Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 23:53

Prévention, Répression  et Respect de l'homme  

 

Je ne dirai que quelques mots sur le sujet...   

L'erreur fondamentale de nombre de nos dirigeants a été de mettre le paquet sur la répression et d'avoir fait une impasse totale sur la prévention...prévention que notre cher Chevènement avais tant mis de temps à mettre en place...qu'il s'agisse de la sécurité en banlieue ou sur les routes 

Banlieues...et ailleurs   

On ne peut pas attendre à de la sympathie lorsque l'on arrête systématiquement les gens ne serait-ce que pour un contrôle d'identité...Alors mettez vous à la place de celui à qui cela arrive plusieurs fois par jour...Je n'ai pas la moindre tâche de sang sur les mains, pas moindre haine pour autrui; j'essaie de faire ma BA chaque fois que je le peux...mais croyez moi, je n'aimerais pas tomber entre les pattes de Policiers...et pourtant j'en ai dans la famille.....je me souviens d'avoir été tabassé par des policiers courageux....C'était à la frontière andorrane et pour une histoire banale, un commissaire m'a envoyé un coup de poing....pourquoi ce jour là le lui ai-je rendu? il était sur une estrade, il était grand....Il me balança alors "Un coup de téléphone" .Il s'agissait du combiné...et pour en ajouter une couche une demie douzaine de ses collègues me labourèrent les côtes de coups de poing, histoire de me masser le corps....ce qui me fît le plus de peine, c'est que cela se passait devant ma mère ( Paix à son âme).....Je réussissais quand même à m'enfuir pour me faire mettre des points de suture sur le front à la clinique andorrane toute proche....en effet mon sang coulait abondamment sur le visage....mais c'est qu'il m'attendait le diable à la frontière...moi avec mes deux points au visage, lui frais comme un gardon...J'avais osé frapper un officier de police dans l'exercice de ses fonctions......Aussi lorsque mon fils ses classes et son service dans la gendarmerie (pression familiale morale à laquelle je n’adhérais pas….), qu'il finit 8ème sur une promo de 140..et qu'il dût participer à des commandos de prélèvements fiscaux par le biais de PV dans les conditions les plus mesquines ...Il me dit en fin de service militaire...."Non Papa, je ne pourrai jamais m'y faire, ils sont trop....s; je dus avouer que j'acceptais sa décision sans réserve, voire avec un plaisir certain...Je ne sais pas si vous êtes allés en Grande Bretagne ....Les Bobbies comme on les appelle sont des adeptes de la prévention, ils ne sont portent pas d'arme...et sont aimés par plus de 90% de la population...Et si jamais l’un d’entre eux venait à être touché, le malfrat fait alors l’objet de toutes les recherches des malfrats eux mêmes pour le châtier. Nombre de nos ministres de l'Intérieur sont allés là-bas chercher la recette......Je dois être un peu anar...ce qui ne m'empêche pas d'avoir de la sympathie pour les gens rzspectueux d'autrui....Je n'aime pas la répression en guise de prévention....Vous savez, c'est à Toulouse que notre cher ministre de l'Intérieur a donné le coup d'envoi de sa politique de répression...devant des policiers ébahis... 

il ne faut pas raisonner qu'au premier degré....mais penser aux conséquences secondaires de ses décisions...et pour peu que l'on manipule les chiffres (le chiffre n'est-il pas l'art sublime du mensonge)...

Certes le respect de la dignité humaine doit se faire dans les deux sens...  

 

La Route  

 

Le gouvernement fait il du bon travail....Je vous rappelle qu'il y a moins de 20 ans il y avait plus de 16 000 morts par an sur nos routes...Certains se souviendront de cette émission de télé à l'époque, dont le but était de frapper l'opinion ...Ce film avait été tourné à Mazamet...pourquoi Mazamet ...parce que justement cette ville comptait 16000 habitants.....Ce fut le démarrage d'une grande campagne de prévention.., réduction de la vitesse, ronds points, port de la ceinture,information... Dans cet aspect des choses je tire mon chapeau à "La Prévention Routière" qui n'a jamais méagé ses efforts sur le sujet.... 

Au début de l'ère Sarkozy, donc le nombre de tués sur la route était passé naturellement de 16000 à 7000 par an ....Qu'il ait fait passer ce nombre de tués à 5000 ne se situe que dans la normalités des choses...sans passer son temps à faire du fric avec son armée de radars..

Je ne parlerai pas de Renault et Peugeot-Citroën dont les chiffres de vente n'ont jamais été aussi catastrophiques....Bon cela étant, je sais que nombre d'entre vous sont des adeptes de l'ordre sarkozien ....mais comme l'on peut rire de tout (du moins tel est mon avis..) l'on peut discuter de tout...je ne me ferai donc pas que des amis; mais ne doit-on pas avoir le courage de ses opinions et blâmer les injustices...  

 

bon je n'étais parti que pour vous dire quelques mots…

Bonne journée….  

Le Pèlerin  

PS faites attention, un automobiliste vient de se faire prendre par la police pour une vitesse trop réduite ...Il roulait aux Sables d'Olonne à une vitesse de 36 km/h...la vitesse limite était de 50km/h.....22 euros lui ont étés prélevés...bintôt il faudra rouler avec une loupe sur l'indicateur de vitesse..

 

Partager cet article

Repost0

commentaires