Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 00:37

 Un manuel d'inspiration musulmane réfutant le darwinisme envoyé massivement dans les écolescharles-darwin.jpg

Un livre réfutant au nom du Coran le darwinisme et la théorie de l'évolution, "l'atlas de la création", a été massivement envoyé dans les établissements de l'Education nationale, laquelle a demandé qu'il ne soit pas mis dans les mains des élèves.

Cet ouvrage, envoyé il y a une dizaine de jours, "ne correspond pas au contenu des programmes établis par le ministre de l'Education". Il a fait l'objet d'un message de vigilance du ministère auprès des recteurs, a précisé le ministère.

"L'Atlas de la création" est l'oeuvre d'un prédicateur islamiste turc, Harun Yahya, qui s'exprime par ailleurs sur un site internet abondamment nourri et intitulé "le mensonge de l'évolution". Son livre entend démontrer sur 770 pages, luxueusement illustrées, que l'homme est inchangé depuis sa création et que les espèces animales sont également immuables. Il cite le Coran à l'appui de sa démonstration.

Interrogé vendredi, le recteur de la Mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Dalil Boubakeur répond catégoriquement que la théorie de l'évolution "n'est pas contraire au Coran". Il juge "pernicieuse" l'argumentation de Harun Yahya : "Il essaie de démontrer que les espèces sont restées fixes, avec des photos à l'appui, mais il n'explique pas les diparitions de certaines espèces ni l'apparition d'autres espèces".

Le recteur Boubakeur se dit "convaincu que l'évolution est un fait scientifique" et que "l'homme a évolué à partir de sa prise de conscience de l'existence de Dieu". Il ajoute que certains versets du Coran évoquent clairement une "évolution cyclique" de l'homme.

Le créationnisme est né chez les chrétiens au XIXème siècle, justement pour réfuter les travaux de Darwin. Ceux-ci, rappelant que, selon la génèse, Dieu a créé l'univers en une semaine, soutenaient que toute autre hypothèse était contraire à la Bible, donc à la religion.

Plusieurs églises protestantes, notamment aux Etats Unis, continuent à nier la thèse de l'évolution et le darwinisme. Les Témoins de Jéhovah eux aussi s'en tiennent à l'idée d'un homme inchangé depuis sa création par Dieu.

L'Eglise catholique a longtemps été nettement défavorable au "transformisme" (l'ancienne appellation de la théorie de l'évolution) sans toutefois le condamner ouvertement. Elle a refusé son imprimatur au jésuite-paléontologue Pierre Teilhard de Chardin qui dans les années 50 avait travaillé sur le lien entre spiritualité et évolution. Il a fallu attendre 1996 pour que le pape Jean-Paul II reconnaisse que les théories de Darwin sont "plus qu'une hypothèse". Et l'évolution fait aujourd'hui partie des programmes scolaires dans les écoles catholiques.

Au sein de l'Islam, le créationnisme est né dans les années 80, en même temps que montait l'intégrisme. Son prosélyte le plus actif est justement Harun Yahya par le biais du mouvement Nurcu et des éditions Harun Yahya international.

Source: Seniorplanet

Le Pèlerin

 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires