Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:48

Quelles menaces Internet vous attendent en 2007 ?

 

Peu de virus, mais du vol de données personnelles sur les réseaux sociaux, davantage d'attaques « zero day », et bien sûr, toujours plus de spam. La sécurité sur Internet connaît une mutation profonde. Il y a deux ans, 31 attaques virales de risque moyen ou supérieur étaient détectées. En 2006, le premier virus informatique de portée mondiale se fait encore attendre. Est-ce à dire que l'Internet est plus sûr? Loin de là, à en croire François Paget, chercheur antivirus chez McAfee, pour qui «les cybercriminels ont délaissé les bons vieux virus pour des pratiques plus discrètes». Avec un axe fort: le vol de données personnelles – compte en banque, identifiants divers – grâce à des techniques collant au plus près les nouveaux usages des internautes. On connaissait le phishing, qui malgré les quelques cas détectés «n'est pas encore un problème très important en France». Dans un rapport publié vendredi, l'éditeur de sécurité met cette fois en garde contre les menaces sur les sites de réseaux sociaux, comme MySpace. «En créant votre profil en ligne, vous pouvez mettre à la disposition des cybercriminels une mine d'informations» qui ouvrent la voie à du vol d'identité, avertit McAfee. En outre, ces sites peuvent diffuser à leur insu des scripts malveillants, cachés dans les profils, ou encore plus récemment dans les vidéos, comme le ver Realor, identifié en novembre. «C'est quelque chose qui va prendre de l'ampleur », alerte François Paget.

 

Une fois l'accès à un ordinateur ouvert, les cybercriminels ont deux options. Non plus tout effacer, comme au temps des virus, mais récupérer toutes les données personnelles ou installer des robots émetteurs de spam. Pour cela, ils doivent exploiter des vulnérabilités des navigateurs Internet ou des systèmes d'exploitation. Et là, c'est l'explosion. La barre des 200.000 vulnérabilités listées a été franchie en juillet 2006. Les 300.000 devraient être atteints dès la fin de l'année prochaine. «Les vulnérabilités, plus on en cherche, plus on en trouve. C'est devenu un jeu, une manière de gagner de l'argent», reconnaît François Paget. En pratique, des chercheurs «petits et grands, honnêtes et malhonnêtes» sont encouragés parfois financièrement à trouver le plus de failles possibles dans nos applications. Résultat, une véritable économie se développe, où certains vont jusqu'à vendre aux enchères leurs découvertes de failles sur eBay. Le pire étant lorsque les vulnérabilités sont exploitées avant même la publication d'un correctif, ce que l'on appelle une attaque «zero day». On en comptait 4 en 2004, et entre 38 et 51 en 2006 sur les logiciels de Microsoft. Découverte cette semaine, la dernière en date touche Microsoft Word.

 

Source LExpansion.com, information relayée par:

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires