Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 10:24

La grippe aviaire va se répandre une nouvelle fois dans le monde entier, selon l'OMS

MANILLE 12/01/2007 

La grippe aviaire va une nouvelle fois cet hiver se répandre dans le monde entier et les foyers récemment annoncés en Asie ne sont que les prémices d'une nouvelle épizootie, a averti vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cet avertissement intervient alors qu'un responsable hospitalier indonésien a annoncé vendredi un 59e décès à la maladie dans ce pays, et que les autorités japonaises craignent l'apparition d'un nouveau foyer de grippe aviaire.

"Les raisons de ces nouveaux foyers sont claires: nous entrons tout simplement dans les mois les plus froids dans l'hémisphère nord. Le virus de la grippe est lié au froid et il est plus enclin à se propager en cette période de l'année", a indiqué à l'AFP Peter Cordingley, porte-parole du bureau régional de l'OMS pour le Pacifique occidental, basé à Manille.

"Nous escomptons une répétition de ce qui s'est passé l'an dernier quand le virus est soudainement devenu très actif" et s'est répandu jusqu'en Europe, a ajouté le porte-parole.

Les gouvernements sont cependant cette année mieux préparés à affronter la maladie, souligne le responsable. "Espérons que les gouvernements qui n'étaient pas prêts la dernière fois seront cette fois-ci plus préparés", a-t-il déclaré, admettant cependant que certains pays, qu'il n'a pas voulu citer, n'étaient pas encore prêts.

La patiente indonésienne, âgée de 37 ans, "est décédée hier (jeudi) à 19H30 (12H30 GMT). Elle avait été contaminée par le virus de la grippe aviaire", a déclaré à l'AFP Muktar Iksan, médecin et porte-parole de l'hôpital Persahabatan de Jakarta.

La victime était originaire de Serpong, au sud-ouest de la capitale indonésienne Jakarta. Selon les médecins elle était tombée malade après avoir préparé et mangé un poulet qu'elle avait acheté vivant, sur un marché, le 30 décembre. Elle avait été hospitalisée le 6 janvier et transférée à l'hôpital Persahabatan le 8 janvier.

Un adolescent de 14 ans, également de Serpong et lui aussi infecté par la grippe aviaire, est décédé mercredi.

L'Indonésie, région du monde la plus touchée en termes de mort d'hommes, est le seul pays où a été confirmée par des analyses en laboratoire une transmission interhumaine de la maladie.

Au Japon, quelque 750 poulets ont été retrouvés morts dans un élevage du sud du Japon, où les autorités craignent l'apparition d'un nouveau foyer de grippe aviaire, a indiqué vendredi le ministère de l'Agriculture.

Cet élevage, qui compte 12.000 volailles, est situé dans la préfecture de Miyazaki, à environ 900 km au sud-ouest de Tokyo.

"Un test préliminaire s'est avéré positif à la grippe aviaire après la mort de 750 poulets mercredi et jeudi", a expliqué un responsable du ministère, ajoutant que des tests de confirmation étaient en cours.

Plusieurs dizaines de foyers de grippe aviaire ont été découverts ces dernières années au Japon mais jusqu'à présent, le virus détecté a toujours été le H5N2, moins virulent que le redoutable H5N1.

Aucun décès humain dû à la grippe aviaire n'a été recensé au Japon.

La Chine a quant à elle annoncé mercredi un nouveau cas humain, le premier depuis six mois et le 22e depuis 2003. Le malade, contaminé en décembre, a cependant recouvré la santé.

Depuis son apparition fin 2003 en Asie, la grippe aviaire a fait 158 morts, selon le dernier bilan de l'OMS, qui n'inclut pas encore le 59e décès annoncé ce jeudi par l'Indonésie. 

 

Source AFP, information relayée par:

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires