Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 00:00

Des mesures pour mieux dormir

En 2007, une campagne pour mieux dormir devrait être lancée par le ministère de la santé. Dans un rapport remis à Xavier Bertrand, ministre de la santé, le Dr Jean-Pierre Giordanella fait le point sur les troubles du sommeil en France, leurs conséquences et propose des pistes pour les traiter.

Les Français dorment mal. Au point qu’un rapport vient d’être remis au ministre de la santé, Xavier Bertrand, sur "le thème du sommeil". Coordonné par le Dr Jean-Pierre Giordanella, directeur de la prévention à la caisse primaire d’assurance maladie de Paris, ce rapport montre que les conséquences d’une dette de sommeil sont nombreuses sur le quotidien de chacun.

 

 

 

Qui ne dort pas, a faim

"Près de 10 % des Français sont atteints d’insomnie chronique et prennent des médicaments pour dormir", précise le Dr Giordanella qui ajoute que près de onze millions et demi de personnes en tout souffriraient de troubles du sommeil plus ou moins sévère. "Ces dettes de sommeil favorisent la prise de poids, la survenue de troubles de l’humeur, une somnolence excessive dans la journée et une augmentation du risque d’accidents", poursuit-il.

Plusieurs études ont démontré, en effet, qu’il existe un lien entre troubles du sommeil et obésité. "Qui dort dîne" avait remarqué la sagesse populaire. Un dicton confirmé aujourd’hui par la science qui a mis en évidence la sécrétion de leptine durant le sommeil, une hormone qui favorise un sentiment de satiété et coupe la faim. Donc, le manque de sommeil ouvre l’appétit et conduit au grignotage et au surpoids.

 


Des pistes pour mieux dormir

 

 

 

Première piste pour un sommeil réparateur : s’accorder plus de temps pour dormir. "L’organisation actuelle du mode de vie perturbe le sommeil du fait d’une accélération des rythmes de vie, d’un coucher parfois plus tardif et d’un lever à la même heure le matin", explique le Dr Giordanella. Il distingue les petits dormeurs et les gros dormeurs, ceux qui sont du matin et ceux qui sont du soir.

 

Les besoins en sommeil sont génétiquement déterminés. À chacun d’évaluer son propre rythme et ses propres besoins en sommeil, et ensuite s’accorder les moyens pour dormir suffisamment", suggère-t-il. Autres conseils : se donner les moyens d’une bonne hygiène du sommeil, c'est-à-dire une bonne literie, une chambre aérée, silencieuse, sombre, pas trop chauffée, préservée des intrusions type sonneries, autre personne ou animaux du foyer. Bref, un endroit où chacun puisse se sentir en sécurité pour dormir.

Mais si, malgré ces mesures, les troubles du sommeil persistent, il ne faut pas hésiter à se faire aider par un professionnel de santé. Selon le diagnostic, des traitements peuvent être proposés comme la mélatonine face à des troubles du sommeil liés au décalage horaire (travail la nuit, par exemple) ou la luminothérapie, traitement par une lumière haute intensité pendant une heure par jour, face à une dépression hivernale.

 

 

 

Source Seniorplanet, information relayée par:

 

 

 

Le Pèlerin

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires