Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 00:44

Festoyer, c'est la santé !

Repas de fête rime-t-il avec catastrophe diététique ? Pas forcément, s’il est harmonieusement composé et s’il utilise des produits à l’image festive et pourvus de qualités digestives. Le point sur les aliments santé pour les repas de fête avec le Dr Patrick Sérog, nutritionniste à l’hôpital Bichat.

 

Réveillon de Noël, du nouvel an, Épiphanie. La période est rude pour le tube digestif. Il voit passer à plusieurs reprises des repas de fête hyper caloriques, hyper lipidiques et hyper glucidiques, accompagnés d’alcools variés (parfois en excès), sans parler des bouchées de chocolats auxquelles il est difficile de résister entre les repas.

Avec le stress et le manque de sommeil, toutes les conditions sont réunies pour des lendemains de fête qui déchantent. Alors, comment profiter au mieux de ces plaisirs familiaux et conviviaux sans risquer la crise digestive aiguë et les kilos en trop ?

 


1 Les bienfaits de la mer

"Les vertus préventives
du saumon et autres poissons gras ne sont plus à démontrer sur les maladies cardio-vasculaires grâce à leur richesse en oméga 3", rappelle le Dr Patrick Sérog, nutritionniste. Des poissons dont la chair a l’avantage d’être relativement digeste, en particulier pour le saumon s’il est sauvage, moins gras que le saumon d’élevage.

Idem pour
les crustacés. "Ils sont riches en protéines et pauvres en mauvaises graisses", poursuit le Dr Sérog qui souligne aussi leur richesse en oméga 3, parés aujourd’hui de nombreuses vertus (prévention de l’athérosclérose et du vieillissement en général par ses propriétés antioxydantes, action antidépressive, anti-stress, etc.).

Autres produits de la mer recommandés pour leur absence de graisse et leur richesse en sels minéraux et en vitamines :
les huîtres et autres coquillages. Attention cependant au risque viral de gastro-entérite, voire d’hépatite, avec certains fruits de mer et aux tartines beurrées, mayonnaise ou rillettes qui parfois les accompagnent…

2 Les délices de la terre 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le foie gras, en quantité raisonnable, est plutôt bon sur le plan santé : riche en acides gras mono-insaturés mais aussi en vitamines et sels minéraux, il possède des vertus préventives sur les pathologies cardio-vasculaires, à l’instar de l’huile d’olive première pression à froid, riche, elle aussi, en acide oléique.

Les qualités nutritionnelles de
la dinde sont particulièrement grandes car il s’agit d’une viande maigre, une des plus maigres que l’on puisse trouver, riche en protéines et en vitamines B. Elle procure aussi un sentiment de satiété rapide. Mais ses qualités nutritionnelles sont en grande partie détruites par le passage aux micro-ondes. À éviter donc !

Enfin,
les vins de Bordeaux (mais aussi sans doute tous les vins de qualité) possèdent des qualités protectrices pour les maladies cardio-vasculaires par la présence de polyphénols dans les tanins. Gare aux excès et aux mélanges de genre qui garantissent des lendemains difficiles ! Il semble préférable soit de faire tout le repas avec le même vin, soit avec du champagne, symbole festif par excellence.

 

 

 

3 Le menu de fête idéal

 

 

 

Pour traverser cette période festive sans trop de dommages digestifs, voici ce que pourrait être le menu idéal pour les réveillons et repas de fêtes :

Première entrée - Saumon fumé et demi-langouste pour la protection cardio-vasculaire.
Deuxième entrée - Foie gras pour un complément d’apport en vitamines et sels minéraux.
Plat principal - Dinde aux marrons et aux salsifis braisés persillés pour une supplémentation protéique et un apport en vitamines.
Fromage - Vacherin pour un apport en calcium et en sels minéraux.
Desserts - Sorbets aux alcools forts. Faible apport en graisses susceptibles de ralentir la digestion, effet digestif des alcools et plaisir du goût frais de fruits.

L’ensemble du repas peut être arrosé par un Bordeaux Saint-Émilion (riche en polyphénols) ou par un champagne de qualité (pour stigmatiser la fête).
Un café colombien peut clore le festin. Pensez aussi à vous amuser et à vous aimer. Alors, Bonnes Fêtes à tous !

 

 

Source Seniorplanet. information relayée par:

 

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires