Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 00:25

 

Multimédias – le PC à 100 dollars est une réalité

 

 

 

Technologie - L'ordinateur à 100 dollars est réalité. Le MIT, qui chapeaute le projet, a présenté un prototype pour écoliers lors du Sommet mondial de la société de l'information. Une machine à écran monochrome ou couleur, dont la batterie se charge via une manivelle.

 

Les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont dévoilé leur premier prototype de PC portable à 100 dollars. La concrétisation d'un projet lancé en début d'année, dont l'ambition est de permettre à chaque enfant dans le monde de disposer d'un portable, y compris dans les pays en voie de développement. Pour présenter la machine, le MIT a choisi le sommet mondial de la société de l'information (SMSI) organisé par l'Organisation des Nations Unies (ONU), qui se tient à Tunis du 16 au 18 novembre.

 

La société à but non lucratif OPLC (One Laptop per Child), issue du MIT, a été créée pour chapeauter le projet. Elle réalise le cahier des charges de la machine et certaines briques technologiques, mais la fabrication des PC sera gérée par les gouvernements qui choisiront leurs propres fournisseurs et en équiperont leurs écoles. Les sponsors du projet sont Google, AMD, Red Hat, News Corp et Brightstar (un spécialiste du réseau sans fil de Miami).

 

La démonstration de la machine a été faite par Nicholas Negroponte, responsable du projet et cofondateur du laboratoire multimédia du MIT, le Media Lab. En présence de Kofi Annan, secrétaire général des Nations Unies.

 

Fabriqué par la société Design Cotinuum, basée à Boston, le prototype répond aux critères fixés par le MIT: rester sous la barre des 100 dollars. Il intègre un processeur à 500 Mhz fourni par AMD, 1 Go de mémoire flash pour stocker les informations, un module de communication avec les réseaux sans fil de type Wi-Fi et 4 ports USB pour connecter des périphériques.

 

Une batterie chargée par manivelle

 

La machine intègre deux spécificités techniques basées sur des technologies du MIT. La première est son écran à cristaux liquides, capable de passer d'un mode couleur à un mode monochrome pour une consommation d'énergie minimale. En outre, il se veut fonctionnel, y compris en plein soleil, tout en utilisant des composants à bas prix. «Le coût total de l'écran ne doit pas dépasser les 35 dollars», explique à ZDNet.fr une porte-parole de Media Lab. L'ordinateur peut par ailleurs être utilisé avec l'écran à la verticale comme un livre électronique, ou à l'horizontale comme un portable classique.

 

La deuxième spécificité est l'intégration d'une manivelle capable de recharger la batterie. Pour l'instant, une minute de manivelle est nécessaire pour 10 minutes d'autonomie de batterie. «Nous espérons rapidement améliorer ce ratio», poursuit-on au MIT.

 

Les OS propriétaires recalés

 

Enfin, la machine tourne avec un système d'exploitation «maison» à base de noyau Linux. À terme, une distribution de Red Hat, partenaire du projet, pourrait être retenue. Microsoft et Apple ont également approché le MIT pour proposer leurs services avec des versions gratuites ou à très bas prix de leurs systèmes d'exploitation.

 

Mac OS a été recalé. «Nous avons reçu une demande du gouvernement chinois pour que soit plutôt utilisé un système à code ouvert, ce qui est aussi notre préférence», précise l'institut technologique américain. Aucun détail n'est pour l'instant été communiqué quant à la proposition de Microsoft, mais si l'open source est privilégié, elle devrait être aussi recalée.

 

Le MIT espère que 5 à 15 millions de ces PC seront produits en 2006, et jusqu'à 10 fois plus d'ici la fin 2007. La Chine, le Brésil, l'Afrique du Sud, la Thaïlande et l'Égypte ont déjà manifesté leur intérêt pour ce projet. L'État du Massachusetts a pour sa part indiqué qu'il envisageait d'en réaliser 500.000 pour fournir ses propres écoles.

 

D'autres initiatives du même type ont déjà été lancées pour équiper les pays en voie de développement. Le constructeur indien Novatium prévoit ainsi de commercialiser avant la fin de l'année un PC sans moniteur à 70 ou 75 dollars environ. En Inde encore, AMD a de son côté développé le Personal Internet Communicator (PIC) pour 185 dollars sans écran.

 

Source Znet.fr

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires