Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 23:46

Les relations algéro-allemandes se renforcent davantage

Les entreprises allemandes raflent les contrats en Algérie
Le commentaire affiché en fin de texte apporte un bélol à czette affirmation

La Chambre algéro-allemande de commerce et d'industrie (AHK) a organisé, hier, une conférence de presse à l'hôtel Mercure, lors de laquelle a été présenté le 29e Salon international du BTP et de l'exploitation minière : engins, machines, matériels et véhicules (Bauma 2010) qui se tiendra du 29 au 25 avril à Munich. Le directeur général de la AHK, M. Abdreas Hergenröther, M. Egetenmeier, vice-président de la Foire de Müchen , et M. Sebastian Bauer, membre du conseil exécutif de la Fédération allemande des constructeurs des machines et directeur général de la société Bauer Maschinen GmbH du salon Glasstec ont animé cette conférence. Ainsi, M. Hergenröther a donné un aperçu sur les relations algéro-allemandes ; il a, dans ce contexte, rappelé que "depuis la création de notre chambre en octobre 2005 une centaine de voyages de délégations d'hommes, des bourses de coopération et des conférences ont été réalisées". Il a également précisé qu'entre le début octobre et début décembre 2009, sept délégations d'hommes d'affaires allemands séjourneront en Algérie.
Pour ce qui est des relations bilatérales, il a souligné que "les relations économiques entre nos deux pays se sont approfondies". Chiffre à l'appui, en 2008 les exportations allemandes vers l'Algérie ont augmenté de 25 % à la hauteur de 2,3 Mrd USD. Au cours du premier semestre 2009 les exportations allemandes ont augmenté de 18%. Elles s'élevaient à 1,42 Mrd USD. Quant aux importations allemandes en provenance d'Algérie, elles s'élevaient à 1,7 Mrd d'euros soit une augmentation de 75% par rapport à 2007.Dans cette même optique, le président général de l'AHK a précisé que "plusieurs entreprises allemandes ont réussi à établir des partenariats dans les secteurs du BTP avec des sociétés algériennes". A titre d'exemple, dans le domaine des travaux publics, la société Dywidag d'Allemagne, avec environ 2 500 employés, le plus grand employeur allemand en Algérie, a conclu un partenariat avec Cosider pour la réalisation de la partie génie civil du métro d'Alger. Dans le domaine de matériaux de construction, la société Knauf, leader mondial dans le domaine du plâtre, a obtenu, dans le cadre de la privatisation, 50% de l'usine de plâtre à fleurs.
Au cours de cette année, Knauf souhaite, comme prévu dans le contrat de privatisation -acquérir 100 % de l'usine. De plus, Knauf est en train de réaliser une deuxième ligne de production de plaques à plâtre qui sera la plus grande en Afrique du Nord. Le volume d'investissement est estimé à 40 millions d'euros. Une autre référence d'un partenariat réussi est la joint-venture algéro-allemande "Cevipoles" entre Europoles et Cevital qui est chargée de produire et de commercialiser des mâts en béton. La société Keller a également conclu un partenariat avec un partenaire privé dans le domaine des fondations spéciales et le renforcement du sol.Sans doute, le projet le plus spectaculaire a été gagné par le groupement allemand KSP et Krebs und Kiefer pour la construction de la Grande mosquée d'Alger. Ceci souligne le fait que l'économie allemande peut jouer un rôle important en tant que partenaire technologique pour la réalisation des grands projets d'infrastructure en Algérie. La Chambre algéro-allemande, qui existe depuis deux ans, compte environ 600 sociétés membres, elle est la première plateforme pour la promotion des relations économiques entre nos deux pays offrant une multitude de services aux sociétés algériennes et allemandes.

Introduction d’un commentaire
Je voudrais insérer dans ce blog, le commentaire de Bertrand Stoehr
Président de Keller Fondations Spéciales SPA (Algérie)
Président de Keller Fondations Spéciales SAS (France)
Business Unit manager de Keller Group pour Europe sud-ouest et Afrique du nord
Commentaire effectué de jour à 9h34
Début de citation:
Je viens de lire cet intéressant article sur l'implication grandissante de sociétés allemandes en Algérie dans lequel est citée Keller Fondations Spéciales. Je voudrais préciser qu'il s'agit d'une société française (Keller Fondations Spéciales SAS) qui possède la majorité de la société algérienne Keller Fondations Spéciales SPA. S'il est exact que cette entreprise française est filiale d'une holding allemande, la société-mère ultime est Keller Group PLC, société britannique cotée à la bourse de Londres. Si l'on se réfère aux acteurs ayant développé l'activité en partenariat avec l'Algérie, il s'agit uniquement de Français; il me semble donc erroné d'ajouter Keller à la liste des entreprises allemandes intervenant en Algérie.
Bertrand Stoehr
Président de Keller Fondations Spéciales SPA (Algérie)
Président de Keller Fondations Spéciales SAS (France)
Business Unit manager de Keller Group pour Europe sud-ouest et Afrique du nord
Fin de citation

Source Le Maghreb
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires

Bertrand Stoehr 29/03/2010 09:34


Je viens de lire cet intéressant article sur l'implication grandissante de sociétés allemandes en Algérie dans lequel est citée Keller Fondations Spéciales. Je voudrais préciser qu'il
s'agit d'une société française (Keller Fondations Spéciales SAS) qui possède la majorité de la société algérienne Keller Fondations Spéciales SPA. S'il est exact que cette entreprise française est
filiale d'une holding allemande, la société-mère ultime est Keller Group PLC, société britannique cotée à la bourse de Londres. Si l'on se réfère aux acteurs ayant développé l'activité en
partenariat avec l'Algérie, il s'agit uniquement de Français; il me semble donc erroné d'ajouter Keller à la liste des entreprises allemandes intervenant en Algérie.

Bertrand Stoehr
Président de Keller Fondations Spéciales SPA (Algérie)
Président de Keller Fondations Spéciales SAS (France)
Business Unit manager de Keller Group pour Europe sud-ouest et Afrique du nord


Le Pèlerin 29/03/2010 23:22



bonsoir Bertrand
J'ai repris mon blog pour y insérer votre commentaire
Ce blog est un peu vieux mais il paraitra demain ainsi amendé
Merci pour votre commentaire et l'intérêt que vous portez à mes blogs
Cordialement
Le Pèlerin