Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 00:55

Airbus : cadeaux de Noël en série !

L'annus horribilis d'Airbus  s'achève sur une note d'espoir ! L'avionneur européen, filiale d'EADS, est semble-t-il parvenu à rassurer les clients asiatiques de son futur très gros porteur, l'A380. Ainsi, Singapore Airlines  a passé commande hier de 9 A380 (s'ajoutant au 10 appareils déjà commandés), assortie de 6 options supplémentaires, et la compagnie thaïlandaise THAI Airways  a indiqué qu'elle envisageait de commander six autres A380, ce qui doublerait sa commande actuelle. Par ailleurs, Silkair, filiale de Singapore Airlines, a commandé hier 11 A320 (+ 9 options), tandis que la compagnie israélienne Israir aurait signé un protocole d'accord pour 2 A320, avec une option sur un troisième appareil.

Alors qu'il y a quelques semaines, Sinagapore Airlines et la THAI menaçaient d'annuler leurs commandes d'A380 et de se tourner vers l'américain Boeing , cette confiance renouvelée en Airbus est une excellente nouvelle, qui a contribué à faire bondir le cours d' EADS de plus de 4% hier en Bourse. Toutefois, l'avionneur n'est pas sorti indemne des négociations ardues avec ses clients, à qui il a été contraint d'accorder des rabais, ristournes et autres avantages financiers, afin de compenser le manque à gagner des compagnies entraîné par les retards de livraisons.

La compagnie Emirates, plus gros client de l'A380 avec 43 appareils en commande, aurait obtenu à elle seule 220 ME de compensations financières. Sauf dérapages imprévus, ces pénalités ont toutefois déjà été intégrées par EADS, qui a prévu de provisionner 1 MdE pour y faire face. Le constructeur européen a néanmoins dû admettre le 19 octobre dernier qu'il lui faudrait désormais vendre 420 Airbus A380 pour que le programme atteigne son équilibre financier, et non 270 comme indiqué précédemment.

et j'en rajoute....

Qantas porte à 20 unités ses commandes d'A380

 

Après Singapore Airlines et THAI Airways, c'est au tour de Qantas de confirmer sa commande antérieure d'A380 auprès d'Airbus. La compagnie australienne, en cours de rachat par des investisseurs financiers, n'a pas laissé planer de doutes : les 12 commandes initiales sont confirmées, et 8 autres commandes fermes pour le très gros porteur ont été signées. Ce sont ainsi 20 A380 qui composent désormais le carnet ouvert chez Qantas. La compagnie a également opté pour 4 A330-200 de plus. Le premier A380 du transporteur des Antipodes lui sera livré en août 2008.

 

 

 

Information Yahoo Finance, relayée par:

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0

commentaires