Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 08:23

La mort d’un Sage - Guillaume Auriac

Ci - dessous respectivement Guillaume et Valérie, Annie et Valérie puis Guillaume dansant avec sa fille

C'était le 4 juillet dernier à Vèbre  

Guillaume-et-Valerie-Vebre-4-juil-2009-.jpg

Annie-et-Valerie-Vebre-4-juil-2009.jpg

Guillaume-et-valerie-vebre-4-juil-2009.jpg

Ce mois d’avril est maudit… !!!!

Voilà que j’apprends avec la plus profonde tristesse la mort d’un Ami Guillaume Auriac….C’était le Beau Père de mon fils ainé Thierry.

Guillaume habitait à Tournefeuille, Zone Pahin

Tous ceux qui l’ont connu ne pouvaient qu’être charmés par la sagesse de cet homme de bon sens, plein de modestie et de respect pour autrui et d'amour pour ses proches….

Bricoleur avisé il avait fait de sa maison à Tournefeuille, un petit bijou.

Il est parti en ce jour de printemps si difficile pour les aînés en général. Guillaume respirait pourtant la jeunesse et j’avais apprécié récemment son dynamisme alors que lors de son dernier anniversaire alors que, moi j'étais épuisé....

Il a lutté avec courage contre la maladie, mais à la fin il n’espérait guère plus recouvrer la Santé

Je pleure sa mort …Oui …je pleure un Ami

Je regrette de ne pas l’avoir côtoyé plus souvent…mais les aléas de la vie ont en voulu autrement….

Je l’avais vu ces derniers jours…et l’avais vu bien affaibli …alors que quatre mois auparavant il paraissait radieux lors de la célébration de son soixante dixième anniversaire…

Mes pensées vont à son épouse Annie qui a combattu auprès de lui sans relâche

Mes pensées vont également à sa fille Valérie ….Une fille exemplaire que j’adore….

Ne pas dire aux gens qu’on les aime alors qu’ils sont en vie est un trait de mon caractère que je regrette profondément....Il me faudra corriger cela....

Pardon Guillaume, tu resteras toujours dans mon cœur

Je serai près de toi lors de ton accompagnement en ta dernière demeure

Ton Ami

Henri

Partager cet article

Repost0

commentaires

chrystel 24/07/2011 17:16



Merci beaucoup, cela me fait énormément plaisir, et c'ets avec beaucoup d'émotiosn que j'au lu votre réponse qui va me donner l'occasion d epouvoir la recontaécter voici mon email:


kou.deb.vente@orange.fr c'est uen adresse mail pour mes ventes par le net je lui donnerai mon perso après...


si vou pouvez lui transmettre, c'est très gentil à vous, encore mille mercis


Chrystel et Franck



Le Pèlerin 25/07/2011 19:34



Bonjour Chrystel, bonjour Franck,


J'ai transmis votre message à Valérie...


Je suis certain qu'elle prendra contact avec vous...Elle sentait ravie d'envisager ces retrouvailles


Cordialement,


Le Pèlerin 


 


 



Chrystel GIRARDET/DEBARD 19/07/2011 21:54



je suis une amie de jeunesse de Valérie, et la recherche depuis plusieurs années... mais je n'ai pas son nom de femme... je suis très attristée de retrouver sa trace sur son article honorant son
papa décédé récemment... Guillaume que j'ai connu plus jeune était un homme gai, pleins de vie et de jeunesse.. toujour  le mot pour rire et détendre l'atmosphère... si vous pouvez
donner mon mail à Valérie je serai très heureuse de pouvoir correspondre avec elle ou alors me communiquer son n° de téléphone si elle est d'accord .


Merci d'avence pour votre aide


Chrystel DEBARD


Chazay d'Azergues


 



Le Pèlerin 21/07/2011 11:00



Bonjour Chrystel


J'ai eu Valérie au téléphone. Elle était heureuse de savoir que vous avez essayé de la contacter…Elle va essayer de vous
contacter….Si vous me laissiez votre e-mail ce ne serait que mieux


Si vous ne désirez pas montrer votre e-mail par le biais du commentaire, vous avez la possibilité de me laisser un message qui
ne sera envoyé qu’à moi en me mentionnant votre messagerie que je communiquerais à Valérie


Cordialement,


Le Pèlerin


 



fabien moreno 26/04/2010 23:06



Adieu Guillaume


Bonjour Henri


Comme je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faut dire aux gens qu'on les aime tant qu'ils sont là ou tant qu'on est toujours là....


J'ai une trés forte pensée aujourd'hui pour Valérie et pour les siens ( dont je considère certains comme les miens ) et même de loin mon coeur et mon esprit sont avec elle en ces moments pénibles
.


J'ai eu l'occasion de croiser Guillaume plusieurs fois (dont une fois au bord d'une route après une cueillette de champignons ) et j' avais pu me rendre compte que c'était quelqu'un de
gentil , de bon vivant comme je les aime . Je me rappelle même l'avoir fait bien rire quelques fois et c'est cette image que je garderais de lui . Adieu Guillaume tu vas manquer à beaucoup de
monde et j'en fait partie.


Henri je sais qu'on peut compter sur vous pour tenir ce rôle de seul grand-père qui reste à ces deux petits que j'adore qui sont enzo et Pablo ....


Fabien Moreno


PS : j'ai beaucoup parlé de Valérie et des siens mais je n'oublie pas dans mes pensées Annie et ses proches à qui je pense aussi bien fort


 



Le Pèlerin 27/04/2010 09:10



Bonjour Fabien


Je t'ai toujours fort apprécié toi aussi....Je ne sais pas où tu crèches
actuellement....Toi aussi tu as connu les tiennes avec la disparition prématurée de tes parents....


Quant à Guillaume, il avait des qualités exceptionnelles que je n'ai pas...Mais je ferai le
maximumpour tenir le rôle que tu me demandes


Je te remercie, au nom de tous pour ton témoignage plein d'amour


Amicalement,


Henri



Une amie 25/04/2010 12:34


































Je l'ai trouvé par pur "hasard" à un moment ou il m'a fait du bien, alors j'espère qu'il fera du bien aussi à ceux d'entre vous qui pourraient en avoir besoin.

À ceux que j'aime...et ceux qui m'aiment
Quand je ne serai plus là, relâchez-moi
Laissez-moi partir
J'ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleurez pas en pensant à moi
Soyez reconnaissants pour les belles années
Je vous ai donné mon amitié
Vous pouvez seulement deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté
Je vous remercie de l'amour que chacun m'avez démontré
Maintenant, il est temps de voyager seul
Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine
La confiance vous apportera réconfort et consolation
Nous serons séparés pour quelques temps
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur
Je ne suis pas loin, et la vie continue
Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là
Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai
Et quand il sera temps pour vous de partir
Je serai là pour vous accueillir
Absent de mon corps, présent avec Dieu
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne dors pas
Je suis les milles vents qui soufflent
Je suis le scintillement des cristaux de neige
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé
Je suis la douce pluie d'automne
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

























Le Pèlerin 26/04/2010 06:44



Bonjour l’Amie,


Ce texte est magnifique et je vous en remercie....je te transmettrai ç la famille du
défunt...


Je vous remercie d'avoir laissé en passant ce message d'amour.


Chaleureusement votre


Le Pèlerin


 



Geneviève HALET-SABATIER 25/04/2010 11:47



Dans le jardin du Prophète, il y a l'odeur de la myrrhe, de l'encens, les parfums les plus subtils du jasmin et de la rose. Ton ami repose en paix et je suis bien certaine qu'il sera
toujours auprès de toi, à t'accompagner sur ton chemin jusquà vos retouvailles. La "mort" n'existe pas. GENEVIEVE.



Le Pèlerin 26/04/2010 06:55


Merci Geneviève pour ce message apaisant dans des moments si pénibles Je te souhaite une bonne journée Je descends a Toulouse quelques jours mais le blog reste actif Amicalement, Le Pèlerin


francine 25/04/2010 11:20



l'hommage d'Henri est trés réaliste;


je n'ai pas beaucoup connu Guillaume si ce n'est au mois de Juillet 2009 lors d'une journée inoubliable;


mes parents l'appréciaient beaucoup ainsi que son épouse Annie,à laquelle j'adresse mes plus sincères condoléances ainsi qu'à Valérie qui comme le dit si bien Henri est une presonne formidable
que nous apprécions énormèment ;


 



Le Pèlerin 26/04/2010 07:05


Merci Francine, Toi tu es un Ange parmi les Anges, Merci pour tout ce que tu fais pour les autres et tout ce que tu es.... Je n'oublierai pas de transmettre tes propos à Valérie et Annie.... Je
pense que toute la famille de Guillaume avait apprécié les moments qu'ils ont passés à Vèbre....entre autres ce repas du 4 juillet 2009 qui était bien réussi, repas qui s'était tenu chez Toi
Amicalement, Le Pèlerin