Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 00:32

Multimédias - France: Rebond des ventes d'ordinateurs, dopées par le succès des portables  

 

Lundi 30 octobre 2006 
Les ventes d'ordinateurs ont bondi de plus de 10% au troisième trimestre en France, dopées par le succès des portables, qui sont désormais aussi performants que les ordinateurs de bureau, pour des prix raisonnables, selon une étude publiée lundi par l'institut Gartner. 

"Les particuliers ont à présent le choix entre des portables et des machines de bureau offrant des performances similaires à un prix presque identique", relève Isabelle Durand, analyste principale chez Gartner France. 

"Ils en ont donc profité pour s'équiper, acheter un second PC ou renouveler leur équipement" avec un ordinateur portable, explique-t-elle.

 

 

Au troisième trimestre, les ventes de portables ont grimpé de 30,8%, représentant désormais 42% des ventes d'ordinateurs en France, contre 34% un an plus tôt.

 

 

De quoi réveiller un marché français des PC atone depuis le début de l'année: +7% au premier trimestre, +2,4% au deuxième. Il rebondit au troisième trimestre de 10,7% et franchit la barre des 2 millions d'unités, une hausse plus forte que prévue selon Gartner.

 

 

"Au niveau européen, la tendance est la même: les ventes sont tirées par les portables, et surtout le marché grand public", note Mme Durand.

 

 

Le consommateur semble avoir été séduit par les prix: "Il y a quelques années, un ordinateur portable était beaucoup plus cher qu'une machine de bureau", selon Mme Durand. Il était aussi moins performant: mémoire plus limitée, batterie à durée de vie réduite...

 

 

"Aujourd'hui, au niveau technologique, il n'y a plus vraiment de différence et les prix des portables se rapprochent des machines de bureau", indique Mme Durand.

 

 

Fait nouveau, certains consommateurs font désormais le choix du portable comme premier ordinateur, ce qui n'était quasiment pas le cas il y a quelques années.

 

 

Il en résulte un usage différent, beaucoup plus mobile, de l'ordinateur: l'apparition de la technologie Wifi, qui permet de se connecter sans fil à internet, a également stimulé les ventes de portables, selon Gartner.

 

 

Aujourd'hui, de plus en plus de cafés, gares ou aéroports sont équipés de bornes Wifi, gratuites ou payantes, permettant d'y utiliser son ordinateur pour consulter ses mails, surfer sur internet...

 

 

Le programme "micro-portable étudiant", lancé en 2004 par le gouvernement pour permettre aux étudiants d'acquérir un ordinateur portable à crédit pour un euro par jour, a également eu un impact stimulant, selon l'institut d'études.

 

 

Quant au marché professionnel, il plébiscite lui aussi le portable, avec des ventes en hausse de 19% au troisième trimestre, particulièrement chez les PME et PMI, au détriment des ordinateurs de bureau, dont les ventes reculent de 2%.

 

 

Le grand gagnant semble être le numéro un du marché des portables en France, le Taiwanais Acer, qui confirme au troisième trimestre sa place de leader, acquise un an plus tôt, et creuse même l'écart avec ses concurrents, représentant à lui seul 20% du marché.

 

 

Porté par le succès des portables, il en profite pour rafler à Nec la deuxième place du marché français des PC, ses ventes décollant de 41,8% en un an, soit la plus forte hausse du marché. Sa part de marché est passée à 16%, contre 12,5% en 2005.

 

 

Toutefois, il lui faudra encore batailler pour rattraper le leader des ventes de PC en France, Hewlett-Packard, qui semble inaccessible avec 22,1% de part de marché et des ventes en hausse de 35,8%.

 

 

source Journal du Net, information relayée par

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires