Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 06:02

Intempéries du 4 et 5 mai: l’Ariège en vigilance orange - de nombreuses chutes d’arbres sur les routes0 Vebre sous la neige janvier 2010 (10)

 

Mardi 4 mai à 16h, la vigilance météo pour l’Ariège est passée au niveau Orange. Selon Météo France, 40 à 60 cm supplémentaires étaient attendus à 1800 m jusqu’à mercredi en matinée. Les chutes de neige devraient ensuite faiblir. Ces chutes de neige intenses et froides vont provoquer des avalanches d’ampleur certes modérées mais inhabituelles pour la saison qui pourront menacer les secteurs routiers au-dessus de 1200 m. Les secteurs les plus menacés sont l’est de l’Ariège, les accès au col du Puymorens et le nord de l’Andorre.

 Par ailleurs, les intempéries neigeuses de ce mardi 4 mai ont nécessité la réactivation des dispositifs d’intervention hivernaux du Conseil général, a annoncé la collectivité ce mardi soir. C’est en effet une neige gorgée d’eau, et donc très lourde, qui est tombée en masse sur une bonne partie du département. Au petit matin, le col de Port affichait déjà 30 cm de poudreuse quand Guzet en annonçait 80 en fin d’après-midi.

Cette neige lourde a eu pour principale conséquence d’entraîner la chute de nombreux arbres sur la voirie. Les agents de la Direction des Infrastructures se sont donc attachés tout au long de la journée et en en soirée à dégager les chaussées encombrées. Quelques points noirs ont nécessité le déploiement de gros moyens comme la descente du col de Port vers Massat, la traversée de la forêt de Bélesta ou encore le secteur du Mas d’Azil. Les cols, qui avaient été préventivement fermés dès lundi soir, resteront néanmoins interdits à la circulation jusqu’au week-end.

"Les transports scolaires n’ont pas été perturbés par ces intempéries, seul un autocar a dû patienter quelques minutes du côté de Roquefixade, le temps que la voie soit libérée", indique-t-on encore au Conseil général.

Toujours hier, la Nationale 20 a été coupée afin d’effectuer des tirs de fusées afin de déclencher les avalanches

Cette nuit à Vèbre est tombée en abondance et les arbres ploient sous le poids de la neige lourde

On espère le redoux mais rien n’est moins sur…

A l’approche des  «Saints de glace» ce phénomène apparait souvent   

Il ne nous reste plus qu’à attendre le redoux « Wait and See »..

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Geneviève HALET-SABATIER 05/05/2010 09:12



Cela n'est pas rare de voir les Pyrénées, sous une tombée de neige au mois de mai : cela m'est arrivé, à BAREGES. De plus, un début mai, dans un endroit, tout-à-fait différent :
TOURETTES-SUR-LOUP (Alpes-Maritimes). GENEVIEVE.



Le Pèlerin 05/05/2010 14:38


Bonjour, Ici au pays les gens pensent que jusqu'au " Saints de glace" nous ne sommes pas à l'abri de tel phénomènes Les saints de glace sont traditionnellement fêtés les 11, 12 et 13 mai de chaque
année. D'après les croyances populaires d'Europe du nord de la mer Méditerranée, saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais sont ainsi implorés par les agriculteurs et mis à contribution pour
éviter l'effet sur les cultures d'une baisse de la température qui s'observe à cette période et qui peut amener une période de gel (phénomène de la lune rousse). Le Pèlerin