Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 00:26

Un Cadeau  Aujourd’hui....Bon appétit…Recette des biscuits Neiman-Marcus

 

Voici une excellente recette de biscuits avec l'histoire vraie qui l'accompagne, faites-la parvenir à tous les amoureux de

 

biscuits…que vous connaissez.. Merci

 

Pour vous mettre dans le contexte, Neimen-Marcus, si vous ne le savez pas  déjà, est un magasin très cher, i.e. ils vendent un chandail ordinaire d'une valeur de 8.00$ pour 50.00$...

 

 

 

Ceci est une histoire vraie

 


> >>Ma fille et moi avions tout juste terminé une salade au Neiman-Marcus Café à Dallas, et nous avions décidé de prendre un petit dessert, .puisque  toutes les deux nous aimons tant les biscuits, nous avons décidé d'essayer le «Neiman-Marcus cookie ».Il était tellement bon que j'ai demandé à la serveuse venue nous porter l'addition s'ils pourraient me donner la recette.

 

La serveuse a froncé les sourcils et a dit : J'ai bien peur que non, mais vous pouvez l'acheter. J'ai demandé combien elle coûtait et la serveuse a répondu : « Oh, seulement deux et cinquante, c'est vraiment un bon achat! »

 

(two fifty) J'ai acquiescé, et lui ai demandé d'ajouter tout cela à l'addition. Trente jours plus tard, j'ai reçu mon relevé de Visa, et la charge de Neiman-Marcus s'élevait à 285.00 dollars! J'ai regardé à nouveau, et je me suis souvenue que je n'avais payé que 9.95$ pour deux salades et environ 20.00$ pour un foulard. Alors que je jetais un oeil au bas de la liste, j'ai vu la mention Cookie Recipe (recette des Cookie)  - 250.00$.  Quel outrage! J'ai appelé le service des comptes de Neiman-Marcus et leur ai dit que la serveuse avait dit «deux et cinquante», et que cela ne veut  clairement pas dire «deux cent cinquante dollars», peu importe l'interprétation  de la phrase. Ils ont refusé de bouger. Ils ne voulaient pas me rembourser sous prétexte que «ce que la serveuse vous a dit n'est pas notre problème. » Vous avez déjà vu la recette. * ce point, nous ne vous rembourserons pas votre argent.» J'ai menacé la dame de déclarer une fraude au Texas Attorney General's office. On m'a dit, de façon générale, de faire ce  que je voulais, de ne pas chercher à me venger, et de ne pas essayer
de ravoir mon argent. J'ai dit «OK, vous avez eu mon 250$, alors je vais m'organiser pour avoir 250 $ de plaisir. Je vais m'organiser pour que chaque  amoureux des biscuits avec un compte de courrier électronique en Amérique du Nord reçoive une recette pour un biscuit Neiman-Marcus d'une valeur de 250$...gratuitement. ». Elle a répondu «J'aimerais bien que vous ne fassiez pas cela. ». Je lui ai répondu : «  Il fallait y penser avant de me faire ce coup là! », puis ai raccroché le téléphone. Alors la voici! Et s'il vous plait, pitié, faites-la passer à plus de personnes auxquelles vous pouvez penser! J'ai payé 250$ (US...) pour cette recette, et je ne veux pas que Neiman-Marcus ne fasse une
>seule cent avec!

 

Alors voici la recette:....

 

 

 

Neiman-Marcus cookies (vous pouvez diviser la recette)

 

2 tasses de beurre

 

24 oz de pépites de chocolat

 

4 tasses de farine

 

2 tasses de cassonade

 

2 c à thé de soda à pâte

 

1 c a thé de sel

 

2 tasses de sucre

 

1 X 8 oz de barre Hershey (râpée)

 

5 tasses d'avoine (gruau)

 

4 œufs

 

2 c a thé de poudre à pâte

 

2 c a thé d'essence de vanille

 

3 tasses de noix hachées (facultatif)

 

Mettre l'avoine dans un mélangeur et le réduire à une poudre fine.

 

Mélanger l'avoine avec la farine, le sel, la poudre à pâte et le soda à pâte.

 

Mettre le beurre en crème avec les deux sortes de sucre.

 

Y ajouter les oeufs et la vanille, puis mélanger le tout avec l'ensemble d'ingrédients secs.

 

Ajouter au mélange les pépites, la barre Hersheys, et les noix

 

Si vous en voulez.

 

Rouler en petites boules et les placer à 2 po de distance sur des  tôles à biscuits.

 

Cuire comme tout autre biscuit (350 degrés, environ 10 min ou jusqu'à ce que les biscuits dorent sur le pourtour).

 

Envoyez cette recette à tous les propriétaires d'adresse e-mail

 

 

 

De la part d’une Correspondante,

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires