Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 23:33

 

La Thalassothérapie

L’Océan et la Mer fontaines de Jouvence

 

 

 

Bien-être. « Seule la nature guérit les malades » affirmait déjà Hippocrate il y a vingt-six siècles. Le père de la médecine n'hésitait pas à traiter ses patients à l'eau de mer

 

 

De part et d’autres des Pyrénées, en Méditerranée ou dans l’Atlantique, l’on trouve des centre de Thalassothérapie

 

 

 

Dès l'Antiquité, l'Homme prit conscience des vertus anti-infectieuses marines. Euripide, Pline et Platon plaident pour son utilisation dans leurs œuvres respectives. Au Moyen Âge, on craint qu'elle ne draine des maladies dans son flot, et son usage régresse jusqu'au XVIe siècle où Ambroise Paré, chirurgien du roi Henri III, envoie le souverain prendre des bains de mer à Dieppe pour soigner sa gale. À la même époque, un médecin anglais, le Dr John Ployer, pose les fondations de l'hydrothérapie et recommande même aux ecclésiastiques de prévenir les maladies des nouveau-nés en les immergeant entièrement durant le baptême. Au XVème siè­cle, un autre Britannique, le Dr Richard Russell, publie un ouvrage dans lequel il énonce les propriétés curatives de l'eau de mer pour les maladies des glandes, que ce soit par bain ou par absorption. La station balnéaire de Brighton devient alors un centre de soins, suivie-en France, quelques années plus tard, par la ville de Dieppe jusqu’en  1820, les cures s'y résument à des bains de mer après quoi sont mis en place les premiers soins à eau chauffée. Le mot « thalassothérapie », qui signifie étymologiquement « traitement par l'eau de mer », n'apparaît, lui, qu'en 1869.

 

 

 

Thalasso et Soins

 

 

 

Deux grands types de soins exis­tent : la thalassothérapie clas­sique, ouverte à tous, aussi bien à titre préventif que curatif, et les traitements prodigués par les CRF (Centres de rééducation fonctionnelle), destinés à amé­liorer la qualité de vie de person­nes souffrant de déficiences ou d'incapacités. Toujours selon la Fédération internationale de thalassothérapie, l'organisme plongé en milieu marin voit son métabolisme de base augmenter de 11 à 15 % et son nombre de globules rouges croître de 10% ! Beaucoup de sportifs font des cures régulières, comme l'équipe de football de Monaco. Le climat marin, ionisé négativement, est un puissant antistress, et l'eau est, elle, vitalisante.

 

 

 

En revanche, la thalassothérapie est à proscrire en cas d'affection aiguë.

 

 

 

 

 

Les Secrets de la Thalassothérapie

 

 

 

D'après la définition de la Fédération internationale de la thalassothérapie, « le principe est d'utiliser de l'eau de mer fraîchement pompée en pleine mer et de la réchauffer entre 34 et 36° C pour permettre k passage des ions dans l'organisme ». L'eau de mer contenant de nombreux micro-organismes, elle a une « durée de exigé une fois par mois. Quant à l'analyse planctonique, il suf­fit d'y procéder une fois, à l'ouverture de l'établissement. -C'est le fait d'aller la chercher au large qui assure sa richesse. Il est reconnu scientifiquement que lé milieu marin est le moins pro­pice, grâce à son action auto réparatrice, aux contagions de toutes sortes. Le phytoplancton libère dans l'eau de mer, à condition de ne pas être chauffé au-delà d'une certaine température, des substances antivirales et antibactériennes. Les boues

 


vie » de 24 heures. La preuve irréfutable d'une eau de mer vivante se vérifie par la présence de planc­ton à l'arrivée dans l'établissement. Un contrôle de salinité est marines, qui produisent 70 % de l'oxygène de la planète, sont reconnues depuis longtemps pour leurs qualités antibio­tiques, auxquelles s'ajoutent des vertus antalgiques et anti-inflammatoires découvertes plus récemment. Les boues et les algues concentrent l'eau de mer «u point que l'on trouve autant d'iode dans un kilo d'algues que dans 100 000 litres d'eau de mer ! Aujourd'hui, la thalasso est surtout utilisée pour traiter les maux dus au surmenage et à la pollution.

 

 

 

Les Vertus de l’eau de mer

 

 

 

Les vertus de l'eau de mer (avec où sans thalasso) sont reconnues dans la lutte contre des maux très variés, relevant de domaines médicaux divers : elle améliore la cir­culation sanguine, ce qui permet de prévenir bon nombre de maux, de la migraine à l'embo­lie, en passant par les jambes lourdes ou la phlébite. Des étu­des ont prouvé qu'une fracture se consolidait trois fois plus vite en milieu marin ! Sans parler de la lutte contre la douleur (dos, jambes...) ! L'aquagym se révèle également beaucoup plus effi­cace en

 

Mer qu’en piscine.

 

 

 

Information « La Dépêche du Midi»

 

Relayée par

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires