Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 18:40

Hot Line des FAI: encore 61 % d'insatisfaits

 

 

 

Alors que le projet de loi sur la consommation devrait être examiné le 18 octobre, une étude de 60 millions de consommateurs met en cause les services clients des FAI et la résiliation des contrats. 

Malgré le travail de concertation réalisé depuis l'automne 2005 entre les opérateurs télécoms, les associations de consommateurs et le gouvernement (lire les articles du 29/08/06 et du 26/06/06), pour améliorer les services clients des fournisseurs d'accès Internet, la grogne continue de monter parmi les utilisateurs. C'est du moins ce que révèle une enquête réalisée pour la troisième année consécutive par le magazine 60 millions de consommateurs entre le 11 mai et le 18 juin dernier (lire la méthodologie).

Principal point noir de cette relation conflictuelle : les hotlines téléphoniques. 61 % des 4.016 internautes ayant répondu à cette enquête indiquent qu'ils sont peu ou pas satisfaits des services d'assistance téléphonique de leur FAI. Le prix de ce service (0,34 euro la minute pour la plupart des opérateurs) est la principale source de leur mécontentement. 74 % des personnes insatisfaites déclarent que ces hot lines sont trop chères. 

Un coût d'autant moins accepté que le service rendu par ces structures est jugé médiocre. 71 % des répondants estiment en effet que l'efficacité des services d'assistance des FAI est moyenne, voire mauvaise, soit un point de plus qu'en 2005. Dans ces conditions, la gratuité du temps d'attente des hot lines, déjà mis en oeuvre par Alice et Orange, et prévue par le gouvernement dans son projet de loi sur la consommation (qui devrait être présenté en Conseil des ministres le 18 octobre), suffira-t-elle à apaiser les esprits, si parallèlement, la qualité n'est pas au rendez-vous ? Rien n'est moins certain.

Autre facteur de mécontentement : la résiliation du contrat. 47 % des internautes interrogés déclarent avoir rencontré un ou plusieurs problèmes lorsqu'ils ont souhaité résilier leur abonnement. Une pierre d'achoppement récurrente, puisqu'en 2005, l'Institut national de la consommation enregistrait exactement le même pourcentage. Ce qui signifie qu'entre ces deux dates, la situation ne s'est pas améliorée. Sur ce point également, le gouvernement souhaite légiférer. en abaissant le délai de résiliation de deux mois à dix jours. 

Tous les FAI ne suscitent toutefois pas l'ire des internautes. Free, à l'exception des modalités de résiliation et de la qualité de l'assistance, et surtout AOL sont les mieux notés par leurs abonnés. Le premier capitalise 82 % de satisfaits, tandis que le second culmine à 86 %. Orange, Télé 2 et Neuf Cegetel font légèrement moins bien avec respectivement 76 %, 74 % et 71 % de satisfaits. Les plus mauvais scores reviennent à Alice (39 %), Numéricable (49 %), UPC-Noos (59 %) et Club Internet (60 %). De quoi réfléchir avant de changer d'opérateur. 

Méthodologie de l'enquête 

Les données de cette étude ont été recueillie grâce à un questionnaire mis en ligne sur 60millions-mag.com entre le 11 mai et le 18 juillet 2006. Les internautes étaient invités à répondre à plus de 60 questions sur leur fournisseur d'accès. Au total 4.016 personnes ont répondu à ce questionnaire.

Information FR2 relayée par 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires