Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 23:58

 

L’autre manière de voyager 

L’échange de maison est un marché en pleine expansion. Plusieurs dizaines de familles toulousaines ont sauté le pas, Témoignages. 

Les échanges de maisons ne font que des heureux. Tout le monde y trouve son compte. 

Partir en vacances sans trop dépenser, partout dans le monde, loger dans une maison agréable et meublée, avec une voiture, sans frais de location et des personnes qui vous accueillent et vous renseignent comme si vous étiez leurs amis, ce n'est pas un rêve, mais un concept qui prend de l'ampleur. L'échange de domicile sort du domaine privé et se développe par le biais de sites Internet.

 

 

De nombreux toulousains ont été conquis. Claire Surian rêvait d'aller au Guatemala. Seulement, « le prix du billet est prohibitif quand on a quatre enfants. L'échange de maison nous permettait de minimiser les frais sur place. Pas d'hôtel, pas de petits-déjeuners, moins de restaurants, pas de frais de location de voiture. » L'aspect financier est souvent décisif. Le voyage est la seule grosse dépense. On peut aller plus loin, en déboursant plus pour le déplacement et moins dans la vie quotidienne. Espagne, États-Unis, Canada, mais également des destinations moins accessibles, comme le Costa Rica. Rapidement, d'autres avantages apparaissent. Pour Claire Lyell, qui a échangé plusieurs fois sa maison toulousaine depuis une dizaine d'années, « aller chez des gens qui vivent dans le pays que l'on visite permet de s'intégrer plus facilement. En observant, , on peut lire l'endroit dans lequel on vit, apprendre des gens chez eux, visiter le pays de manière différente. C'est plus humain de voyager ainsi. On s'intègre plus profondément comme ça. » Les personnes qui se prêtent leur demeures se rencontrent rarement. En revanche, elles multiplient les contacts de différente nature. Les échanges de mails d'abord, avant le départ, les derniers conseils, les cordonnées des proches qui vont leur remettre les clés. « Lorsque nous sommes allés en Irlande, c'est la sœur de la personne chez qui nous allions qui nous a accueillis. Elle nous a fait visiter la maison, nous a montré comment nourrir les poissons, arroser les plantes, etc. »raconte Claire Surian. 

Ces contacts peuvent être de bon conseil pour la découverte du pays. Enfin de compte, tout le monde est content. Les adeptes sont ravis de cette nouvelle manière de voyager en pleine expansion. Une des productrices les plus célèbres d'Hollywood, qui a vu le site trocmaison.com, en a tiré un scénario. Un film dans lequel Kate Winslet et Cameron Diaz s'échangent leur maison est en préparation... 

Carnet de bord 

La plus ancienne entreprise qui met en relation des personnes dési­rant échanger leur maison se nomme Homelink. Elle est également la seule qui fonctionne au format papier, par le biais d'un annuaire. Les autres prestataires de service passent par un site internet. Il présente l'avantage de permettre une actualisation, d'être en évolution constante et de proposer plusieurs photos. Au moyen d'une simple recherche sur Internet, avec les mots clés «échange de maison »,on peut consulter de nombreux sites idoines. La consultation des offres sur ces sites est payante. Un forfait annuel vous permet de diffuser votre offre et de bénéficier de différents services, comme l'obtention des coordonnées des offres qui vous intéressent. L'abonnement coûte en moyenne 50 € l'année. Des tarifs dégressifs sont disponibles selon les sites.

Information « La Dépêche du Midi »

relayée par 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

bon de remises Trocmaison 29/10/2013 12:33


Ce site propose des réduction superbe pour voyager moins cher, je vous recommande vivement !!! merci pour votre partage et bonne continuation ...


 

Le Pèlerin 29/10/2013 13:23



Bonjour Troc
maison….


Dont acte…..


Cordialement,



Le Pèlerin