Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 00:00

8,4 millions dans le Grand Sud

Direction plein Sud ! Placée juste  derrière le Languedoc-Roussillon, ! Midi-Pyrénées est la région de France qui a connu la plus forte croissance démographique depuis le recensement de 1999:au 1errjanvier 2007, nous nous comptions 2,8 millions d'habitants (3,1 mili lions en Aquitaine et 2,75millions en Languedoc-Roussillon). Pen dant ce temps la France atteignait i les 63,4 millions d'habitants, se situant au 2ème rang européen derrière l’'Allemagne.

Dans la poursuite du mouvement ' démographique amorcé voilà 20 ; ans, le dynamisme de Midi-Pyrénées se mesure d'abord dans sa capacité à accueillir de nouvelles populations. Depuis 1999, la population régionale a gagné 200000 habitants, avec une évolution record de 1,7% par an en Haute-Garonne. Derrière elle, dans l'ordre : le Tarn-et-Garonne qui gagne 5300 habitants, l'Ariège 9100, le Tarn 9 300 et le Lot 7800, tandis que l'Aveyron et les Hautes-Pyrénées ne connaissent pas une progression supérieure à 0,5 % par an. Dans la région, le surcroît de population profite donc aux zones sous influence urbaine. Profite tout particulièrement de cette embellie,  leTarn-et-Garonne avec une évolution démographique de 1,2% par an. Avec 53100 habitants et 200 nouveaux arrivants par an, Mo'ntauban se hisse à la deuxième place des villes de Midi-Pyrénées, derrière Toulouse (et devant Albi (48100 habitants). On ne connaîtra que l'an prochain les variations de population dans des villes comme Tarbes, Rodez, Foix ou Auch.. Si la population croît, ce n'est pas grâce au renfort des naissances (solde naturel), mais bien grâce à la seule attractivité régionale. Depuis 8 ans, l'apport migratoire ne fait que s'amplifier, au rythme de 11 000 personnes par an, dont 7400 en Haute-Garonne. Autre particularité, la jeunesse des nouveaux arrivants fortement diplômés. Dernière caractéristique, la diminution de la taille des ménages (2,2 personnes par foyer dans la  région et 1,9 à Toulouse). Près de 400 000 personnes vivent seules, soit 15% des familles.

Source «La Dépêche du Midi»; information relayée par:

 

Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires