Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 00:45

Deux A380 d'Airbus atterrissent pour la première fois aux Etats-Unis

 

Deux Airbus A380, le super-jumbo de l'avionneur européen, ont atterri pour la première fois lundi aux Etats-Unis, le premier à New York et le deuxième à l'aéroport international de Los Angeles.

 

Un imposant dispositif de sécurité avait été mis en place à Los Angeles (Californie, ouest) par la police. Des curieux et plusieurs dizaines de journalistes étaient présents pour l'arrivée de l'avion, effectuée sous un ciel couvert et rythmée par un orchestre de jazz.

 

Cet Airbus A380, portant le numéro MSN1, avait décollé à l'aube de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (France) pour Los Angeles, cinquième aéroport au monde en termes de passagers, où il participera à plusieurs essais au sol: manoeuvres aéroportuaires, manutention au sol, y compris le ravitaillement en carburant. Ces essais seront effectués en collaboration avec la compagnie australienne Qantas Airways, qui assurera, entre l'Australie et Los Angeles, la première desserte régulière de l'A380 aux Etats-Unis.

 

Un deuxième Airbus A380, portant le numéro MSN7, est arrivé dans le même temps à l'aéroport John F. Kennedy de New York, en provenance de Francfort (Allemagne). A la différence du premier appareil, arrivé vide en Californie, ce deuxième Airbus avait à son bord environ 500 passagers, des invités d'Airbus ainsi que des membres de la compagnie aérienne allemande Lufthansa.

 

Cet appareil avait à ses commandes des pilotes d'essai d'Airbus et des pilotes de Lufthansa, l'un des principaux clients de l'A380.

 

Le MSN7 s'envolera ensuite pour Chicago avant de revenir à New York mardi et de regagner Francfort mercredi. Cet appareil partira ensuite pour Hong Kong, le 24 mars, avant de retourner vers les Etats-Unis. Il se posera le 25 mars à Washington et fera escale à Munich (Allemagne) le 28 mars avant son retour à Toulouse.

 

 

L'objectif des essais qui seront menés sur cet appareil "est d'affiner les réglages des systèmes cabines de l'avion dans des conditions opérationnelles représentatives de plusieurs vols réguliers, en vue de sa mise en service prévue dans quelques mois", a indiqué Airbus.

 

L'avion géant d'Airbus a obtenu le 12 décembre, lors d'une cérémonie à Toulouse, son certificat de navigabilité, signé par les autorités de l'aviation civile européenne et américaine, l'EASA (Agence européenne de la sécurité aérienne) et la FAA (Federal Aviation Authority).

 

Depuis les premiers essais d'aéroport pour cet avion, qui pourra transporter entre 555 et 845 passagers, l'A380 s'est déjà rendu dans 40 aéroports dans le monde. "Dès 2011, plus de 70 aéroports seront prêts à le recevoir", selon Airbus.

 

Le carnet de commandes du super-jumbo, destiné à briser le monopole du Boeing 747, s'élève pour l'heure à 166 commandes fermes et engagements d'achat émanant de 15 compagnies clientes.

 

Aux Etats-Unis, les compagnies aériennes boudent cependant jusqu'à présent le très gros porteur de l'avionneur européen. Pour Richard Aboulafia, de l'entreprise de consultants aéronautiques Teal Group, l'appareil "n'est pas très pertinent pour le marché nord-américain, sauf lorsqu'il s'agit de sa compatibilité avec les aéroports, cruciale notamment à LAX (Los Angeles)".

 

Singapore Airlines sera la première compagnie à prendre livraison d'un A380 en octobre. Initialement prévue au printemps 2006, la livraison a dû être reportée en raison d'importants retards de production, en particulier au niveau des câblages électriques. Au total, Singapore Airlines a commandé 19 A380, avec six options supplémentaires.

 

Lufthansa en a commandé 15 exemplaires, alors que Qantas Airways a effectué une commande ferme de 12 appareils, assortie de 8 intentions d'achat.

 

 

Source Planetmag

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires