Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 23:58

 

Multimédias - Internet - Seniors, tous connectés.. 

Nouveau volet de la loi sur l'égalité des chances, le gouvernement veut réduire la fracture, non pas sociale mais numérique. En effet, 50 % de français ne sont toujours pas équipés ordinateur et Internet. Tour d'horizon des facilités pour (enfin) rentrer dans le XXIe siècle…  

 

Le dispositif "Internet accompagné"
Début juillet, le Premier ministre Dominique de Villepin annonçait le lancement prochain d’une nouvelle opération destinée à réduire "la fracture numérique". Après l’opération "micro portable étudiant" de 2004, voici donc le dispositif "Internet accompagné" qui a pour objectif de donner aux foyers dont les revenus sont inférieurs à cinq cents euros par mois, la possibilité de disposer d’un ordinateur, de logiciels, d’un accès Internet et d’une formation pour un euro par jour. Cela concernerait un million de personne en France.

Pour trente euros par mois donc, les foyers les plus modestes pourraient dès janvier 2007 s’équiper et surfer sur Internet. Comble de bonheur, l'installation et la démonstration seront assurées par un professionnel à domicile. Au bout de trois ans, le pack pourra être conservé par le foyer qui prendra ainsi le relais des factures (formation éventuelle et accès Internet) ou bien être rendu.

L’ensemble des acteurs de la chaîne numérique semble apparemment parti pour jouer le jeu. À commencer par les constructeurs d’ordinateurs comme HP, Packard Bell, Sony ou Fujitsu Siemens Computer, les fournisseurs d’accès Orange et Club-Internet en tête, ainsi que les distributeurs Auchan, Darty, Boulanger, le BHV et la Fnac.

Le montage financier n'a pas été de tout repos, notamment avec les fournisseurs d’accès Internet qu'il a fallu convaincre de plafonner leur offre à 15 euros par mois pour un mégabit/seconde.

Pour être éligible de l’offre "Internet accompagné", il faut donc satisfaire au critère financier de ressources de 5 520 euros par an. 

Formation classique à Internet 

Si vos ressources dépassent ce plafond, il reste tout de même d’autres solutions pour accéder facilement à Internet. Moins avantageuse, certes, mais très concrètes.

À commencer par la formation. De nombreuses sociétés ont vu le jour et offrent des séances de formation individuelle, en groupe et parfois même à domicile.
Parmi elles, Famiclic. L’idée est d’aider les gens à domicile à mieux vivre l’ère numérique. Xavier Sillon, le fondateur de Famiclic, voit d'ailleurs dans ce type de service à la personne une aubaine pour tisser du lien social. "C’est une relation humaine que nous avons avec le client, nous prenons rendez-vous, nous venons à domicile… Il n’y a pas d’atelier collectif. Nous sommes centrés sur la personne". Ce pionnier de l’assistance Internet pour néophytes croit aux perspectives de développement de sa société. Il y a certes la démographie et le faible chiffre des foyers français connectés à Internet (50 %), mais également le passage à Internet des services publics… "À long terme, il y aura toujours un petit pourcentage de gens qui n’auront pas d’ordinateurs comme il y a aujourd’hui un infime pourcentage de gens qui n’ont pas la télévision, mais la pression des commerçants, et même des services publics, est telle que tout le monde va devoir s’y mettre pour accéder aux services de La Poste, des administrations, de l’ANPE, de la sécu ou pour remplir sa déclaration d’impôts."

Aubaine, le service de formation ou d’assistance Internet est défiscalisé à hauteur de 50 % puisqu’il est référencé parmi les dix-sept métiers du plan des services à la personne chers au ministre de l’emploi, de la solidarité et de la cohésion sociale, Jean-Louis Borloo. Vous pourrez donc payer en Chèque Emploi Service Universel, le fameux Cesu. 

Des ordinateurs pour les seniors ! 

La fracture numérique est également générationnelle. Des caractères trop petits, un clavier trop compliqué, beaucoup de textes et de commandes anglophones, l’informatique dans sa généralité est complexe pour les néophytes. Et semble-t-il plus encore pour certains d'entre nous.

Pour remédier à cela, il y a encore des solutions. Comme celle proposée par Ordissim, par exemple. Il s'agit de l’ordinateur le plus facile du monde. Il a été conçu et fabriqué tout spécialement pour ceux et celles qui ont marqué le pas (ou raté la marche) quand il a fallu parler téléchargement, "copier-coller" et autres raccourcis-claviers.

C'est l’ordinateur des avantages et non des inconvénients, d’une simplicité déroutante pour les initiés, mais idéale pour les néophytes : un clavier ultra simplifié où toutes les touches "fonction" et les raccourcis ont été supprimés. Sur Ordissimo un point est un point ! Idem pour les logiciels. Sauf, peut-être, pour le traitement de texte où il faut appliquer une combinaison avec la touche "shift", pardon "majuscule" pour commencer ses phrases. Le tout pour un prix abordable de 1 399 euros pour le pack complet incluant l’ordinateur, l’écran, la souris, le clavier. Quant au portable, il coûte 999 euros.

Petit bémol, l'utilisateur est du coup formaté sur une certaine vision l’informatique et d'Internet. Parfait quand on reste chez soi sur son matériel, cela se complique dès qu’il s’agit d’utiliser une autre machine, un autre système d’exploitation...

Source SenoirPlanet.fr 

Information relayée par  

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires