Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 00:26

 

100 ans d'hélicoptère  

 

Célébration et promotion d'une invention française 

 

PARIS (AFP) - L'hélicoptère a 100 ans en 2007, et l'année sera ponctuée d'une série de manifestations pour célébrer cette invention française, les premiers décollages verticaux de ses pionniers, mais aussi pour améliorer une image pénalisée par les nuisances sonores des engins modernes. 

Paul Cornu, auteur du décollage le plus abouti, le 13 novembre 1907, près de Lisieux, mais aussi Louis Breguet et Maurice Léger auteurs de précédentes tentatives la même année, seront au coeur des manifestations, même si ces pionniers n'ont arraché leur appareil que de quelques mètres. 

La technique du décollage vertical et de sa translation en vol horizontal ne devait ensuite progresser que lentement et il fallut attendre le 4 mai 1924 pour que soit effectué le 1er kilomètre en circuit fermé, par un technicien de Peugeot Etienne Oehmichen. 

L'année 2007 sera jalonnée d'expositions, raid en hélico, émission philatélique. Elle sera aussi l'occasion de défendre ce moyen de transport qui a parfois mauvaise réputation. 

"Ce centenaire est non seulement un hommage mais aussi un combat", a déclaré mardi Gérard David, président de l'Union Française de l'Hélicoptère (UFH), en présentant le programme des célébrations. 

L'hélicoptère, fait valoir L'UFH, a de multiples usages: évacuations sanitaires, prises de vues, traitements agricoles... 

"Notre but final, c'est de populariser notre engin, de montrer que les services rendus justifient parfois quelques nuisances, et désarmer l'hostilité de certains riverains des héliports et élus locaux", a ajouté le président de l'UFH qui fédère les amoureux de cette machine volante, industriels, usagers publics et privés. 

Le président de l'UFH assure que son organisation souhaite signer à Paris dès le mois de mars une charte de l'environnement pour assurer la pérennité de l'héliport d'Issy-les-Moulineaux. 

Il se dit aussi convaincu qu'on peut "réconcilier les amoureux de la nature et de l'hélicoptère". "Je regrette que des Nicolas Hulot, Nicolas Vannier, Yann Arthus-Bertrand, qui aiment l'hélicoptère et lui doivent beaucoup, n'aient pas souhaité que leur nom soit cité lors des manifestations du centenaire", a ajouté M. David. 

La construction d'hélicoptères est devenue un secteur industriel de taille où la France est particulièrement présente. Elle compte deux leaders mondiaux, Eurocopter et Turbomeca (moteurs) totalisant environ 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et près de 11.000 emplois en France.

 

 

33.000 personnes en France vivent de la production ou de l'utilisation des hélicoptères. 

Parmi les manifestations prévues pour ce centenaire, une dizaine de fous volants ont prévu de quitter Paris le 14 juillet au matin pour un raid jusqu'au meeting aérien d'Oskhosh (Wisconsin, USA) le 23 juillet, via l'Ecosse, l'Islande, le Groenland et le Canada. 

Du 6 au 8 juillet, Montbéliard (Doubs), patrie d'adoption d'Oehmichen qui accueillera une exposition scientifique et historique ainsi que le premier championnat d'Europe d'hélicoptère (navigation, maniabilité) et un grand meeting aérien le 7 juillet. 

Fin mars, le mondial de la Maquette, installé pour la première fois au Bourget, sera placé sous le signe de l'hélicoptère, tout comme le traditionnel meeting aérien de la Ferté-Allais (13 mai). 

Avant cela, la Poste aura édité, le 17 février, un timbre avec un "tampon premier jour" apposé à l'héliport d'Issy-les-Moulineaux et au centre sportif de Saint-Victoret (Bouches-du-Rhône) proche de l'usine de Marignane du constructeur Eurocopter 

Source Yahoo Finance 

Le Pèlerin

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires