Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 23:32

 

Algérie - Le Ramadan à Hussein-Dey

 

 

Ce week-end  va commencer le Ramadan. C’est un moment d'intensité spirituelle mais aussi une occasion de faire la fête avec tous et de leur tendre la main , surtout aux plus miséreux.

Le Ramadan, qui correspond au neuvième mois lunaire de l'année musulmane, est marqué par le jeûne et la prière, mais c'est aussi un moment de convivialité.

 

 

Chaque soir, l'iftar (rupture du jeûne) est prétexte à partager la Shorba et les gâteaux mais c'est surtout l'Aïd (fin du ramadan) qui donnera lieu à des fêtes où sont invitées de nombreux amis. (Ceci je ne le vivrai pas car j’étais alors rentré en France). 

L’an dernier je me trouvais à Hussein-dey au début du Ramadan avec mon épouse. Je n’avais pas prévu initialement d’effectuer ce jeune… "Nous aviserons" avais - je dit à ma femme…. J’avais prévu de passer cette période à Cherchell…Mais le soleil fait parfois des cachotteries et finalement alors que la date généralement attendue était le lendemain, le Ramadan débuta un jour plus tôt.. Mon soucis c’était avant tout de ne pas provoquer. Aussi avais je un sac dans lequel j’avais une bouteille d’eau quelques dattes et quelques bananes que je consommais en cachette…Je me suis rabattu sur ces quelques provisions le premier jour. puis le second un peu moins ….ma femme déjà n’y touchait déjà plus …et le troisième..fini. 

C’est donc prés de Leveilley que j’ai pris ce premier repas. du  soir. Je prendrai de nombreuses photos de cet événement et m’en souviendrai toute ma vie. En fait je fût surpris par la relative facilité de l’exercice. Comme je me dépensais toutefois je fût une fois pris par une impérieuse envie de boire ..mais je résistais. .Je passerai une vingtaine de jours ainsi en partageant ces coutumes avec mes amis algériens. 

Mais quel plaisir le soir au repas…Je serai toutefois dans l’incapacité de prendre le deuxième repas vers 23 heures. Je prenais toutefois un solide petit déjeuner très tôt le matin et basta..,. Je ne pense pas avoir maigri au cours de ce séjour car pendant les rares moment où je pouvais manger, je mangeais abondamment  Le Ramadan c’est la fête du partage et tout le monde mange à sa faim en cette période, que ce soit à la mosquée ou chez des amis qui invitent les malheureux à partager leur repas, c’est une période où beaucoup vont à la prière et je fut surpris par cette ferveur, comme par cette adhésion totale au jeune, combien même nombre de ceux ce qui touchaient à l’alcool (voir parfois plus)  n’en buvaient pas une goutte et faisaient une impasse totale sur ces consommations lors du Ramadan. L’après midi certains étaient parfois «en manque» et l’on assistait parfois à quelques «bagarres» tant ils étaient excités….Voilà une première expérience…Ce serait à refaire, je le referais avec plaisir car je ne garde que des bons souvenirs de cette période là. 

Voilà pour aujourd’hui, Cordialement, 

Le Pèlerin

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires