Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 10:03

Cordes-sur-Ciel, la perle des bastides françaises 

 

           
Vue  Générale           

 

                                                                         

L'Hotel du Grand Venneur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ci dessus la Barabacane et la Porte du Vainqueur

    

Cordes en Fête

 Située au carrefour de Quercy, du Rouergue et de l'Albigeois, Cordes-sur-Ciel ne manque pas d'impressionner par sa prestance et son allure. Dominant la vallée du Cérou, elle se dresse fièrement sur son piton rocheux qui donne l'impression de la porter au plus haut des cieux.

Un peu d'histoire : Erigée en 1222 par Raymond II, comte de Toulouse, pour guetter l'ennemi et résister aux troupes de Philippe Auguste, alors en croisade contre les Albigeois, Cordes fut un haut lieu du catharisme. Cette bastide de défense paya un lourd tribut à l'Inquisition, ce qui ne l'empêcha pas à la fin du XIIIème siècle de devenir un important centre de commerce. Ses ruelles étroites, ses murailles fortifiées et ses pittoresques échoppes sont le reflet de cette histoire mouvementée.

La ville : En parcourant ses rues pavées, ses escaliers, ses passages voûtés, vous découvrirez le charme de cette ville aux cent ogives. Elle réserve mille et une surprises. Par la porte en pierre de l'horloge, on accède par exemple à la Barabacane et sa tour. Il faut ensuite se diriger vers l'imposante porte du Planol afin de pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la cité. Là, ses grandes maisons gothiques tout comme ses demeures plus modestes en torchis ou en brique révèlent le caractère pittoresque de cette ville. Sur la grande place de la Halle, on découvre le vieux puits médiéval. En prenant le chemin de ronde qui contourne l'enceinte de la ville, une vue panoramique sur la campagne environnante se laisse contempler. Cordes est aussi le refuge d'une cinquantaine d'artistes et d'artisans d'art dont il est possible de visiter les ateliers. 

Cette cité médiévale ravit par ses mystères et ses légendes qui lui confèrent son cachet exceptionnel.

A voir:

- Le Musée de l'Art du Sucre, situé dans la maison Prunet, abrite de très belles pièces en sucres multicolores, réalisées par les ouvriers du restaurateur vedette de Cordes, Yves Thuriès.

En savoir plus:

Musée de l'Art du sucre

http://www.thuries.fr/gastronomie/musee_du_sucre.php

Musée Charles-Porta

Le Musée Charles-Portal propose de découvrir le passé de Cordes à travers des collections et des documents relatifs à l’histoire de Cordes. On y admire, entre autres, la porte d’origine de la plus connue et la plus visitée des maisons de Cordes, la maison du Grand Veneur.
Le Palais des Scènes plonge le spectateur dans le Cordes des XIIème et XIIIème siècles à travers l’histoire des comtes de Toulouse commentée en voix off par Michel Galabru.

Le Jardin des Paradis offre un panel de couleurs et d’odeurs envoûtant les visiteurs. A travers sa fontaine, son bassin aux nymphéas, son potager et son cloître de saules tressées on découvre ce jardin inspiré de l’Orient.

Cordes-sur-Ciel organise de nombreuses manifestations culturelles rendant hommage au prestigieux passé de ce village. En particulier, les fêtes médiévales du Grand Fauconnier qui se déroulent tous les ans le week-end du 14 juillet sont à ne pas manquer. Des personnages en costume parcourent à cheval les rues de la cité tandis que cracheurs de feu, montreurs d’ours, saltimbanques mettent la ville en effervescence. 

Localisation : Tarn 

Y aller :
En voiture : à 25km d’Albi par la D600.
En avion : aéroport Toulouse-Blagnac à 1h00 de Cordes. 

Sur le web : www.cordes-sur-ciel.org  

Source l'Internaute:  

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

Algérie découverte 05/02/2009 14:22

Salam
Venez découvrir
LE BLOG ALGERIE DECOUVERTEhttp://algerie.voyage.over-blog.com/40-index.html

Le Pèlerin 06/02/2009 02:23



Salam,
Votre blog est magnifique
J'aimerais savoir en faire autant,
J'y reviendrai...Là je suis un peu pris par le temps

Bonne nuit

Le Pèlerin


gracianne BANCON 16/12/2008 07:42

Bonjour,Vos photos donnent sacrément envie de découvrir les environs de Toulouse. Et en face de la méditerranée aussi.Elles sont là pour cela (on le sait). Pas besoin d'aller loin, pour découvrir des endroits riches en histoire et architectures diverses (on le sait aussi).Dommage pour la lisibilité, que le texte en couleur ne se détache par toujours très bien du fond gris anthracite.Je ne sais pas comment réagissent les autres over-blogers, mais texte souvent un peu long... surtout si fatigues oculaires.Fatigues liées plus au phénomène physique d'Optique qu'à l'âge...(enfin je crois...)Néanmoins, merci pour cet Over-Blog fort intéressant.

Le Pèlerin 22/12/2008 22:28



Bonsoir Gracianne,


Désolé de ne pas vous avoir répondu plus tôt…Là je m’étais évadé dans les Sud
tunisien


Oui j’ai des problèmes de longueur de blog et des longueurs de mélange des
couleurs


Début Janvier il me faut définir un plan qualité et m’y tenir


Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à mes blogs et au retour d’information
nécessaire à l’amélioration de ces derniers


Je vous souhaite une bonne soirée à l’approche de ces fêtes et vous souhaite de les
passer en paix dans nos bonne vielles cités européennes que j’apprécie fort (et particulièrement Toulouse) …Oui la richesse de notre culture enviée de tous nous permet d’échanger des propos à
l’infini sur des sujets intéressants…


 Bonne fêtes voire une bonne et heureuse année car le temps va passer
bien vite d’ici là


Cordialement


Le Pèlerin















Jean Dendoufielle 08/10/2007 12:05

Cité érigée par RAIMOND VII EN 1222 fils de RAIMOND VI Conte de Toulouse

Le Pèlerin 13/10/2007 16:53

Magnifique en effet tel est le qualificatif vque l'on peut donner à cette citéMerci de l'intérêt que tu portes à ce blogAmicalement,Le Pèlerin