Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 00:56
…Moi qui croyait qu’il n’avait que le mal du pays en demandant sa nationalité belge

Johny hallyday

 

Johnny Hallyday a la bougeotte depuis un an. Non content d'avoir écume les scènes françaises lors de sa dernière tournée (Toulouse et Pau l'attendent encore), l'idole des jeunes n'a pas caché, tout au long des douze derniers mois, sa volonté d'échapper à la fiscalité hexagonale.

Après avoir fait part, en décembre dernier, de son désir de se voir attribuer la nationalité belge, le rockeur souhaiterait désormais faire de la Suisse sa terre d'accueil, d'après un article de l'Express.

Si Jean-Philippe Smet avait invoqué « un retour à une partie de ses racines » pour expliquer sa requête auprès des autorités belges, il semble que le refus de ces dernières l'ait poussé à se re concentrer sur un aspect purement matériel. Aujourd'hui, Johnny ne se dissimule plus dans son échappée belle fiscale. Avant la fin de l'année, le sexagénaire va s'installer à Gstaad où il possède déjà un chalet, le Concordia. Le chanteur devrait passer six mois et un jour par an dans cette station de ski huppée, soit le délai nécessaire pour bénéficier de l'avantageux forfait fiscal suisse (voir encadré plus bas).

La rock star ne se sentira pas dépaysée dans cette cité helvétique dont plus du quart de la population totale (7 234 habitants) est étrangère. Il devrait, en outre, retrouver en Suisse son fils David, déjà exilé à Genève.

Sarkozy était prévenu

L'annonce du départ de Johnny a secoué l'UMP. Le rockeur emblématique compte en effet parmi les soutiens de marque de Nicolas Sarkozy. « Je regrette, ne serait-ce qu'en tant que ministre du Budget, qu'un certain nombre de nos compatriotes s'expatrient, surtout lorsque c'est motivé par des raisons fiscales», a indiqué Jean-François Copé. Très proche du candidat de l'UMP, Christian Estrosi s'est rapidement placé sur le terrain de la campagne. « Si Ségolène Royal était présidente de la République, Gstaad devrait agrandir les limites de sa commune car il faudrait accueillir beaucoup plus de Français. ou se disant tels.

«Je suis très fier que Johnny Hallyday soutienne Nicolas Sarkozy»

Pourtant, la fuite de Johnny serait un nouveau coup dur pour la «dream team» du ministre de l'Intérieur qui traîne déjà la controverse Sevran et la récente condamnation de Doc gynéco

Le rockeur a peut-être simplement appliqué son avertissement de septembre, lorsqu'il avait prévenu qu'il pourrait quitter la France si Nicolas Sarkozy, « un homme d'honneur » selon lui, ne tenait pas « ses promesses ».

Andy Barréjot

Entre 1,3 et 2,3 M d'€ d'économies

Le système fiscal helvétique n'a pas son pareil pour attirer les porte- monnaie surchargés. Les étrangers y bénéficient en effet d'un forfait  fiscal spécifique à chaque comté, à condition d'y résider plus de six  mois dans l'année et de n'y avoir aucune activité lucrative. Concrètement, le système suisse devrait permettre à Johnny dé faire de substantielles économies.

Avec 6,6 M d'€ de revenus en 2005, le chanteur paie entre 1,98 M et 2,64 M par an au fisc français au titre des impôts sur le revenu. Avec le forfait helvétique, cette somme devrait osciller entre 330 000 et 66000 €. Soit une économie se situant entrei.1,32M et 2.3Md'€.sans compter le pesant ISF.inexistant en Suisse.

Source «La Dépêche du Midi», information relayée par  

Le Pèlerin

PS et dire que ces gens pleurent parce que des Internautes malveillants téléchargent de la musique….!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires