Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 23:38

 

Free lance une offre très haut débit par fibre optique à partir de 2007

 

Le fournisseur d'accès internet Free, filiale du groupe Iliad, va lancer une offre très haut débit par fibre optique, commercialisée à partir du 1er semestre 2007 à Paris, puis progressivement en province, représentant un investissement d'un milliard d'euros d'ici 2012.  

 

Plus de 10 millions de Français, avec plus de 4 millions de prises raccordables, pourront être desservis d'ici cette date, a précisé le groupe dans un communiqué.  

 

L'offre desservira d'abord les abonnés de Paris, "puis progressivement de certaines villes de banlieue et de certains quartiers de villes de province".  

 

Le financement de cette opération sera "assuré par les liquidités du groupe et son cash flow libre généré par ses activités existantes", a précisé Free.  

 

En dépit des assurances sur le financement de ces investissements, l'annonce était mal accueillie par la Bourse. A 11H04 (09H04 GMT), le titre de la maison mère Iliad chutait de 16,21% (bien 16,21%) à 50,40 euros sur un marché parisien en baisse de 0,94%. 

 

Cette offre par fibre optique proposera un débit de 50 mégabits par seconde, une offre de téléphonie illimitée vers les postes fixes en France et vers plusieurs destinations à l'international, et une offre de télévision haute définition au même tarif que son offre actuelle pour la Freebox, soit 29,99 euros.  

 

Elle permettra au consommateur de disposer d'une "meilleure qualité de service" et d'un "grand nombre d'applications multimédia", selon le groupe.  

 

Free entend cibler principalement "les zones où la densité des détenteurs de Freebox est la plus importante" et transfèrera "de manière prioritaire" les abonnés à sa Freebox vers son offre Freebox optique, "automatiquement et sans surcoût", en remplaçant leur terminal par un nouveau boîtier.  

 

Le groupe a annoncé également que son réseau de fibres optiques sera "ouvert" à la concurrence. "Dès que ce réseau sera opérationnel, Free engagera des discussions avec tous les opérateurs qui le désirent pour leur proposer une offre de location de fibres optiques jusqu'à l'abonné", a précisé Free.  

 

"Le prix de location permettra aux opérateurs de répliquer les offres commerciales de Free", indique le groupe.  

 

Le réseau Free de fibres optiques s'appuiera sur la technologie FTTH (Fiber To The Home), encore peu utilisée dans le monde mis à part en Corée du Sud et dans une moindre mesure aux Etats-Unis.  

 

La fibre optique est au centre des réflexions des principaux fournisseurs d'accès à internet comme France Télécom, Free et Neuf. Son principal avantage est d'offrir une plus grande bande passante, en permettant par exemple la réception de plusieurs chaînes de télévision en haute définition, mais les investissements sont très importants, surtout en raison du génie civil.

 L'Idate, (Institut de l'audiovisuel et des télécoms en Europe) a évalué le montant des investissements nécessaires pour amener la fibre optique jusqu'à l'abonné à 1.000 euros par prise.  

 

 

France Télécom avait annoncé en janvier le lancement de tests grandeur nature dans certains arrondissements parisiens et villes de la banlieue parisienne. La mairie de Paris a annoncé de son côté sa volonté d'équiper la capitale d'un réseau à très haut débit.  

 

Information Free, relayée par

 

 

 

Le Pèlerin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires