Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 23:52

 

Idées de randonnées : d'En Beys et Orlu...

 

 

 

L'Ariège, sa nature, ses montagnes, ses randonnées, ses 5.000 km de sentiers balisés, en­tretenus, aménagés par les équipes montagne des vallées et ce, du nord au sud, de la plaine alluviale, en passant par les chaînons calcaires du Plantaurel, sinuant vers les rivages méditerranéens du Quérigut, remontant vers les massifs cristallins du Saint-Barthélemy, des Trois Seigneurs, extraordinaire belvédère de 1700 à 2.300 m, pour s'arrêter vers la haute chaîne pyrénéenne au sommet de plus de 3.000 m comme le Montcalm et la pique d'Estat. Avec les circuits de grande randonnée, les « GR», dont le célèbre GR10, les tours de pays, les chemins transfrontaliers et autres randos thématiques, chacun y trouvera son choix, du simple promeneur au sportif le plus aguerris.

 

 

Sur cette terre de refuge et de liberté, le promeneur appréciera la grande diversité de la faune et de la flore, du cheval de Mérens (le prince noir), à l'isard aux pieds agiles, de la marmotte siffleuse aux gypaètes barbus (vautour) glissant dans l'air, du puissant ai­gle royal aux petits lagopèdes, du grand tétras (coq de bruyère) à la petite grassette. En restant humble devant la montagne, elle sera pour vous une source d'émerveillement. Chaque office du tourisme pos­sède des topo-guides qui vous conseilleront sur les balades. Vous y trouverez également le guide randonnées du conseil général ainsi que d'autres ouvrages spé­cialisés. N'oubliez pas les cartes IGN TOP 25 au 25000e, outil in­dispensable pour une bonne ran­donnée. Il existe également dans chaque station touristique, des bureaux d'accompagnateurs montagne et sportifs n'hésitez pas à faire appel à eux. Voici quelques exemples de sorties à vivre seul ou en famille.

 

 

 

 

 

Le Refuge d?En Beys et la Réserve d?Orlu

 

 

 

 

 

 

 

 

Une randonnée très facile, surtout avec les enfants, où vous allez pénétrer dans le monde fascinant  des isards et des marmottes. La beauté du site, lié à l'observation de la faune et de la flore sur un chemin bien balisé, restera pour vous un enchantement. Deux possibilités s'offrent aux marcheurs : une promenade à la demi-journée jusqu'aux prairies d'En Gaudu, ou une journée et plus, en montant jusqu'au refuge d'En Beys.

 

 

Accès : Ax-les-Thermes direction Orlu et les Forge, prendre la route à gauche jusqu'au parking de la réserve. Possibilité de louer sur place des ânes de bat. Tél. du refuge : 05 6164 24 24.

 

 

 

 

 

A visiter : le Naturoscope et la Maison des loups aux Forges d'Orlu.

 

 

 

 

 

Le Refuge et l?étang des Bésines

 

 

 

 

 

Les eaux calmes et claires du lac des Bésines et le débit de paroles de Jean-Claude, le gardien du refuge, justifient à eux seuls la randonnée. Le départ du sentier (entre les deux hôtels) ou bien du virage 1536 m de la RN20 sur le sens unique descendant du Pas de la Case (balisage rouge et blanc du GR10)

 

 

Sans grande difficulté néanmoins une attention sur certains passages en léger surplomb de la route, surtout avec les enfants. Les lacets s'élèvent doucement dans un bois de sorbier, de bouleaux et de conifères avant de rejoindre la crête de Bessateil. Après une petite descente, le sentier remonte progressivement vers le Bois long où l'on rejoint les vestiges des baraquements, lors de la construction du barrage. Quelques lacets plus hauts, on rejoint à 1960 m le tracé d'une ancienne voie ferrée (les rails ont été démontés il y a quelques années seulement). Au bout, le barrage et l'étang des Bésines 1973 m. Au bout du lac et après un dernier petit « rampaillou», le refuge vous attend. Il existe également un autre sen­tier qui part quelques kilomètres avant l'entrée de l'Hospitalet, à côté d'anciens baraquements. Ce sentier (Les Noisetiers) est utilisé l'hiver et rejoint Bessateil. Difficulté : pour marcheur, pas de grandes difficultés. Temps moyen aller : 3 heures.

 

 

Carte : Carte IGN Top 25 N) 2249 OT

 

 

Accès: par la RN20 jusqu?à la commune de l?Hospitalet.

 

 

Le«B-A- BA» de la randonnée

 

 

La chaussure est l'outil de base du randonneur. Légère et sou­ple, elle doit correctement tenir la cheville. Prévoir également de bonnes chaussettes. Sur le dos, un sac pas trop lourd pour l'eau, le pique nique, quelques barres énergé­tiques, un coupe-vent et/ou vêtement chaud et imperméable. Penser également aux chapeau, lunettes, crème solaire. .. Et surtout à l'appareil photo !

 

 

Les refuges du massif

 

 

Le massif ariégeois compte notamment neuf refuges gar­dés par des professionnels de la montagne qui vous permettront de vous reposer et de vous restaurer après plusieurs heures de marche. Tous proposent la nuit étape (re­pas, nuitée et petit-déjeuner). La qualité de l'accueil et des prestations offre un véritable plaisir bien souvent gourmand et de plus en plus associé à des journées d'animations (connaissance de la nature) ou des soirées à l'ancienne (contes).

 

 

 

 

 

Couserans.

 

 

 

 

 

Crabère Arains (1.965 m) : 0561967373.

 

 

Le Valier, refuge Les Estagnous    (2.240    m) :0561967622.

 

 

 

 

 

Vicdessos.

 

 

 

 

 

Etang du Fourcat (2.245 m) : 0561654315 

 

 

Le Montcalm, refuge du Pinet (2240 m) : 05 6164 80 81

 

 

Les Bassiès (1650 m): Tél. 0561648998

 

 

 

 

 

Aston,

 

 

 

Le Ruhle (2185m):Tél. 0561656501.

 

 

 

 

 

Vallées d'Ax.

 

 

 

 

 

Réserve d'Orlu, En Beys

 

 

(1980m):tél. 0561642424

 

 

Information de l'Office de Tourisme de Tarascon

relayée par

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires