Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 00:21

Une Journée de détente à Calenzana en attendant le reste de l'équipe

 

Les abords de Calenzana ne sont pas terribles.. Que de végétation brûlée… J’y étais passé il y a vingt ans c’était déjà dans le même état …Il y a des coups de pied au cul qui se perdent… Ce village est entre  autres le point de départ du GR20 en partant du nord pour aller au sud à Conca, ou le point d’arrivée dans notre cas…. Calenzana ’est aussi un lieu de passage sur le tracé du sentier Mare e Monti qui rejoint Cargèse…A proximité, on y trouve des vignes, Calenzana est aussi réputée pour son miel, ses confitures artisanales, ses figues délicieuses.  On élève aussi ici quelques chèvres et brebis pour vous proposer des fromages tous aussi bons les uns que les autres.
En vous égarant dans le village de Calenzana, vous pourrez découvrir l'église Saint-Blaise de style baroque construite sur un sanctuaire roman du XIIème siècle qui a été classée monument historique depuis 1981. 
 

 

Vous pourrez apprécier la Chapelle Santa-Restituta du XVIème siècle qui abrite les reliques de Santa-Restituta patronne de la Balagne depuis une décision de Jean-Paul II en 1984. Autre curiosité que son capitole élevé pour la sépulture de 500 mercenaires allemands. ils avaient été recruté par les Génois pour les aider à défendre la Corse et ce champ de bataille deviendra leur sépulture en 1732.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proximité et l'église Saint-Blaise de style baroque  construite sur un sanctuaire roman du XIIème siècle qui a été classée monument historique depuis 1981.  

 

Calenzana possède aussi ses petits commerces, son centre commercial, sa station-service, son camping municipal doté d’un gîte où les randonneurs pourront séjourner et où nous séjournerons une nuit d’ailleurs. Calenzana possède de bons petits restaurants où nous en profitions pour oublier les plats réchauffés que nous avions l’habitude de prendre ainsi que de nombreux bars nous proposant des bières délicieuses…  

Cécile, Lionel Georges et les deux Angevins avaient effectué une étape de plus et n’arrivaient que le lendemain 

Francis Arnaud ( qui avait retrouvé sa Compagne) et moi-même profiterons de cette journée pour soigner les petits bobos… Il faisait beau malgré l’orage qui éclatera le jour de l’arrivée du des dernières troupes (des orages comme seule la Méditerranée connaît..).

 

Un peu de détente....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avant la navette pour Calvi

 

Le Lendemain donc nous nous retrouvions tous et  prenions la navette de 15h00 pour Calvi …et cela sentait déjà le retour  

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires