Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:25

Santé, Le Chocolat, aliment protecteur ?

 

Gourmand” est un mot de la langue française d'origine incertaine, alors que “chocolat” vient d'un mot indien du Mexique de l'époque des conquistadors et veut dire “nourriture des Dieux”. 

Il fut longtemps difficile de croire que le délicieux mélange de beurre de cacao, de sucre et de lait, qui fond dans la bouche et stimule tellement nos sens, puisse également nous être bénéfique. Et pourtant, de récentes recherches démontrent que, contrairement à l'opinion trop long-temps répandue selon laquelle tout ce qui a bon goût doit forcément être mauvais pour la santé, le chocolat est un cocktail de substances potentiellement protectrices pour l'organisme. 

Les scientifiques ont, par exemple, démontré le rôle positif des nombreux antioxydants présents dans le cacao. Ceux-ci contribuent à protéger contre l'oxydation du cholestérol qui bouche les artères et diminue le flux sanguin. On a décelé un groupe de “polyphénols” (antioxydants), connus sous le nom de “catéchines”, par ailleurs composants majeurs du thé, dans le chocolat noir comme dans le chocolat au lait. Il apparaît qu'ils joueraient un rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, amélioreraient le système immunitaire, voire participeraient à la diminution des risques de certains cancers. Affaire à suivre. Quoiqu'il en soit, une enquête menée auprès de 6.000 hommes et femmes a révélé que le chocolat contribue pour 20 % à l'apport total de catéchines du régime alimentaire. 

La médecine s'est beaucoup préoccupée du risque d'augmentation du taux de cholestérol provoqué par les aliments riches en graisses saturées. Il est clair aujourd'hui qu'à l'origine, toutes les graisses saturées n'ont pas la même nocivité ; certaines d'entre elles n'ont en réalité aucune répercussion sur le cholestérol, comme l'acide stéarique (qui entre pour un tiers environ dans la graisse du chocolat). 

Les effets surprenants du chocolat sur la composition du sang ne concernent pas seulement les graisses et le cholestérol. Souvent considéré comme un aliment qui fournit au corps un apport rapide en sucre, le chocolat dispose en fait d'un indice glycémique relativement faible. Croquez du chocolat, et votre glycémie augmentera régulièrement, mais pas aussi vite qu'avec certains autres aliments ou boissons rapidement digérés, à base d'amidon ou de sucre. 

Ainsi tombent les certitudes: manger du chocolat entre les repas ne provoque pas les “ montagnes russes” de hauts et de bas de sucre dans le sang; même les diabétiques peuvent se régaler d'un noir croquant ou d'un lait moelleux, fut-ce de temps à autres seulement. 

Les idées fausses concernant les effets du chocolat ne se limitent pas à son action sur la glycémie: on entend souvent dire que le chocolat provoque des problèmes cutanés comme des poussées d'acné. Là encore, la recherche clinique montre qu'il n'en est rien. Il n'a pas non plus été prouvé que le chocolat déclenche des migraines ou qu'il est une cause majeure de carie dentaire. Bien au contraire, des scientifiques... ont découvert que les tanins du cacao favorisent la prévention des caries en diminuant la formation de la plaque dentaire. De plus, les protéines lactiques présentes dans le chocolat au lait semblent protéger contre les caries, tandis que l'acide oxalique du chocolat semble avoir un effet similaire en diminuant la production d'acide.  

 

Un seul point sur lequel tout le monde se retrouve: lorsqu'on prend une tablette de chocolat, il est difficile de la reposer. Selon certaines théories, cette envie est due à des substances physiologiquement actives que l'on trouve dans le chocolat. On dit par exemple que la “phényléthylamine” imite l'hormone que nous dégageons quand nous sommes amoureux. Les “anadamides” se lient aux mêmes récepteurs cérébraux que le cannabis. Le chocolat stimule la libération d'endorphines, opiacés naturels du corps. Mais en pratique, aucune de ces substances ne semble présente en quantité suffisante pour produire les mêmes effets. 

Consommé avec modération le chocolat n'apporte pas seulement des nutriments et du plaisir, il peut également participer à un régime sain et complet. A la réflexion, en extrapolant le regard scientifique, l'envie de manger cet aliment divin doit provenir du simple fait qu'il stimule certains de nos sens et que c'est un péché tout à fait abordable. 

Source Planetsanté, information relayée par 

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires