Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 00:06

Toulouse - Le 30 juin prochain, le métro ouvre sur toute la ligne... B  

 

21.254.400 secondes, c’est le chiffre de départ du compte à rebours que Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Tisséo-SMTC, a enclenché vendredi 27 octobre à midi à l’entrée de la station Jean-Jaurès. En jours, cela fait 246. Ce qui nous mène au 30 juin 2007. Ce jour là, la ligne B ouvrira ses portes en grand et les bus bougeront avec. Dès ce moment, les Toulousains disposeront d’un réseau plus complet, plus confortable et plus performant. 

Avec une mise en service mi 2007, le calendrier est respecté. En effet, lors de sa séance du 22 décembre 2000, le SMTC - dont la présidence était alors assurée par Dominique Baudis et la présidence déléguée par Jean-Luc Moudenc - avait approuvé l’avant-projet sommaire et donc le lancement des travaux de la ligne B, précisant « que l’ouverture était prévue pour la mi 2007 »

Un réseau de transports plus fréquenté  

Avec la mise en service de la ligne B, la fréquentation du réseau de transports en commun augmentera d’emblée d’au moins 30%. Il en résultera une indéniable amélioration de la qualité de la vie et de la ville, puisque dès ce moment de nombreux automobilistes se tourneront vers le métro et le bus.
Cette progression du trafic nécessite d’accroître la capacité de la ligne A. C’est pourquoi Tisséo-Smtc a engagé récemment la procédure de lancement des travaux d’allongement des quatre stations qui ne peuvent encore recevoir des rames de 52 mètres à 4 voitures. Le chantier portera aussi sur la mise aux nouvelles normes d’accessibilité et de sécurité de la première ligne de métro. Cela implique notamment la création d’accès supplémentaires dans les stations les plus fréquentées. 

En soulignant le respect du calendrier originel, Jean-Luc Moudenc a insisté sur la qualité du travail effectué par les techniciens de Tisséo-Smat et des entreprises, pour mener à bien et dans les délais un chantier de cette envergure, malgré le grave incident survenu mi-2003. A ce moment, près du puits Avion, non loin de la station Rangueil, le tunnelier sud (Déodat de Séverac) s’est cassé les dents (de la couronne d’entraînement). Une marche arrière étant impossible, la grosse machine a été bloquée pendant six mois.
A la suite de ce fâcheux événement, il avait été envisagé l’hypothèse d’une ouverture de la ligne B en deux temps : la partie nord jusqu’à Jean Jaurès au premier trimestre 2007, le sud à la rentrée 2007.
« Lorsque cette suggestion a été émise, a expliqué Jean-Luc Moudenc, une réelle incompréhension a été constatée. Les Toulousains ne saisissaient pas le sens de ce décalage. Quand on promet un service public pendant des années à la population, on se doit de lui offrir à la date prévue un service public complet. » 

L’ouverture à une date unique permet d’affiner et sécuriser au mieux toutes les installations, ainsi que les équipements liés au système. Elle apporte également des avantages appréciables au niveau de la recomposition du réseau bus dont la moitié des lignes sera modifiée.
Le choix d’une seule date contribue à éviter des surcoûts et des complications techniques. Si les neuf stations situées au nord de la ligne accueilleront les voyageurs avec quelques semaines de retard, les onze stations du sud ouvriront elles avec trois mois d’avance.
Le samedi 30 juin, c’est un réseau pratique, fiable et de qualité qui sera mis à la disposition de tous les Toulousains.
 

Un réseau de transports plus fréquenté 

Avec la mise en service de la ligne B, la fréquentation du réseau de transports en commun augmentera d’emblée d’au moins 30%. Il en résultera une indéniable amélioration de la qualité de la vie et de la ville, puisque dès ce moment de nombreux automobilistes se tourneront vers le métro et le bus.
Cette progression du trafic nécessite d’accroître la capacité de la ligne A. C’est pourquoi Tisséo-Smtc a engagé récemment la procédure de lancement des travaux d’allongement des quatre stations qui ne peuvent encore recevoir des rames de 52 mètres à 4 voitures. Le chantier portera aussi sur la mise aux nouvelles normes d’accessibilité et de sécurité de la première ligne de métro. Cela implique notamment la création d’accès supplémentaires dans les stations les plus fréquentées. 

Source : Mairie de Toulouse, information relayée par :   

Le Pèlerin

Pour un complément d’information, cliquez sue le lien suivant:

 

http://www.toulouse.fr/fr-32/toulouse-ma-ville-1/grands-projets-10/du-metro-77.html

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires