Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 05:07

 Société - Tu as quel âge mon Amour ?

amour-senior.jpg

 

*"Mon prince charmant… Je le voudrais de mon âge". "Moi, la femme de ma vie, je la verrai bien avec quelques années de moins !". Ce sont les Britanniques qui sont les plus friands de jeunesse en recherchant une âme sœur de près de 10 de moins qu'eux selon l'enquête Parship. Analyse de notre spécialiste…

Plus jeune ou plus vieux ?

Comme vous le savez peut-être déjà, je donne des conseils personnalisés aux membres de PARSHIP.fr, une agence en ligne pour des rencontres sérieuses. Et l’un des points souvent abordés avec les membres du site concerne les critères de recherche d’une ou d’un éventuel partenaire, et surtout son âge.

Car bon nombre de femmes ont tendance à rechercher un partenaire de leur âge et bon nombre d’hommes recherchent des femmes plus jeunes qu’eux. En effet, il en est de même sur Internet que dans la vie courante.

En France, aux États-Unis, en Suède…

À ceci près que, sur un profil, l’âge est clairement indiqué alors que l’on ne se promène pas dans la rue avec sa carte d’identité épinglée sur le revers d’une veste !

Une récente étude interne est venue confirmer ce que nous savions déjà. En France, un homme de plus de quarante ans recherche en moyenne une femme de sept ans de moins que lui, une femme de plus de quarante ans quant à elle recherchera un partenaire de plus ou moins un an qu’elle.

C’est cependant aux Pays-Bas que ces messieurs sont les plus friands de jeunesse, puisqu’ils ont tendance à chercher une compagne d’environ 9,5 ans de moins qu’eux.
En Suède, par contre, les hommes de plus de quarante ans recherchent globalement une compagne de 5,5 ans de moins qu’eux.

Je ne sais plus quel âge j'ai

Je ne fais pas mon âge

Mais curieusement ces recherches sont souvent plus virtuelles qu’ancrées dans la réalité. Car, combien de fois ai-je au téléphone des hommes qui n’ont pas de réponses à leur demande de contact ! Je m’aperçois alors souvent qu’ils recherchent une compagne de dix ans de moins qu’eux. Cas typique et si fréquent que cet homme de cinquante ans qui recherche une jeune compagne, surtout sans enfant (car il a déjà élevé les siens !) et qui n’en souhaite pas… Autant chercher un mouton à cinq pattes.

Les femmes quant à elles ne veulent souvent pas rencontrer un homme plus âgé en invoquant toujours le même argument : "Je ne fais pas mon âge" et "Les hommes plus âgés que moi ou même de mon âge font déjà si vieux !".

Nous avons tous quinze ans

Et pourtant, rechercher en l’autre, et surtout en son apparence, sa propre cure de jouvence n’est qu’un leurre.

Car, savez-vous quel est le garant de notre jeunesse ? L’amour, le vrai ! Et cela, quel que soit l’âge de celui ou celle que l’on aime ! Car, lorsque l’on aime, nous avons tous quinze ans.

Pour conclure, cette phrase d’une membre de cinquante-six ans qui a trouvé l’amour auprès d’un homme du même âge qu’elle : "Nous sommes comme deux adolescents, nous nous appelons pendant des heures, nous dormons peu et pensons l’un à l’autre sans cesse. Je ne sais plus quel âge j’ai et je crois bien que lui non plus !

Source Planet.fr

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires