Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 00:00

Les Européens inquiets

 

 

 

Au lendemain des attentats terroristes d'Alger, l'Europe affiche ouvertement son inquiétude. Les principales capitales européennes ont annoncé le renforcement des mesures de sécurité pour faire face à d'éventuelles attaques d'Al-Qaida sur leur sol.

Les spécialistes des questions terroristes sont en effet unanimes : après le Maghreb, le réseau d'Oussama Ben Laden devrait logiquement s'attaquer à l'Europe. Selon eux, il disposerait des moyens humains et matériels nécessaires pour mener des opérations sur le vieux continent. Plus inquiétant, la montée en puissance d'Al-Qaida dans la région du Maghreb lui offre maintenant l'opportunité de pouvoir s'appuyer sur les réseaux islamistes « maghrébins », déjà existants dans plusieurs pays d'Europe. En effet, selon l'Office européen de police, Europol, la plupart des suspects islamistes incarcérés ces dernières années en Europe viennent d'Algérie, du Maroc et de Tunisie. Ils entretiendraient encore des liens avec des groupes terroristes d'Afrique du Nord. Comprendre : en Europe, les islamistes issus des trois pays du Maghreb sont désormais prêts à servir sous les «couleurs» d'Al-Qaida.

Quatre pays pourraient être particulièrement ciblés : l'Italie, la Grande-Bretagne, l'Espagne et la France. Pour avoir pris part à l'invasion de l'Irak aux côtés des forces américaines, les deux premiers sont régulièrement cités depuis déjà quelques années par les chefs d'Al-Qaida comme des cibles à viser en priorité. L'Espagne, déjà ciblée par une attaque terroriste en mars 2004, redoute un nouvel attentat. Quant à la France, malgré sa position jugée pro-arabe, elle ne semble pas à l'abri d'une action terroriste. Pire : à l'approche des élections présidentielles françaises, le risque est même très élevé. Al-Qaida pourrait en effet profiter de cette échéance pour favoriser par exemple l'élection d'un candidat pro-américain ou extrémiste, avec comme objectif de favoriser l'émergence d'une Europe définitivement alliée des États-unis. Selon les calculs d'Al-Qaida, un tel scénario favoriserait une confrontation durable entre les musulmans et l'Occident. Mais aucun des candidats, à l'exception des représentants de l'extrême droite, n'a cherché à tirer profit de cette menace. Bien au contraire : Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy ont fermement condamné les attentats d'Alger et promis de lutter contre le terrorisme. Pour les populations musulmanes vivant en Europe, le retour de la menace terroriste islamiste devrait se traduire par une nouvelle montée de la xénophobie et des comportements racistes à leur encontre. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, les gouvernements européens pourraient également annoncer dans les prochaines semaines de nouveaux durcissements en matière d'accueil et de séjour des étrangers.

 

 

 

Source le Quotidien d’Oran

 

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires