Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 00:00

La dégénérescence maculaire liée à l'âge

 

 

 

Lorsque la vue se dégrade, tout se complique. Les visages deviennent flous, la lecture est plus difficile, les gestes sont plus maladroits. Voici des conseils à ne pas perdre de vue

 

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une maladie des yeux fréquente à partir de 50 ans. Et comme son nom l'indique, plus on avance en âge, plus le risque est élevé. Selon le Syndicat national des Ophtalmologistes de France, plus d'un million de Français seraient concernés.

 

Jamais aveugle

 

La DMLA se caractérise par un vieillissement trop rapide de la zone centrale de la rétine, la macula, alors que la zone périphérique reste normale. Aussi, les personnes atteintes de DMLA voient leur vision centrale se détériorer alors que leur vision de côté reste inchangée.

 

Concrètement, la DMLA modifie progressivement la vision. Les visages, les détails, les couleurs, les panneaux sont ainsi plus difficiles à visualiser. Par exemple, distinguer des chiffres ou lire un texte demandent davantage de concentration. Les gestes du quotidien sont parfois plus maladroits.

 

Mais quoi qu'il arrive, même si c'est la plus grosse angoisse des patients, la DMLA ne rend pas aveugle. Elle peut s'aggraver et faire baisser fortement la vue, mais jamais totalement. Par ailleurs, si elle est diagnostiquée tôt, donc traitée précocement, la DMLA est généralement bien stabilisée.

 

Des examens réguliers

 

Si on peut faire en sorte de freiner l'évolution de la DMLA, c'est à la condition de consulter régulièrement un ophtalmologiste. Par ailleurs, même lorsqu'une DMLA semble stabilisée, il faut également continuer à se faire suivre car une détérioration est toujours possible, même après des années de stabilisation. La DMLA est en effet une pathologie chronique qui demande un suivi sur le long cours.

 

» Suivez les recommandations de votre ophtalmologiste et consultez-le régulièrement, même si votre vision vous semble stable. En cas de rechute, l'ophtalmologiste dispose de nombreux traitements selon la forme de votre DMLA (laser, photothérapie, injections de médicaments…). Et n'oubliez pas que plus ces traitements sont précoces, plus ils sont efficaces pour stabiliser votre vue.

 

Des aides pour le quotidien

 

La DMLA a des répercutions plus ou moins importantes sur les activités du quotidien : pour lire, pour regarder la télévision, pour cuisiner, pour coudre, pour écrire, pour saisir des objets, etc. Et pour cause, la DMLA perturbe la vision centrale ainsi que la capacité des yeux à se fixer sur un point précis. C'est la raison pour laquelle, certaines personnes éprouvent des difficultés pour poser leur regard.

 

» Parfois, l'aide d'un orthoptiste est précieuse pour rééduquer les yeux et retrouver une maîtrise visuelle et donc gestuelle.

 

Lorsque la vision n'est pas satisfaisante, et qu'elle empêche notamment de lire correctement, il est possible de s'équiper d'appareils avec systèmes grossissants : loupes, télé-agrandisseurs. Ces derniers sont de plus en plus performants et permettent par exemple de grossir plusieurs fois les pages d'un livre ou d'un document manuscrit sur un écran de télé. Une solution pour garder contact avec la lecture et l'écriture.

 

» Informez-vous auprès de votre ophtalmologiste ou de votre opticien.

 

En savoir plus : le site de l'association DMLA

 

Source l’Internaute Santé

 

Le Pèlerin

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires