y aura un passage toutes les 5 minutes.

Nombre de rames

Les 18 rames sont fabriquées par Alstom à La Rochelle.

Nombre de passagers

La capacité est de 157 passagers debout et 52 assis.

Signalisation

Le tramway circulant en site propre et protégé est prioritaire. Une nouvelle signalisation sera mise en place : un triangle indiquant la traversée du tramway, un rouge clignotant signalant l'arrêt absolu des automobiles.

Sécurité

Dans sa cabine, protégée par une cloison vitrée, le conducteur dispose de « rétros-caméras » lui permettant de visualiser la voie. PRIX DU TICKET

Celui d'un ticket de bus.

Entretien de la voie

La voie engazonnée (75 % du tracé) est arrosée et tondue la nuit.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires