Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 00:04

 

Rions ensemble - Comment effectuer une vidange

 

 

 

Mode opératoire pour les femmes

 1. Se pointer chez  le garagiste quand le kilométrage effectué depuis la dernière vidange atteint

 

environ 15.000 km (selon le modèle de la voiture)

 

2. Boire tranquillement un café en passant éventuellement quelques coups de fil

 

3. 30 minutes plus tard, payer et repartir avec une voiture en état de rouler.

 

Dépenses :

 

Forfait vidange            70,00 €

 

Café                            00,50 €

 

------------------------------------

 

Total                           70,50 €

 

Mode opératoire pour les hommes : "je peux le faire moi-même"

 

 

 

1. Se pointer chez le garagiste et acheter de l'huile, un filtre à huile et un petit sapin jaune qui pue la vanille. Acheter également à proximité de la litière pour chat (pour absorber les éventuelles traces d'huile par terre) et du liquide vaisselle (pour se laver les mains)

 

2. S'apercevoir que le vieux jerrican pour l'huile de vidange est plein. Au lieu de le porter à la déchetterie, creuser un trou au fond du jardin et vider le jerrican dedans

 

3. Ouvrir une bière et la boire

 

4. Perdre 30 minutes à retrouver les chandelles. Mettre la voiture sur chandelles

 

5. De dépit et de frustration, ouvrir une autre bière et la boire

 

6. Placer une vieille casserole sous le moteur

 

7. Chercher une clé à oeil de 17 pour dévisser le bouchon de vidange

 

8. Abandonner les recherches au bout d'1/2 d'heure

 

9. Dévisser le bouchon de vidange avec une pince multiprise

 

10. Laisser tomber le bouchon de vidange dans la casserole pleine d'huile chaude. Se brûler la main. Proférer un abominable juron

 

11. Ranger le bordel (en gros)

 

12. Se taper une autre bière en regardant l'huile couler

 

13. Chercher la clé à filtre à huile

 

14. Abandonner les recherches d'1/4 d'heure. Percer le filtre avec un tournevis et dévisser le filtre à huile

 

15. Bière

 

16. Un pote se pointe. Terminer le pack de bière avec lui, on finira la vidange demain

 

17. Le lendemain, retirer la casserole pleine d'huile de sous la voiture. Aller la vider dans le trou au fond du jardin. Reboucher le trou avec les mains.

 

18. Répandre de la litière pour chat sur l'huile inévitablement répandue à l'étape 17

 

19. Bière. ah non, meeerde, on a tout bu hier !!!!

 

20. Aller chez Leclerc avec la voiture de Madame. Acheter un nouveau pack de bière. Revenir.

 

21. Vider le premier litre d'huile neuve dans le moteur

 

22. Se souvenir du bouchon de vidange paumé à l'étape 10

 

23. Courir vers la casserole à huile usagée pour récupérer le bouchon de vidange. Ne rien trouver

 

24. Se souvenir qu'on a viré l'huile usagée dans le trou au fond du jardin AVEC le bouchon de
vidange

 

25. Boire une bière

 

26. Déboucher péniblement le trou avec ses mains pour retrouver le bouchon de vidange dans la
terre imbibée d'huile

 

27. S'apercevoir que le premier litre d'huile neuve est maintenant répandu sur le sol du garage
(Oups !!!!!!!!)

 

28. Boire une bière

 

29. En serrant le bouchon de vidange, faire déraper la pince multiprise et se niquer violemment
les doigts sur le châssis

 

30. Proférer un abominable juron et se cogner la tête sur le cardan en se relevant brutalement à la suite de l'étape 29

 

31. Re-proférer un abominable juron

 

32. Se nouer un chiffon sale autour des doigts pleins de sang, de terre et d'huile

 

33. Balancer avec rage à l'autre bout du garage la pince multiprise, qui finit sa course sous une étagère à côté de la clé à filtre cherchée à l'étape 13

 

34. Bière

 

35. Se laver les mains et le front, mettre en place les pansements nécessaires

 

36. Bière

 

37. Bière

 

38. Verser les 4 litres d'huile neuve restants dans le moteur

 

39. Bière

 

40. Redescendre la voiture des chandelles

 

41. Ecraser accidentellement une des chandelles

 

42. Reculer la voiture pour pouvoir étaler de la litière pour chats sur l'huile répandue à l'étape 21

 

43. Bière

 

44. Petit tour pour essayer la voiture et aller racheter de la bière

 

45. Contrôle de gendarmerie et arrestation pour conduite en état d'ivresse

 

46. Mise en fourrière de la voiture et petit passage en cellule de dégrisement en attendant Madame

 

Dépenses :

 

Huile, filtre à huile, petit sapin jaune qui pue la vanille     50 €

 

Litière pour chat, liquide vaisselle                                                 18 €

 

Bière                                                                                           25 €

 

Nouveau jeu de chandelles                                                     75 €

 

Amende pour conduite en état d'ivresse                          900 € + 6 pts

 

Frais de mise en fourrière                                                     250 €

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Total                                                                                       1308 € + 6 pts

 

 

 

De la part d’une Correspondante

 

 

 

Le Pèlerin

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires