Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 00:20

Multimédias – votre Ordinateur s’ennuie…. 

 

Vous n'y connaissez rien ou presque en informatique et vous aimeriez savoir à quoi votre ordinateur passe son temps.
On vous a dit que Boinc utilise votre ordinateur pendant qu'il ne fait rien, mais vous souhaiteriez en savoir plus.
Entrez dans les secrets intimes de votre machine et perdez toute illusion

Comité de Défense des Ordinateurs Dépressifs

Vous ne le savez peut-être pas mais votre ordinateur est devenu une grosse feignasse !
Et c'est vous qui payez sa nourriture (l'électricité) ! Un parasite en quelque sorte ... (normal, avec toutes les puces qu'il a)
Tout ça parce qu'il déprime. A cause de vous. Vous ne lui donnez pas assez de travail.
Ca fait un choc hein ?

L'explication :

Bon là va falloir s'accrocher un peu.
Vous le savez déjà le « cerveau » de votre n'ordinateur c'est le microprocesseur. Cette chose avec un nom très poetique du style Pentium PIV, Celeron, Athlon, Sempron ...
Ce que vous savez moins c'est qu'il y a un autre truc vachement, mais très vachement important. C'est l'horloge. Le processeur est en permanence l'oeil rivé à sa montre !
Ce que l'on appelle l'horloge c'est un bidule electronique qui envoi très régulièrement un signal.
Le processeur travaille au rythme de ce signal. Enfin quand je dis travailler .... nous en reparlerons plus tard !
Quand vous avez acquis votre ordinateur, ce fidèle compagnon, on vous a dit que vous aviez fait le bon choix parce qu'il « va » à 3Ghz (ou 2 ou 2,4 ou n'importe quoi d'autre) alors que celui d'a côté va moins vite.
Vous le savez peut-être les GHz c'est la fréquence. Mais qu'est ce que cela veut dire ?
C'est la vitesse maxi à laquelle votre processeur est garanti pour fonctionner. Cette vitesse c'est l'horloge qui la donne. (L'excés de vitesse est appelé OverClocking et avec un chauffard aux commandes l'ordinateur peut y perdre la vie...)
La fréquence est une unité de mesure que l'on exprime en Hertz ou Hz (rien a voir avec les locations de voitures) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hertz

Le Hertz correspond à une oscillation par seconde. Le courant alternatif (en France) est à une fréquence de 50 Hz. C'est à dire qu'il passe 50 fois de positif à négatif par seconde..
Le Ghz de votre ordinateur est un multiple du Hz. Le G signifie Giga tout comme un Khz voudrait dire Kilo Hertz, Giga Hertz veut dire milliard d'Hertz !
Donc un ordinateur qui va à 3 Ghz est capable de travailler 3 milliards de fois par seconde. C'est ce que l'on appelle le « Cycle d'horloge ». En divisant une seconde par 3 milliards, on obtient la durée d''un cycle d'horloge : 0,0000000003333.... seconde.
Waouuuh ! À la limite ça fait peur, hein ?

Mais qu'en est-il réellement ?

Que peut faire votre ordinateur 3 milliards de fois par seconde. Soyons honnête, pas grand chose.
Même les instructions de base que peut faire un processeur, du style ajouter 2 nombres (simples, des entiers ) vont demander plusieurs « cycles d'horloge ».
Car une addition est décomposée en plusieurs opérations :

1 - prendre dans une case de la mémoire la première valeur à additionner

2 - prendre dans une autre case mémoire la deuxième valeur à additionner

3 - faire l'addition

4 – ranger le résultat dans une case mémoire différente (faudrait voir à pas ranger n'importe ou !)

Et encore je ne vous raconte pas toutes les problèmes administratifs pour accéder à ces casiers de mémoire. Parce que ces cases mémoires sont tellement nombreuses (des millions, bientôt des milliards) qu'il faut demander l'autorisation pour accéder à une case, donner son numéro, attendre le bon vouloir d'un préposé à la mémoire pour avoir le résultat.
En règle générale chacune de ces 4 opérations s'effectue pendant un cycle d'horloge.
Notre addition dure donc 4 cycles, ce qui fait 4 fois 3 milliardièmes de secondes.

Autrement dit : 0,0000000013333... seconde

Une misère somme toute.

Et vous combien de temps vous faut-il pour ajouter 177 à 241 ? Ne cherchez pas, le temps que vous lisiez seulement ces nombres, un processeur aurait eu le temps de faire ce calcul au moins 10 000 000 de fois !
Maintenant que nous comprenons à quelle vitesse peut fonctionner notre « bécane », il est temps de se demander ce qu'elle fait.
Et bien elle passe son temps à brasser du vent. Ou plus exactement à attendre que VOUS lui fassiez faire quelque chose.
Votre ordinateur travaille un peu quand vous déplacez la souris. Il reçoit les signaux électrique du mulot et doit calculer la position correspondante sur l'écran et demander l'affichage à la carte graphique. C'est un peu de boulot.
Vous saisissez un texte au clavier ? Des vacances pour lui. Aussi rapide dactylographe soyez vous, il se passe une eternité entre l'appui d'une touche et de la suivante. Il a bien le temps de traiter le signal de la touche et d'afficher le caractère correspondant ...

Mais que fait-il alors ?
Il attend ... Mais comme la vie de l'ordinateur est rythmée par cette satané horloge qui le surveille, il est obligé de faire quelque chose. Il ne peut pas s'arrêter pour souffler, toute les 0,0000000003333 seconde, l'horloge le rappelle à l'ordre.
Donc grosso modo, il passe son temps à regarder que vous n'avez pas déplacé la souris, ni cliqué sur ses boutons, ni appuyé sur une touche, ni qu'un message n'est pas arrivé ..
et il recommence et encore et encore
Des milliers, millions, des milliards de fois ...
Quelle tristesse... quel gachis ...
En moyenne plus de 95 % du temps où un ordinateur personnel est allumé est passé à attendre que vous lui donniez quelque chose à faire.

Conclusion : VOTRE ORDINATEUR S'ENNUIE. Alors il se sent dévalorisé et il déprime.

Il plante ? Ne croyez pas les mauvaises langues qui parlent de bug de système. C'est tout simplement qu'il essaie d'attirer votre attention !

Et pourtant vous avez la solution !

Ca s'appelle BOINC. Boinc est un aliment sur vitaminé spécial pour ordinateurs déprimés.
En leur faisant faire plein de calculs très complexes, il leur redonne confiance en eux.
Notez bien que Boinc n'agit que quand ne vous ne demandez rien à votre ordinateur ! Ce dernier continuera à vous être fidèle.

Renseignez vous vite sur Boinc ....

 

 

 

Source algerie-dz.com; information relayée par:

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires