Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 16:08

Algérie Les Pieds Noirs , Histoires d’une blessure

France 3 va diffuser ce documentaire en trois épisodes de 52 minutes et composé principalement de témoignages personnels et d’archives familiales.

 

Réalisation : Gilles Perez, avec la collaboration de Karine Bonjour
Coproduction : Treize au Sud, France 3 Méditerranée, Corse, Aquitaine, Limousin Poitou Charentes, Normandie, Sud.

Episode 1 : Les années romantiques (diffusion 13 janvier à 16h20)

Cet épisode raconte l’épopée de l’installation en Algérie. Elle décrit les conditions parfois extrêmement dramatiques dans lesquelles les familles ont abordé cette terre inhospitalière pour en faire leur nouveau territoire, fuyant un régime politique ou une situation économique difficile. Elle raconte le mixage de ces populations venues de toute l’Europe, qui vont finir par constituer la culture et l’identité Pied-Noir. Elle en montre la vie quotidienne, les aspirations, les luttes, les joies et les difficultés. Au-delà du folklore pied noir, elle permet de saisir comment une culture naît et se développe. C’est à la fois une étude sociologique, politique, culturelle et profondément humaine de la vie en Algérie, mais aussi de la France, de l’Europe et d’une époque.

Episode 2 : Les années dramatiques (diffusion 17 janvier à 16h20)


L'épisode retrace, après le fameux « Je vous ai compris !» du Général de Gaulle, le 13 mais 1958, les dernières heures des Pieds Noirs en Algérie, les drames ultimes qui vont amener à la décision du départ et à l’arrachement vers un nouvel exil. Après les Accords d’Evian, certaines familles sont la cible d’assassinats, d’autres de « disparitions ». Plus de 3 000 Européens sont enlevés ou tués. Leur famille ne saura jamais ce qu’ils sont devenus. Simultanément l’OAS et le FLN rivalisent à coup d’attentats aveugles. Et puis survient le 26 mars 1962, date à laquelle l’Armée française tire sur les civils européens qui manifestent rue d’Isly à Alger. Quant aux Harkis, les autorités françaises les abandonnent à leur sort…

Episode 3 : Les années mélancoliques (diffusion 27 janvier à 16h20)


Ce dernier épisode débute sur la chasse à l’homme du 5 juillet 1962, où, dans l’euphorie des fêtes de l’Indépendance, quelques uns règlent leur compte avec les Européens d’Oran. Des événements qui finissent de convaincre la majorité des familles pieds noirs  de fuir l’Algérie à bord de bateaux trop rares et bondés. En France, rien n’est prévu et les Français d’Algérie se heurtent à l’hostilité de la population française et à la suspicion de l’Etat. Pour beaucoup, les conditions d’hébergement des premiers mois vont être terribles. L’éparpillement des familles en Métropole, la mauvaise image des Pieds Noirs et le racisme dont ils sont victimes provoquent ensuite dépressions et silence. Convaincus de ne pas revenir, les Pieds Noirs chercheront alors à s’intégrer à tout prix et laisseront, pendant des années, les rumeurs, les idées fausses et les moqueries se multiplier.

Contexte historique


L'histoire des Pieds Noirs fait partie de l'histoire française récente. Elle est irrémédiablement associée à la page noire de la guerre d'Algérie et de la décolonisation, mais ses racines puisent dans un passé bien plus profond et plus complexe que ce seul conflit. Elle concerne autant l'ensemble des Français que la communauté Pied Noir elle-même. Car il est d'abord question d'incompréhension, de mauvaise conscience, de culpabilité et de non-dit.
L'Algérie française, c'est avant tout une histoire de conquête, de colonie créée sur une terre étrangère, où il fallait alors installer une population « française ». Elle s'est créée en un peu plus d'un siècle, à partir de populations venues, en fait, du bassin méditerranéen et d'une partie de l'Europe. Certains sont partis faire fortune, d'autres chercher une vie meilleure.

 

Source France 3.fr, information relayée par:

 

Le Pèlerin 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Bonjour Henri,merci pour cette information détaillée.J'espère que nos amis seront nombreux à regarder ce reportage.Comme je l'ai écrit sur le sîteEHD,en limousin nous avons eu la chance de le voir en avant première et les avis sont unanimes quant à sa qualité.
Répondre
H
Merci René, je vais le regarder avec plus de certitude
Amicalement
Henri