Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 23:00

L'autoroute Est-Ouest au service de la croissance en Algérie

 

 

Si les délais de réalisation de l'autoroute Est-Ouest sont respectés sans dérapage dans les coûts, ce sera une grande victoire pour l'Algérie. Cette infrastructure majeure ne sera pas sans incidence sur l'attractivité de notre pays vis-à-vis des investisseurs.

===
Autoroute Est-Ouest : Le chantier en avance de 3 mois

Le ministre des Travaux Publics, M. Amar Ghoul, a inspecté, hier, le chantier de la tranche d’Oran de l’autoroute est- ouest qui se situe dans le territoire de la daira de Tlélat. Sur les lieux, le membre du gouvernement s’est montré très ravi de l’avancement des travaux.

Selon le ministre, les efforts déployés par la direction des Travaux Publics et la section régionale de l’agence nationale des autoroutes se sont soldés par un gain de temps evalué à plus de trois mois. « Ce rythme doit être maintenu pour pouvoir réaliser cette tranche avant les délais impartis », avait déclaré le ministre qui n’a pas manqué d’exhorter tous les travailleurs de profiter de l’assistance étrangère pour acquérir une formation solide leur permettant de l’investir dans d’autres projets dans cette région du pays qui sera peut être un réservoir de main d’œuvre spécialisée dans les projets relevant des travaux publics. S’adressant aux responsables locaux, M. Ghoul a indiqué qu’il est plus que nécessaire d’utiliser les accotement de cette autoroute par l’installation d’éventuels lieux de loisir et de détente et même de commerce dont l’activité est liée aux voyages et au repos momentané, sans omettre un reboisement d’ornement tout le long de la double voie express.

Main d’œuvre locale

D’autre part et selon les explications qui lui ont été fournies par les responsables du bureau d’étude chargé du suivi et de la coordination, les travaux de cette tranche ont débuté en septembre dernier alors qu’ils allaient démarrer ce mois de mars. « Un tronçon de 19 kilomètres sur les 27 que compte la tranche d’Oran fait déjà l’objet de travaux d’ouverture et le taux de la main d’œuvre locale est estimé à 28%, soit quarante et un poste de travail qui ont été alloués aux jeunes de cette région.

A court terme, ce taux sera revu à la hausse pour atteindre les 61% », avaient-ils indiqué au ministre. De son côté, le directeur des Travaux Publics a déclaré que le taux de déplacement des réseaux divers (gaz, AEP, télécommunications, électricité, etc.) a atteint, jusqu’à aujourd’hui, plus de 60%, un taux que le membre du gouvernement a trouvé très appréciable. M. Amar Ghoul s’est ensuite déplacé à la base de vie de l’entreprise chinoise réalisatrice du tronçon d’Oran. Sur place, les responsables de cette dernière ont déclaré avec satisfaction au ministre qu’ils ont trouvé l’aide et l’assistance qu’ils ont souhaitées auprès de l’autorité locale pour l’accomplissement de leur travail dans les conditions voulues.

Source : El Watan

 

Le Pèlerin 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires