Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 00:25

La contrefaçon

 

"Une pratique vieille de 8 000 ans"

 

 

 

Il me font marrer tous ces adeptes friqués opposés à la contrefaçon. Ils étalent leurs produits pour épater la galerie …en demandant à la à la justice et à force publique de sanctionner les auteurs de ces contrefaçons… de quatre sous…

Etre assimilés à ces «voyous» leur filent froid dans le dos….

 

 

 

Si ces produits étaient si médiocres, les gens n’en achèteraient pas…Pourquoi n'est-il pas permis aux plus démunis de rêver un peu....?

Chez les chiffonniers d'Emaus, trouve t'on des produits non contrefaits ? et ça va ensuite pleurer notre pauvre Abbé Pierre, au moment de ses funérailles...Quelle société vivons nous ?

 

 

Une réserve toutefois, les produits pouvant affecter la vie de l’individu à savoir médicaments et dérivés, jouets pour les enfants ..Pour le reste, …laissons faire cette pratique apparue dès la naissance du commerce…..qui est elle même une vielle pratique.

 

La contrefaçon n’est pas un phénomène récent : elle est, en effet apparue avec le commerce des produits conditionnés, il y a plus de 8 000 ans. Ainsi, on a retrouvé des amphores gallo-romaines qui portaient des inscriptions imitant celles des vins de Campanie. Ces amphores sont d’ailleurs exposées au Musée de la contrefaçon à Paris, rue de la Faisanderie.
Ce qui est nouveau, c’est l’ampleur du phénomène et la diversification de ses cibles. Auparavant artisanale et occasionnelle, elle est devenue un phénomène industriel et mondial.
1 -L’économie de la contrefaçon : L’ampleur du phénomène donne lieu à des estimations diverses, mais la contrefaçon se chiffre probablement en milliards de dollars.
Elle doit représenter 5 à 6 % du commerce mondial, soit 75 à 90 milliards d’euros.
Il ne faut cependant pas oublier qu’il ne s’agit que d’estimation et que ce phénomène est par essence même indéchiffrable.

2 -La nature des produits contrefaits :La contrefaçon n’est plus l’apanage du luxe, elle touche tous les secteurs d’activité. Les contrefacteurs élargissent au maximum leur champ d’action afin d’augmenter leur chiffre d’affaires. C’est ainsi que la contrefaçon touche quasiment tous les produits existant à l’heure actuelle sur le marché. Une liste, certainement non exhaustive, a pu être dressée :«articles de sport, bagages, boissons, briquets, bibelots, cosmétiques, détergents, équipements électriques, filtres à eau, fongicides et insecticides, fourneaux à bois, huiles de moteur et liquides de frein, livres, lunettes, articles mécaniques, médicaments, montres, ordinateurs, pièces détachées, produits alimentaires, porcelaine, revues, serrures, tabacs, textiles,… » Cela dit, il est clair que certains domaines sont beaucoup plus touchés que d’autres, en raison de leur renommée ou l’attrait économique qu’ils représentent pour les contrefacteurs.

3 -La géographie de la contrefaçon : On dénombre une soixantaine de pays de contrefacteurs.
Les produits proviennent pour 70% de l’Asie et pour 30% du Bassin méditerranéen.
En Asie du Sud-Est, plusieurs pays contrefont dans des domaines divers :
La Thaïlande : textile, maroquinerie, horlogerie, médicaments,…
La Chine : CD, logiciels, chaussures, parfums, alcools,…
La Corée : tous types de produits

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires