Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 03:03

Benzekri, nouvel entraîneur - Le dirigeant Laâkab démissionne

 

Le NAHD en peine

 Le Nahd à la peine

L’entraîneur Nour Benzekri est le nouvel entraîneur du club sang et or, son club préféré. Benzekri, qui est actuellement consultant à la chaîne régionale «El Bahdja», s’est entretenu avec le 1er vice-président du club, Kamel Saoudi, et lui a donné son accord de principe pour driver l’équipe. Saoudi affirme que Benzekri est officiellement l’entraîneur du club. Les deux hommes ont discuté des modalités du contrat, des prérogatives du coach et de l’effectif du Nasria pour lequel Nour avait émis quelques réserves et il a même demandé à le renforcer par certains éléments qu’il avait lui-même proposés. Saoudi a également affirmé qu’il ne restait que quelques détails à régler pour que le coach Benzekri s’engage officiellement avec le club, et entamera son travail à la barre technique pour préparer l’équipe en prévision de la saison prochaine avec l’objectif de revenir rapidement en Ligue 1. Benzekri aura sans doute carte blanche dans l’exercice de ses fonctions, notamment en ce qui concerne le volet technico-tactique.

Benzekri : «Je suis à 80% au Nasria»

D’un autre côté, l’entraîneur Benzekri a affirmé qu’un accord a été trouvé avec les responsables du club sang et or, mais il reste quelques détails à régler. «Je suis à 80% entraîneur du Nasria. Il reste toutefois quelques détails à régler», a déclaré en substance Benzekri, confirmant ainsi l’information qui a fait le tour d’Hussein Dey et fait plaisir à tous les fans du NAHD. A rappeler que Benzekri avait drivé plusieurs fois le Nasria, mais aussi tous les clubs de la capitale, ainsi que la JS Kabylie et la JS Bordj Menaïel par le passé. Son dernier passage au Nasria, en 2009, a été marqué par un bon parcours (5e place au classement), mais depuis son départ, l’équipe a connu une instabilité récurrente.

Vers le retour de Cheraïtia et Boukria

Après avoir pratiquement assuré les services du coach Benzekri à la barre technique, la direction renforcera l’effectif par d’anciens joueurs du club qui possèdent une certaine expérience et qui sont en mesure d’aider l’équipe dans son projet pour le retour en Ligue 1. Parmi les joueurs ciblés, on citera l’attaquant Mohamed Cheraïtia et le défenseur Lies Boukria. Cheraïtia, malgré son âge un peu avancé, peut aider l’équipe, estiment les dirigeants du club grâce à son expérience pour avoir joué dans plusieurs clubs de l’élite comme le NAHD, le CRB, le MCEE et le MCS. De son côté, le latéral gauche Boukria, qui a évolué à la JSK puis au CRB, veut revenir au bercail pour donner un nouvel élan à sa carrière, surtout qu’il n’a pas eu la chance de jouer régulièrement au CR Belouizdad.

Le dirigeant Laâkab démissionne

Le dirigeant Khaled Laâkab a annoncé sa démission du bureau de la SSPA-NAHD, sans en donner les raisons. Même si les raisons ne sont pas officiellement évoquées, il est fort probable que Laâkab ait agi ainsi pour protestation contre la manière dont a été transféré le défenseur international Djamel Benlamri à la JSK. En effet, Benlamri, estiment des observateurs proches du club, a été transféré sur décision de Saoudi et Ould Zmirli, les seuls qui ont négocié avec le boss kabyle, Moh Cherif Hannachi. L’autre hypothèse de la démission de Laâkab est liée au retour de Benzekri à la barre technique, puisque les deux hommes, nous dit-on, ne s’entendent pas. Il reste que cette démission doit être notifiée par écrit pour qu’elle soit valable, ce que la plupart des dirigeants ne font pas, avant de récupérer leur dû. Avec la démission de Laâkab et le retrait de Bouderouaya et Manaâ, le bureau est pratiquement géré actuellement uniquement par deux hommes : Ould Zmirli et Saoudi, puisque Lahlou, qui aide l’équipe, n’est pas encore officiellement intégré.

Tiboutine du PAC proposé

Le staff technique du Nasria, qui poursuit la prospection à travers les matchs d’application, songe au renforcement du compartiment défensif, notamment après le départ de Benlamri et Abbas. Ainsi, on apprend que l’actuel staff songe au défenseur du Paradou AC, Tiboutine qui évolue comme arrière latéral droit pour assurer la doublure et créer la concurrence avec Khiter, lequel peut également jouer comme milieu de terrain récupérateur. Le joueur a été officiellement contacté et il s’est montré intéressé de jouer au Nasria. Il est attendu demain (dimanche) à l’entraînement. Reste le problème du latéral gauche, à moins que la direction ne s’attache les services de Boukria. Benzekri aura sans doute son mot à dire dans le choix des joueurs.

Le portier de Bouinane pressenti

Parmi le quatuor de gardiens de but qui sont soumis aux tests durant les matchs d’application, initiés par la direction et le staff technique, le portier de Bouinane serait le mieux placé pour être retenu par l’entraîneur Mezedjri, chargé de superviser les joueurs avec Boumaâchouk. Selon notre source, le portier de Bouinane, qui habite à Aïn Benian, possède de bonnes qualités techniques et un gabarit intéressant. Il présente le profil du portier recherché. Mais le staff technique ne veut pas trancher, tant qu’il n’est pas fixé sur le gardien de but qui sera libéré.

La reprise demain

Le staff technique du Nasria, composé de Mezedjri et Boumaâchouk, a accordé trois jours de repos aux joueurs, après les efforts fournis ces jours-ci, au moment où tous les joueurs des autres formations sont au repos. Le coach nahdiste leur a donné rendez-vous pour demain, afin de poursuivre la préparation. D’un autre côté, l’entraîneur adjoint, Boumaâchouk, a affirmé que le club n’est pas en train d’effectuer des tests, mais une prospection dans le but de dénicher des talents susceptibles d’être retenus, ce qui se fait d’ailleurs dans tous les clubs.

Source …Un Ami Hussein-déen

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires