Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 23:56

 Le Hoggar et le Tassili des Ajjers

A 2000 km d'Alger dans les paysages extraordinaires du Tassili des Ajjers vaste plateau gréseux à aspect lunaire, d'une beauté grandiose (gigantesque cañon, gorges encaissées, forêts de pierres, coupoles en grés découpées par l'érosion) au Nord-Est du Hoggar est situé un des plus riches musées d'art préhistorique existant au monde. Sur des centaines de kilomètres, de magnifiques peintures rupestres au nombre de plusieurs milliers apportent une contribution toute nouvelle à l'histoire universelle des arts et à la connaissance des civilisations préhistoriques de l'Afrique. 

TAMANRASSET : située à 1000 m d'altitude d'où un climat vivifiant avec un hiver doux et une température moyenne en été de 35°. Capitale du pays Touareg.

 

 

 

 

 

Ville-marché et lieu de rassemblement des Nomades qui parcourent le pays Ahag'Gar (Hoggar). Point de départ des pistes d'Agadès (Niger) et de Gao (Mali).Gueltas << Imlaoulaouène >> à 17 km, Talabort source d'eau gazeuse au pied de la montagne rouge (Adrar, Hoggaria), tombeau de l'Aménokal Moussa Ag Amastane (1867-1921), Bordj de Foucault, vieux Ksar, artisanat touareg et africain. Autour de Tamanrasset, dans un rayon de 100 km, visite d'Oasis et de sites divers :
OTOUL : Site pittoresque sur l'emplacement de l'oued Otoul desséché, éboulis de gigantesques rochers noirs aux formes fantastiques, nombreuses gravures rupestres.
CAMP DE L'AMENOKAL : Situé à 30 km de Tamanrasset, la famille du chef traditionnel des Touareg, vit dans un camp permanent bâti en roseaux, nattes et tentes de poil de chameau.

 

  

 

 

 

ABALESSA : Une Oasis située à 100 km à l'Ouest de Tamanrasset, remarquable par l'étrange ruine du château érigé par les Romains selon Henri Lhote. On y découvrit en 1925 en même temps que tout un mobilier funéraire, lampes, vases de fabrication romaine, le squelette de Tin Hinan, première reine des Touareg Kel Rela venue du Tafilet, ce qui justifie le nom donné à la Bâtisse, par les Touareg ...: Casbah de Tin Hinan. Cette reine est devenue << Antinéa >> chez Pierre Benoît.
ASSEKREM : située à 34 km de Tamanrasset, massif montagneux grandiose d'origine volcanique, couleurs métalliques et formes étrangement expressives : pics d'Iharen, Akar-Akar à 2.132 m d'altitude. Illamane l'un des plus beaux sommets à 2.910m d'altitude. Au sommet l'Ermitage du père Charles de Foucault. Point culminant, le Tahat à 3.003 m d'altitude.
Pour aller de Tamanrasset à Hirafok, il faut emprunter la Route des Gueltas, (Gueltas qui veut dire petits lacs) où d'innombrables petits lacs accrochés au flanc des montagnes permettent l'épanouissement d'une étrange végétation.
HIRAFOK-IDELES : Dans le Djebel Teddraz, nous découvrons une merveilleuses oasis dont les habitants sont réputés pour leurs chants et danses. A quelques kilomètres d'Hirafok, sur la piste d'Idelès, des gravures rupestres remarquables.
TAZROUK : Oasis de verdure avec peupliers et immenses figuiers d'où l'on peut admirer l'Aokassit, une des plus fines aiguilles du Hoggar.
LA TEFEDEST : Au Nord de Tamanrasset, s'étend une région montagneuse granitique sur une longueur de 150 km. Deux pics impressionnant : In-Akoulmoun altitude 2.370m et l'Oudane ou Garet-El-Djenoun, pôle d'attraction des alpinistes à 2327m d'altitude. C'est au village de Mertoutek au sud du massif où sont localisées les stations préhistoriques, les gravures et les peintures rupestres.
LES GORGES D'ARAK : Sur la piste de Tamanrasset à Ouargla, nous découvrons un impressionnant cañon de plusieurs centaines de mètres, au fond duquel poussent des lauriers-roses parmi les rigules d'eau.
DJANET : Très belle oasis au pied du Tassili, dans la vallée. Climat doux et sec dû à l'altitude modérée environ 1.000m et point de départ des caravanes vers les fresques et sites rupestres.
TAMRIT : Sur le plateau proprement dit que seuls les ânes peuvent gravir, cyprès millénaires dans le lit de l'oued Tamrit, fresques de bovidés peintes à l'ocre rouge, chasseurs poursuivant un groupe d'antilopes.
TAN ZOUMAITOK : Nombreuses peintures superposées de la période archaïque, têtes humaines, représentées par masse discoïde, sans les yeux, le nez et la bouche, dans un vaste abri caverne, antilopes et mouflons, aux cornes démesurées, côtoyant les hommes à tête discoïde et petits personnages cornus. L'âge de ces peintures est antérieur à 4.500 ans avant Jésus-Christ (selon Henri Lhote).
TIN TAZARIFT : est un autre site de la préhistoire avec peintures d'âges divers gravées sur un massif gréseux (hommes, éléphants, antilopes et autres animaux ) période archaïque, ainsi que (archers, arcs, scènes et chasse et troupeaux de boeufs et vaches aux longues cornes) période bovidienne plus récente.
SEFAR : est un des principaux sites rupestres du Tassili; Il regroupe à lui seul un ensemble de ruelles, places et monuments découpés dans le roc par la nature. Des personnages atteignant des dimensions considérables tels le << Dieu aux Orantes >>, des mouflons longs de 15 mètres, des hommes cornus ou diablotins, période archaïque. Des gazelles et antilopes, un ensemble de bodidés, des scènes de combats et archers, période bodidienne. Des poissons à pattes, des animaux à queux démesurée, période tardive.
OZANEARE : Un massif rocheux, des scènes familiales, des archers, des animaux de l'époque bovidienne.
JABBAREN : et ses 5.000 figures, fresques de styles et d'âges très divers, archaïques, des hommes à tête ronde dont le << Grand Dieu Martien >>, bodien et équidien (chars). Site considéré avec Séfar comme le plus bel exemple préhistorique.
AOUANRHET : ou Inaouanrhat surplombant Jabbaren à 2.000 m d'altitude et représentant diverses époques. Extraordinaire personnage de la période archaïque << Dame Blanche >>. D'autres ensembles existent mais d'un accès plus difficile sur le site de l'Oued Djorat ou de celui de Tadjelamine.

Sources 

http://www.algerieautrefois.com/Ressources/Hoggar_Tassili/Fichiers/HoggarPict.php  

 Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires