Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 09:22

L’Egypte absente de la manifestation

foire-algerie.jpg

 

Malgré la crise financière qui a secoué de plein fouet particulièrement les pays occidentaux, la participation des firmes étrangères à la 43e édition de la FIA qu’abritera le Palais des expositions Pins maritimes du 2 au 7 juin prochain, est loin d’être insignifiante. L’édition de 2010 sera marquée par la présence de 870 firmes représentant 43 pays avec une augmentation nette de plus de 5% en terme de surface d’exposants. Toutefois, les pays européens ont décidé de réduire leur surface d’exposition. Des chiffres record, selon   Mouloud  Slimani, directeur de la promotion et de la coopération au niveau de la SAFEX.

Intervenant lors d’une conférence de presse animée, hier, conjointement avec le directeur général du commerce extérieur du ministère du Commerce, Chérif Zaaf, il a fait savoir que  la participation des opérateurs nationaux, quant à elle, n’est pas des moindres dans la mesure où elle détient les deux tiers des 51 764 m2 constituant la surface globale de la FIA 2010.  Le marché national est, en effet, une opportunité  à reconquérir, a estimé M. Zaaf indiquant que la forte participation des étrangers dénote clairement «le fort intérêt et la volonté» de nombreux pays à venir investir en Algérie. «Notre marché est important aux yeux de nombreux pays. Notre objectif est d’avoir non pas des fournisseurs qui viendront vendre leur produit mais de véritables investisseurs.

Le plus important est d’avoir un partenariat stratégique qui permettra  le transfert du savoir-faire surtout sur le plan de la technologie», souligne le même responsable. Pour lui, les dispositifs contenus dans le cadre de la loi de finances complémentaire de 2009 ne sont point contraignants pour les investisseurs étrangers et nationaux. Evoquant le Credoc qui a été fortement contesté par les opérateurs économiques nationaux, il a souligné, sans verser dans les détails, que  cet instrument de payement «n’a finalement pas bloqué les importations puisqu’il y a des opérations en cours». Et d’ajouter que l’objectif pour l’Algérie est de maîtriser le commerce extérieur et de réaliser des partenariats stratégiques.

Au sujet de la FIA 2010, M. Slimani a indiqué que la Chine garde son statut de leadership en se positionnant  en première position  suivie de l’Italie et ensuite de la France. Par répartition continentale, on note 12 pays de l’Europe à l’image de l’Italie, Portugal, France, Allemagne, Hongrie, Tchéquie, Turquie, 7 pays de l’Asie (Chine, Corée, Indonésie, Iran, Pakistan, Russie, Vietnam), 6 pays d’Amérique (USA, Canada, Brésil, Argentine, Cuba, Chili),  d’Afrique (Cameroun, Kenya, Mozambique, Sénégal, Niger). Selon l’intervenant, les pays européens, particulièrement, ont décidé de réduire leur surface d’exposition comme c’est le cas de l’Italie. L’Espagne absente depuis deux années se présentera sans pavillon officiel. Côté arabe, en plus du Yémen qui participe avec le plus important nombre d’exposants, on enregistre la présence de la Jordanie, la Syrie, le Maroc, la Tunisie, la Libye, le Soudan, le Palestine et la Mauritanie. Le statut d’invité d’honneur reviendra cette année à la Jordanie, suite à sa demande officielle. L’Egypte brille par son absence.
Selon M. Gacemi, DG de la Safex, une invitation lui a été adressée à l’instar des autres pays. Il insistera pour dire qu’il ne s’agit pas d’un boycott mais de contrainte purement commerciale et économique. Rebondissant sur le même sujet, M. Slimani a fait savoir que la partie égyptienne a formulé une  demande de réservation pour la prochaine édition de la FIA. Sur le plan organisationnel, M. Khiar, responsable à la  SAFEX, a indiqué que toutes les conditions (6000 places de parking, sécurité, fluidité des entrées) ont été assurées au profit des visiteurs, estimés entre 350 000 et 400 000, attendus lors de cette édition. Il est à noter qu’en marge de la FIA, le Palais des expositions accueillera le salon des exportations.

Source Horizons Wassila Ould Hamouda

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires