Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 08:33

Multimédias- - Les Antivirus gratuits - la sélection de «Micro Hebdo»  

 

Performance et Comparaisons au
09 février 2007 

 

 

Les tests le confirment, les antivirus gratuits, s'ils permettent d'économiser plusieurs dizaines d'euros, sont aussi très efficaces. Le gagnant de cet essai comparatif est un quasi-inconnu dont la force est sa protection en temps réel  

 

Pour plus d’informatin pour les détails et la méthodologie «Micro-Hebdo», prière de cliquer sur le lien suivant: 

http://www.01net.com/editorial/340863/securite/huit-antivirus-gratuits-testes-et-compares/  

 

Le méconnu Active Cirus Shield d'AOL remporte ce comparatif. L'efficacité de sa protection étant due au moteur d'analyse de Kaspersky. Classé deuxième, l'Avast! 4.7 a l'avantage d'être en français dès l'installation et continue à bien progresser.  

 

1er : Active Virus Shield 

Basé sur le moteur antivirus 6.0 de Kaspersky, AOL Active Virus Shield sort vainqueur de ce comparatif, mais non sans mal. Il doit cette place en grande partie à ses très bons résultats de détection en temps réel. Ainsi, un seul courriel infecté lui a échappé lors de nos tests, et il n'a buté que sur un site vérolé, ce qui s'est tout de même traduit par la présence de deux virus dans le cache Internet. 

Son utilisation est simple et son interface tout aussi agréable que celle de Kaspersky. S'il reste raisonnable en consommation de mémoire vive, il se révèle gourmand en ressources processeur et relativement lent. Mais c'est la rançon de son efficacité. Ajoutons qu'il n'existe qu'en anglais, mais qu'il est possible de le traduire en français en se rendant à cette adresse: 

http://snooky730.free.fr/Programmes/AVS%20en%20fran%e7ais.rar

 

Apprécié pour s es performances globales, l'utilisation simple, les mises à jour fréquentes. toutefois,l'occupation du processeur, la lenteur de l'analyse. sont ses points faibles  

 

Télécharger ici

2ème: Avast! 4.7  

 

Derrière une interface pas très pratique se trouve un antivirus de premier plan dans quasiment tous les domaines. Lors de l'analyse manuelle en mode scan, il a ainsi fait quasi jeu égal avec Kaspersky. C'est la preuve que Avast! ne cesse de progresser et se rapproche de plus en plus de ses concurrents payants. Il a commis son seul faux pas lors de la détection en temps réel au test de la visite des sites vérolés, où il a échoué à quatre reprises, laissant s'installer plusieurs virus dans le cache Internet. Pour le reste, il offre de nombreux réglages, dont des mises à jour automatiques toutes les 30 minutes, et pour ne rien gâcher, il est en français. Pour la mémoire vive, il se révèle le plus gourmand de tous les programmes testés, avec pas moins de 87 Mo « au repos » et jusqu'à 115 Mo en pointe lors d'une analyse. 

Apprécié pour: l'efficacité en mode scan, l'interface en français, la clarté des alertes.. toutefois, la protection en temps réel et perfectible, le manque d'intuitivité de l'interface, la mémoire vive utilisée sont ses points faibles 

Télécharger ici  

 

3ème: PC Tools AntiVirus 3.1 

Cet antivirus souffre de nombreuses lacunes. D'abord, il est le seul à ne pas contrôler les lecteurs amovibles (clé USB et CD, par exemple). Ensuite, son taux de détection en mode scan manuel est très en retrait par rapport à ceux de ses concurrents, et son taux d'occupation processeur est l'un des plus élevés. Signalons aussi que sa protection en temps réel des flux Web n'est pas activée par défaut. 

Résultat, il n'a pas bronché lors de nos visites de sites vérolés, laissant s'installer plus d'une dizaine de virus sur notre micro de tests. Mais une fois cette fonction activée, il a tout de même détecté trois sites. Il n'y a guère que pour la protection des courriels qu'il parvient à tirer son épingle du jeu. Ses autres atouts sont une fenêtre principale agréable, des mises à jour automatiques toutes les 30 minutes et une compatibilité officielle avec Windows Vista. 

Apprécié pour La simplicité de l'interface, les mises à jour fréquentes. toutefois,  Le taux d'occupation du processeur élevé, les réglages par défaut, les mauvaises performances de détection virale, la lenteur sont ses points faibles 

4ème: CA Anti-Virus 2007 

Bon dernier en détection de virus en analyse manuelle, cet antivirus ne doit sa place flatteuse qu'à divers points pratiques, où il se montre soit le meilleur, soit l'un des meilleurs. Ainsi, il est celui qui utilise le moins de mémoire en mode scan. Il est également le plus rapide, ses mises à jour se font toutes les heures et ses réglages par défaut sont optimaux. Par exemple, il scanne tous les fichiers quelle que soit la méthode utilisée. 

Sa protection en temps réel, par contre, est largement perfectible. Ainsi, lors de nos tests, il n'a découvert que trois courriels infectés et autant de sites vérolés. Il en a été de même pour notre test EICAR, où il a détecté 54   

Apprécié pour les réglages par défaut, le peu de mémoire vive utilisée, la rapidité. toutefois La documentation, en anglais, la gratuité d'un an seulement, les mauvaises performances de détection et suppression de virus sont ses points faibles 

Télécharger ici 

5ème: AntiVir Personal Edition Classic 7 

Quel dommage que cette version gratuite ne protège pas les courriels, et que ses réglages par défaut ne lui fassent pas analyser tous les fichiers ! Sinon, AntiVir PE Classic 7 se serait sans aucun doute mêlé à la lutte pour les premières places ! En mode scan, il a détecté 751 virus et, après avoir activé le contrôle de tous les fichiers, il en a découvert 44 de plus. Il est également celui qui a supprimé le plus de fichiers EICAR. 

Seule sa protection en temps réel s'est révélée en léger retrait, avec seulement trois sites vérolés identifiés. Il est aussi le moins gourmand en ressources processeur. Ses points faibles sont des mises à jour journalières et parfois longues (surtout la première) et une interface certes, pratique, mais en anglais. 

Apprécié pour les performances de détection et de suppression toutefois les réglages par défaut, l'impossibilité d'analyser les courriels, les mises à jour trop espacées sont ses points faibles 

Télécharger ici 

6ème: AVG Anti-Virus Free 7.5 

S'il ne s'en tire pas trop mal en scan manuel, avec des résultats dans la moyenne, AVG Anti-Virus accuse nettement le coup pour ce qui est de la protection en temps réel. Lors de nos tests, il n'a en effet détecté qu'un site vérolé, et nous nous sommes retrouvés avec 11 fichiers infectés dans le cache Internet. Et cela n'a pas été mieux avec la messagerie, puisqu'il a envoyé trois courriels infectés sans broncher ! Pourtant il est bien réglé pour analyser les courriels sortants. 

Pas très rassurant pour des correspondants mal protégés ! Lorsqu'on lance un scan à l'aide du clic droit de la souris, AVG ne supprime pas les virus trouvés. Il faut donc impérativement passer par la fenêtre principale du programme. 

Apprécié pour les performances correctes en scan manuel, l'occupation du processeur, 

Toutefois la protection en temps réel insuffisante, les mises à jour toutes les 24 heures.  sont ses points faibles 

Télécharger ici 

Hors classement: BitDefender Free Edition8 

L'éditeur de cet antivirus a visiblement mis à profit les observations de notre précédent comparatif des suites de sécurité (voir Micro Hebdo numéro 446, page 24), car cette version gratuite du moteur de BitDefender 10 analyse désormais tous les fichiers, quelle que soit la méthode utilisée. 

Résultat, un taux de détection nettement supérieur à ceux de tous les antivirus en lice, même s'il bute encore sur les fichiers EICAR. Son utilisation déjà simple est encore facilitée par cette version française. Seuls reproches : les mises à jour ne se font automatiquement que toutes les 8 heures, et on ne peut pas modifier ce laps de temps. Malgré tout, bien qu'il n'offre pas de protection en temps réel, il fera office de super-antivirus d'appoint. 

Apprécié pour 

Les performances en mode scan, la version française, les réglages par défaut. 

Toutefois  le taux d'occupation du processeur, le temps entre les mises à jour impossible à régler. 

sont ses points faibles 

Télécharger ici 

Hors classement: Clamwin 0.88.7 

Derrière son interface coupée à la serpe, ce petit logiciel cache une pléthore de réglages qui permettent, entre autres, de programmer une analyse du micro, de paramétrer les mises à jour toutes les heures, etc. Côté performances, si l'on excepte l'absence de protection en temps réel, ce n'est vraiment pas mal pour un programme développé par une société non commerciale, puisque tous logiciels confondus, il se place sixième avec 546 virus trouvés et fait même mieux avec les fichiers EICAR. 

Il permet également de passer au crible les programmes chargés en mémoire. En revanche, il est le plus lent de tous et son taux d'utilisation du processeur est le plus élevé. En outre, il est par défaut paramétré pour ne faire qu'un simple rapport lors d'une analyse. Comme ce n'est pas clairement dit, cela peut être gênant pour un utilisateur débutant ne parlant pas anglais. 

Apprécié pour le niveau correct de détection, les nombreux réglages toutefois  La lenteur d'analyse, l'absence de version française.  sont ses points faibles 

Télécharger ici 

Source «Micro Hebdo»; information relayée par: 

Le Pèlerin  

Partager cet article
Repost0

commentaires