Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 23:38

Construction : les Chinois à Tipasa

Liu Zhinfeng, vice-ministre de la Construction, a visité les chantiers de l’AADL en compagnie des cadres du ministère de l’Habitat, ainsi que de Mohamed Ouchen, wali de Tipasa, et une importante délégation chinoise.
Au chef-lieu de la daïra de Koléa, le vice- ministre chinois a exprimé ses remerciements pour l’accueil chaleureux fraternel qui lui a été réservé par les autorités locales. Il s’est dit particulièrement «très heureux de constater que les relations entre la Chine et l’Algérie bénéficient d’une solide amitié et que le but de sa présence en Algérie est le renforcement et l’élargissement de la coopération sino-algérienne dans le cadre de la construction».
M. Liu Zhinfeng s’est notamment intéressé aux efforts  que déploie l’Algérie en matière de consolidation et de promotion pour un développement tout azimut. Pour ce qui est des perspectives qu’offre la wilaya de Tipasa,  il convient de souligner que cette dernière a bénéficié dans le cadre du plan quinquennal 2004/2009 de 43 milliards de dinars pour la relance économique de la région et qui sera dans le future un pôle de développement de grande envergure, compte-tenu de ses potentialité et de sa proximité avec Alger.
S’agissant du volet construction, la wilaya de Tipasa a, entre autres, bénéficié d’un programme de construction de 14 000 unités  tous paliers confondus, ainsi que deux centre universitaires, l’un à Koléa et le second à Tipasa. Dans la commune de Koléa, le vice-ministre chinois a visité deux sites : celui de l’AADL, qui compte 252 logements, et celui du LSP de 140 unités. Tout au long de sa visite, M. Liu Zhinfeng a discuté longuement  avec les responsables du secteur de l’habitat sur les conditions de construction parasismique mises en œuvres par l’Algérie. A Tipasa, la délégation chinoise a inspecté  un programme de 916 logements location-vente  et pour lesquels une enveloppe financière de 2 milliards de dinars a été allouée. Ces logements, qui dépendent de l’AADL, seront bâtis sur une assiette de terrain de 8,5 hectares. Ce projet, qui a démarré tant bien que mal en mars 2006 et dont le  délai de réalisation est de vingt  mois, risque de prendre un retard considérable du fait qu’il n’y a que 150 ouvriers chinois sur le site alors que 500 ouvriers ont été prévus pour respecter les échéances. L’entreprise chinoise Guang Sha à qui il a été confié la réalisation de ce projet, a, par le biais de son responsable, souligné que le manque de main d’œuvre est dû au problème d’obtention de visa. Chose totalement fausse, car lors de la dernière visite de M. Hamimid, ministre de l’Habitat, des instructions fermes ont été données  pour que les documents de voyage soient faits dans les délais impartis. Pour clôturer sa visite dans la wilaya de Tipasa, M. Liu Zhinfeng a été convié par les autorités à visiter le musée et les ruines de la ville.

Source la Nouvelle République

Le Pèlerin


19-03-2007
Mohamed El-Ouahed hed

Partager cet article
Repost0

commentaires