Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 00:37

Ne pas prendre de poids pendant les fêtes

 

 

 

Les repas des fêtes de fin d'année sont souvent synonymes d'excès et de prise de poids. Pour prévenir cela et attaquer la nouvelle année en forme, suivez les conseils d’une diététicienne

 


Conseillez-vous un régime express avant les fêtes ou une simple diète ?

 

10 jours avant les fêtes, l'important est de prévenir une éventuelle prise de poids. Pour cela, je conseille davantage une petite diète qu'un véritable régime. Il faut simplement modifier votre alimentation habituelle et vos menus. Les maîtres mots : alléger en calories et enrichir en vitamines. Vous devez donc privilégier les viandes maigres, les poissons, les légumes et les fruits frais de saison, tels que l'ananas, la mangue ou encore le kiwi. Cela est valable pour chaque repas. Pour ce qui est du petit déjeuner, il n'y a rien à changer, tant que celui-ci reste équilibré, à savoir un thé ou un café pas trop sucré, quelques tranches de pains ou des biscottes (pour les sucres lents et les fibres), un yaourt ou du fromage blanc allégé, à déguster seul ou pour accompagner votre tartine de pain aux céréales. Cela évite de succomber aux excès de sucres rapides, présents dans la confiture et la pâte à tartiner. Par contre, pour le repas du soir, veillez à ce qu'il soit léger et pensez à consommer des potages. Ces derniers sont intéressants en période de "restriction" car ils amènent du volume dans l'estomac, des fibres, des minéraux et offrent un effet de satiété. Misez davantage sur les soupes pas trop mixées comme le minestrone par exemple. Ensuite, à la veille du réveillon, il s'agit là de mettre votre estomac "en veilleuse". Usez voire abusez du potage, des laitages et des fruits frais, en jouant sur la diversité et la couleur. Cette étape est nécessaire pour préparer le système digestif à des repas plus caloriques.

 

Comment manger intelligemment tout en se faisant plaisir durant les fêtes ?

 

L'idéal reste d'allier équilibre et plaisir, en allégeant au moins l'un des deux repas de la journée ou bien de proportionner l'apport calorique lors des repas. Par exemple, optez pour les fruits de mer (crustacés, huîtres pochées, noix de Saint Jacques) à la place du foie gras. Cela évite de consommer trop de pain et permet donc de limiter votre consommation de féculents. Et si vous ne pouvez échapper à la traditionnelle dinde, préférez les légumes et oubliez les marrons ! Quant au dessert, si vous avez fait quelques excès sur les plats précédents, remplacez la bûche à la crème par une mousse de fruits ou un sorbet, plus légers. Autre phase incontournable des repas festifs : l'apéritif. Oubliez les toasts et pensez davantage aux légumes avec, par exemple, des tomates cerises farcies de fromage frais, des morceaux de carottes trempées dans une sauce au fromage blanc ou encore des filets de magret de canard dégraissés. Côté alcool, contentez-vous d'un verre par repas. Enfin, inutile de dire adieu au chocolat. Si vous êtes adepte des truffes, marrons glacés et autres friandises, le mieux reste de ne consommer qu'une petite gâterie par jour, de préférence à la fin du repas.

 

Quelles sont vos astuces pour limiter les tentations ?

 

Il faut apprendre à manger avant d'avoir trop faim. Donc, avant le fameux repas du réveillon, calez vous l'estomac avec une collation vers 18 heures, composé d'un fromage blanc et d'un fruit par exemple. Cela évite les grosses fringales et de se jeter sur l'apéritif. Les fêtes de fin d'année peuvent aussi être l'occasion d'augmenter vos dépenses énergétiques en vous remettant au sport, comme la marche à pied, le footing ou le vélo.
Enfin, une fois les fêtes passées, il s'agira d'éliminer les toxines, pour retrouver un équilibre du système digestif. Pour cela, buvez beaucoup d'eau, de tisane et optez toujours pour les légumes et les fruits, en profusion. Gardez tout de même une moindre place pour les féculents (riz, pommes de terre vapeur, pâtes, pain, légumes secs) avec 3 à 4 cuillères à soupe par repas. Bannissez les sucreries de toutes sortes et les grignotages intempestifs. En un mot, la diète d'après fêtes demande davantage de vigilance pour préserver votre ligne, mais toujours en douceur. Cela évitera l'effet rebond, une fois l'alimentation habituelle reprise.

 

Source l’Internaute; information relayée par

 

 

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires