Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 00:15

Le Pasteur Martin Luther King (MLK) Prix Nobel en 1964 

«I have a dream...» 

 

Fils et petit-fils de pasteur, pasteur lui même, diplômé de sociologie et de théologie, Martin Luther King (MLK),   est devenu un des plus grands défenseurs des droits de l'homme et de la paix de ce siècle. 

L’œuvre de Gandhi ne le laissant pas indifférent, il s'en inspire et devient un adepte de la non-violence et devient Président de la 'Conférence des Leaders Chrétiens du Sud'. 

Elevé dans une société régie par la ségrégation (sud des Etats-Unis), il va très vite lutter en faveur de l'intégration des Noirs dans la société américaine. Son action commence en 1955, lors de l'affaire du boycott des transports publics de Montgomery et se poursuit dans la revendication des «Civil Rights» (droits civiques). Arrêté, injurié, menacé de mort, sa maison dynamitée, il ne cesse de prôner le recours à la non-violence : Rassemblements, marches (comme celle de Washington - plus de 250'000 marcheurs de la paix -), sit-in, manifestations et désobéissance civile. Il se bat également pour l'obtention des «Social Rights» (droits sociaux), car les Noirs se trouvent trop souvent dans la misère. 

La célèbre marche sur Washington du 28 août 1963, pendant laquelle il prononce le discours légendaire 'I have a dream', révèle le rêve des Noirs américains, celui d'un monde sans discrimination
En 1964, il est le plus jeune lauréat du Prix Nobel de la paix a être récompensé : il n'a que 36 ans. Cette récompense traduit bien l'importance de l'engagement de cet homme charismatique en faveur des droits de l'homme et de la paix.
En 1968, à Memphis (Tennessee), M.L. King est assassiné, alors qu'il vient soutenir une grève des éboueurs de la ville. L'enquête est menée de façon hâtive, son assassin est rapidement arrêté, jugé et condamné à la prison à perpétuité (en 1996, alors qu'il est atteint d'une maladie incurable, il affirme qu'il faisait partie d'une conspiration…!) 

La doctrine de la non-violence : 

Martin Luther King ébauche sa doctrine de la non-violence : 

"Il arrive un moment où les gens sont fatigués. Nous sommes ici ce soir pour dire à ceux qui nous ont maltraité si longtemps que nous sommes fatigués - fatigués d'être ségrégués et humiliés (...) Nous n'avons pas d'autre alternative que la protestation. Pendant tant d'années, nous avons fait preuve d'une patience infinie. Nous avons quelquefois donné à nos frères blancs l'impression que nous appréciions la façon dont nous étions traités. Mais ce soir, nous sommes venus pour échapper à cette patience qui nous ferait accepter autre chose que la liberté et la justice." 

Le rêve du prophète non violent sombrait dans le cauchemar ; la population noire vengeait sa mort d'une façon qu'il aura combattu toute sa vie. 

Il repose sous une dalle où fut gravé le verset final d'un de ses cantiques favoris qui avait conclu son discours "I have a dream..." : "Enfin libre, enfin libre, merci Dieu tout- puissant, je suis enfin libre!"
Comment pouvait-il prêcher la non-violence aux révoltés des ghettos, s'il ne condamnait pas. 
Si vous désirez en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous: 

http://www.dschang-online.com/MartinLutherHistoire.htm 

 

Sources Internet diverses 

 

Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires